Aujourd’hui, vous êtes nombreux à être nés avec Internet et à avoir toujours connu le monde connecté. Mais nous, on est aussi beaucoup à avoir assisté à l’arrivée du web dans nos vies. On a découvert un nouvel univers qui ne ressemblait pas du tout à ce qu’il est à l’heure actuelle. On a essuyé les plâtres, on a joué les cobayes, on a souvent galéré, mais on en a aussi gardé des tas de souvenirs qui nous ont bien forgés. C’est nous les vétérans, et au début d’Internet, on a vécu ça :

1. Le bruit du modem 56K

Le truc résonnait dans toute la baraque et si on voulait être discret on essayait désespérément d’étouffer le bruit avec un pull. Aujourd’hui, le bruit du modem 56K fait encore surgir en nous un stress pas possible.

2. Les CD AOL

AOL c’était un des premiers fournisseurs d’accès à Internet, et l’entreprise filait régulièrement des CD qui offraient des heures d’essai. Il paraît même qu’à l’époque, AOL fabriquait la moitié des CD dans le monde, c’est dire à quel point ils nous spammaient.

3. La phrase "coupe internet je dois téléphoner"

Car oui, le modem 56K ne permettait pas de téléphoner en même temps qu’on utilisait Internet. Quoi ? Utiliser notre téléphone portable ? Ahahah… on n’en avait pas.

4. L'internet payant à l'heure

Aujourd’hui, on paie une connexion illimitée (ou presque, pour les téléphones), mais la vie d’avant c’était à la dure : on n’avait qu’un certain nombre d’heures par mois et il fallait les rationner comme si on était à la guerre. D’ailleurs, dans les familles nombreuses, c’était tout simplement la guerre. Une minute de silence pour toutes ces fratries brisées par l’Internet limité.

5. On imprimait des pages de codes de jeux vidéo

On vous l’a dit, le temps de connexion était limité, donc pas question de laisser une page ouverte trop longtemps pendant qu’on jouait. Non, si on voulait choper des codes pour un jeu, on les imprimait vite fait bien fait et on coupait la connexion. C’est comme ça qu’on se retrouvait avec des dossiers de 150 pages de cheat codes cool pour Age Of Empire, GTA 3 et autres ISS Pro 98. Le bon vieux temps. Sauf pour ceux qui n’avaient pas d’imprimante et qui devaient tout copier à la main.

6. Le WAP

Quand on a tous enfin eu des téléphones portables, on a pu aller sur le web avec. Mais ne nous parlez pas de 3G et encore moins de 4G. Non, pour se connecter, on utilisait le « WAP ». C’était long, genre vraiment long, mais qu’est-ce que c’était cool de pouvoir consulter la météo et l’horoscope sans même avoir besoin d’un ordi.

7. Lancer eMule pour télécharger UNE image

eMule c’était un peu l’ancêtre des téléchargements en .torrent, et c’était d’une lenteur terrible. On pouvait télécharger des films et des musiques dessus, mais parfois on le lançait pour télécharger une simple image, et ça prenait déjà pas mal de temps. Fallait être patient à l’époque.

8. Télécharger un film sur eMule/Limewire pour se retrouver avec un un film porno

C’était un peu la roulette russe, sauf que la roulette russe normalement ça prend pas deux jours avant de savoir si t’as perdu ou pas.

9. Utiliser la première version de Skype pour appeler des gens en anonyme

On pouvait appeler sur le fixe des gens sans qu’ils voient notre numéro puisqu’on appelait avec notre PC. Imaginez un tel pouvoir entre les mains d’adolescents qui ne cherchent qu’à faire des conneries…

10. Les salons de chats Wanadoo/Voilà/AIM

De merveilleux endroits pour parler avec des inconnus dans le dos de nos parents qui nous disaient très précisément de ne jamais parler avec des inconnus sur Internet.

11. "ASV ?"

C’est comme ça qu’on engageait une conversation avec un inconnu. Et pour ceux qui ne connaissent pas, ça voulait dire : « Âge ? Sexe ? Ville ? » On n’avait pas de temps à perdre, fallait aller droit au but.

12. Cette pub

Qu’est-ce qu’il était BG Thierry Lhermitte…

13. Les pages d'accueil Voilà/Wanadoo etc.

Aujourd’hui on a quasiment tous Google en page d’accueil quand on ouvre notre navigateur, mais il fut un temps où chaque fournisseur d’accès à Internet avait sa propre page d’accueil pleine d’infos, d’articles de presse, de prévisions météo etc. C’était moche, mais on s’y sentait bien.

14. On téléchargeait de la musique avec Napster

C’était un peu comme eMule mais juste pour la musique en .mp3. Mais soit disant que ça violait les droits d’auteurs des artistes alors ça a fermé… On était tous tristes ce jour-là.

15. Les jeux flash

À une époque où un service comme Steam n’était même pas imaginable, si on voulait jouer sur PC, il fallait soit avoir des CD, soit jouer à des petits jeux flash pas ouf sur des sites genre « Absoluflash ». Mais certains d’entre eux étaient des petites pépites et on se les partageait avec les bons potes. Aujourd’hui, Adobe Flash est mort, et une page d’Internet s’est définitivement tournée.

16. Utiliser Internet sur le PC familial au milieu du salon

ZÉRO INTIMITÉ. ZÉRO.

Bon après on fait genre, mais en fait c’était pas mieux avant. Par contre on est des gros durs, ça oui.