Quand on était enfant ou ados dans les années 2000, on avait beaucoup de chance : on pouvait porter des tee-shirts Hannah Montana sans gêne, danser la tecktonik et draguer sur MSN avec des wizz. Mais sachez que si notre qualité de vie était aussi élevée à l’époque, c’est aussi parce qu’à ce moment-là, on pouvait mater les films Barbie en toute tranquillité et que ça a clairement forgé les personnes que nous sommes aujourd’hui (des êtres de lumière évidemment). Voilà donc le classement ultime des meilleurs films Barbie de notre époque, ce n’était pas facile, mais je pense qu’il faut qu’on se dise les choses honnêtement.

1. Barbie : Coeur de princesse

Ce Barbie qui raconte les vies de la princesse Anneliese et de la couturière Erika mérite clairement cette première place pour le nombre de fois où on a chanté « Je suis comme tooooooi, tu es comme mooooooi » dans la cour de récré. Y a pas de débat.

2. Barbie au bal des douze princesses

Franchement, si vous n’avez pas eu les larmes aux yeux quand Geneviève et ses sœurs dansent pour la première fois dans le monde magique et que vous n’avez pas supplié vos parents de faire de la danse classique après, c’est que vous n’avez aucune âme.

3. Barbie et le Lac des Cygnes

Quoi de mieux pour profiter du chef-d’œuvre de Tchaïkovski que de le voir en mode Barbie ? Rien, exactement. Si on a bien chié dans nos collants devant l’effroyable Odile et son terrible père, il faut dire que Lila la licorne nous faisait taper des grosses barres et qu’on était un peu fan du duo Ivan le porc-épic et Carlita la moufette. Oui, c’est mon couple goal dans la vie.

4. Barbie et les Trois Mousquetaires

Ce film a clairement éveillé notre conscience féministe. Voir quatre Barbies rêver de devenir mousquetaires et s’entraîner avec une mamie badass pour montrer qu’elles peuvent faire le même métier qu’un homme, ça c’était du film de qualité qui nous parlait. Les poils quand Hélène leur demande de prouver que des femmes peuvent devenir mousquetaires putain.

5. Barbie, princesse de l'Île Merveilleuse

La position de ce film dans le classement s’explique très clairement par la mignonnerie des animaux qui nous a donné envie de s’exiler sur une île au milieu de l’océan pour communiquer avec des pandas roux. On n’avait pas de petites ambitions à l’époque. Bon avec du recul, c’était clairement creepy mais écoutez, on était jeunes !

6. Barbie et le Cheval magique

Un cheval volant et une baguette de lumière à fabriquer, il ne nous en fallait pas plus pour nous faire rouler sur l’autoroute du kiff. De plus, l’ourson était beaucoup trop mignon, et il y avait des lunettes 3D vraiment stylées offertes avec le DVD (non, je l’ai pas encore dans ma bibliothèque…).

7. Barbie dans Casse-noisette

Un classique indémodable qu’on a regardé approximativement 1 524 fois (d’où une certaine lassitude). Mais pour un premier Barbie, c’était ouf et il mérite quand même cette belle place dans le classement. Tout de même quelques points en moins pour nous avoir fait croire pendant des années qu’on allait devenir petit rat de l’opéra.

8. Barbie et le Palais de diamant

Un film qui ne nous a pas marqués non plus comme notre 0/20 en musique en sixième, mais dont on garde quand même un beau souvenir (notamment grâce aux deux chiots beaucoup trop choux). Perso, je pense à ce Barbie à chaque fois que je trouve un caillou en forme de cœur dans une rivière. Si vous n’avez pas la ref, merci de vous refaire tous les Barbie un par un.

9. Barbie et la magie de Noël

On commence à tomber dans le bas du panier. Si l’ambiance de Noël était bien kiffante (ne cherchez plus, c’est évidemment de là que vient votre passion pour les films de Noël), l’intrigue était un peu plus éclatée que dans les autres films. Ok pour les décors stylés, mais peu mieux faire Barbie.

10. Barbie, princesse Raiponce

Autant, on avait bien aimé Barbie Casse-Noisette et Barbie et le Lac des Cygnes, autant cette adaptation de Raiponce n’est vraiment pas ouf. Et maintenant qu’on a vu le Disney, on ne reviendra plus jamais en arrière. Déso Barbie…

11. Barbie présente Lilipucia

On est vraiment sur un vieux mix chelou de Barbie et des Polly Pockets qui ne rend clairement pas bien du tout à l’écran. C’est un non total et définitif.

12. Le journal de Barbie

Je ne me souviens même pas avoir un jour regardé ce film, donc j’estime que sa dernière place est totalement justifiée. Camp Rock était un bien meilleur film et pourtant je lui mets -10/20 au bac.

La Barbie a évolué mais pas nous, d’où le fait qu’on mate toujours les dessins-animés des années 2000, vous allez faire quoi ??