Ce top va vous servir de leçon : si un jour vous êtes coupables d’un délit ou d’un crime et que vous voulez échapper aux forces de l’ordre, faites-vous discret. Ne parlez pas aux flics, n’allez pas sur Facebook et ne donnez pas d’infos sur vous à tout le monde. Bref, ne faites pas comme les idiots de ce top, les auteurs des cavales les plus foirées de l’Histoire. Mais, tant qu’à faire, ne commettez pas de délits. C’est mieux.

1. Il se rend après 30 ans de cavale et découvre qu’il n’était en fait pas recherché

Le gars, un citoyen chinois surnommé Zhou, avait participé à une bagarre en 1990. Il pensait avoir blessé voire tué un autre mec, et du coup il a pris la fuite. Pendant 30 ans, Zhou a vécu de petits boulots en se faisant discret, mais récemment, sa conscience a commencé à lui peser et il s’est rendu dans un commissariat pour se dénoncer. Les flics ont regardé leurs registres, mais Zhou n’était impliqué dans aucune affaire. Le mec a stressé pendant 30 ans pour rien, ça nous fait limite de la peine.

La boulette...

Posted by Paris Match on Tuesday, October 27, 2020

2. En cavale, il actualise son statut Facebook et se fait coffrer

Chris Crego, un Américain, a été jugé en 2009 pour avoir participé à une bagarre dans un bar, mais il ne s’est jamais présenté au moment de sa condamnation. Malin, le type a décidé de déménager pour qu’on ne le retrouve pas. Moins malin, il a actualisé ses infos sur Facebook en indiquant sa nouvelle adresse et celle du salon de tatouage dans lequel il bossait. Forcément, les flics sont allés le chercher. Sacré Chris.

Source

3. Il portait un masque de vieux, mais ça n'a pas suffi

Shaun Miller était recherché par la police américaine pour possession d’héroïne. Bien décidé à ne pas se faire choper, il s’est fait faire un masque en latex de lui-même version personne âgée. Malheureusement pour lui, il a quand même fini par se faire choper, et on l’a affiché dans tout le pays. Vous pouvez admirer son joli déguisement juste en dessous.

4. Arrêté après avoir envoyé un selfie à la police

Donald Chip Pugh était poursuivi pour conduite en état d’ébriété mais ne s’était pas présenté à son audience de jugement. La police, sûrement un peu déçue de son comportement, a décidé de poster une photo de lui pour le retrouver. Seulement, Donald a trouvé que le cliché publié par les flics ne le mettait pas en valeur, alors il leur a envoyé un selfie pour qu’ils puissent voir son meilleur profil. Quelques jours plus tard, il s’est fait choper en Floride, et selon la police, c’était « grâce aux réseaux sociaux ». Faudrait vraiment que les types en cavale apprennent à lâcher leur tel deux minutes.

5. Un Taliban se rend pour toucher la prime sur sa tête

Mohammed Ashan, un Taliban, était recherché pour avoir organisé des attaques contre les troupes américaines et afghanes dans son pays. La police afghane avait promis une récompense de 100$ à celui qui lui ramènerait Mohammed Ashan, mais c’est finalement le Taliban qui s’est rendu lui-même à la police en exigeant de toucher sa récompense. Tout le monde a essayé de comprendre pourquoi il avait fait ça, et tout le monde a conclu qu’en fait, le mec était con.

6. Il s'est fait arrêter après avoir nargué la police sur Facebook

Recherché pour une attaque au couteau par la police de Gwent aux Etats-Unis, Logan James a décidé de faire le malin. Sous l’avis de recherche posté sur Facebook par les flics, le gars a laissé un commentaire : « Haha attrape-moi si tu peux, tu ne me verras pas glisser. » Quelques heures plus tard à peine, ils l’ont attrapé. La tristesse de cette cavale.

7. Un braqueur arrêté après avoir filé son adresse à la banque

Dean Smith, encore un Américain, s’est rendu un jour dans sa banque pour donner sa nouvelle adresse. Une demi-heure plus tard, il est revenu avec une capuche et des lunettes de soleil pour braquer la banque. L’employé a refusé de lui filer du fric, et Dean Smith s’est enfui. Le problème pour lui, c’est que l’employé, qui l’avait vu à visage découvert 30 minutes plus tôt, l’a reconnu et a appelé les flics pour signaler la tentative de braquage. Comme ils avaient sa nouvelle adresse, ils l’ont chopé très rapidement. Une cavale très courte pour un vrai champion.

Source

Fuyez, pauvres fous.

Pour d’autres génies du crime, allez voir les évasions les plus ridicules, les braqueurs les plus cons de l’Histoire et les cambrioleurs les plus cons.