Vous vous souvenez le chemin de l'école ou du collège ? C'était le grand air, la liberté, les copains et copines,etc. Bref sans tomber dans la nostalgie facile même si on se rendait dans un endroit bien naze, c'était cool parfois. Au point où on avait pas trop envie d'arriver vite dans ce sale bâtiment en pierre sale habité par les profs. Du coup on traînait un peu les pattes, et on en profitait pour faire un peu n'importe quoi. Rappelez vous :

  1. Ne marcher que sur les bandes blanches des passages cloutés Et quand on s'est lancé dans ce genre du truc on peut pas s'arrêter... Et même que si on dépasse on peut mourir je te ferais dire.
  2. Relire sa leçon de maths, le nez collé à la feuille parce que "y aura peut-être interro surprise" En espérant très fort que ça tombe pas sur les divisions.
  3. Parler du gros nez de Madame Leduc la dame de cantine Et on dit gros nez, mais c'était surtout gros fion, voire gros trou de balle qu'on disait, enfin on sait plus trop, c'était il y a longtemps.
  4. Ramasser des marrons et se les jeter dans la gueule Et c'était pas que dégueulasse de faire ça, ça faisait aussi bien mal. Du coup on se demande si on était pas un peu con quand on était petits.
  5. Porter son cartable de toutes les manières possibles pour oublier qu'il pesait plus lourd que nous Sur le dos en mode bossu, en bandoulière, en le balançant loin devant nous tous les 5 mètres, on a tout tenté...
  6. Repérer les merdes de chiens dans lesquelles on fera éclater des pétards sur le chemin du retour Pas trop molles, pas trop dures, trouver le bon échantillon c'est tout un art...
  7. Jouer à la Gameboy sur tout le chemin pour arriver "à tuer le boss" Ne pas arriver à cet instant fatidique avant la sonnerie, c'est l'assurance de devoir mettre pause pendant 2 heures en attendant la récré, et donc de voir ses saloperies de piles crever en chemin. Bon dieu, on a souffert !
  8. Sonner chez la vieille qui habite à côté de l'arrêt de bus et se planquer après C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes... enfin on se comprend
  9. Regarder des mecs changer une canalisation dans la rue et se dire qu'ils ont quand même un "boulot trop génial !!" Et comprendre plus tard que l'école c'était utile en fait...
  10. Passer au tabac-journaux pour faire le plein d'images Panini Débarquer à l'école sans munitions ? Autant venir à poil comme dans notre cauchemar de la veille.

Et vous, qu'est-ce qui causait votre arrivée à 8h43 ?