Les animaux mignons c’est une belle arnaque. On a envie de les adopter parce qu’ils sont trop mignons et puis après ils foutent le bordel chez parce qu’en fait, en leur for intérieur ils ne sont pas mignons du tout. Heureusement la vérité peut éclater enfin au grand jour.

1. Le koala

Rien que pour les nourrir c’est l’enfer sur terre, non seulement il faut leur trouver des feuilles d’eucalyptus (bon courage) mais en plus ils ne s’hydratent qu’en léchant des troncs d’arbres donc grosse galère de le faire survivre dans ta chambre de bonne. Par ailleurs il dort 20h par jour (ce qui est du à sa lente digestion) et ne se réveille que la nuit quand tu pionces. Vraiment je vous assure c’est un animal de compagnie merdique, n’en déplaise à la page Topito Koala.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Diliff

2. Un panda

Trop chou les pandas. En plus c’est en voie de disparition franchement faut trop les adopter pour leur donner à manger de la chantilly et leur faire porter des tutus afin de les partager en story sur Insta.

Eh bien non Corinne (je me demande ce qu’elle vient foutre là encore cette Corinne). Les pandas c’est comme des ours. C’est mignon en apparence mais dès que tu as le dos tourné, ça t’éventre d’un coup de griffe.

3. Les loutres de mer

Elles ont beau avoir l’air toutes mimi, les loutres de mer sont ce qu’il est bon d’appeler des grosses putes (et je dis ça en tout respect pour la profession). Elles violent des bébés phoques avant de les noyer, voilà. Alors si tu adoptes une loutre de mer pour amuser ton gosse de 2 ans, pense à ce qu’elle pourrait lui faire quand tu rentres tard du travail et que tu les as laissés seuls tous les deux parce qu’après tout « ils s’entendent si bien »…………

Toujours est-il qu’il existe d’autres espèces de loutres moins dangereuses. C’est ainsi que la petite bête est parfois accueillie comme un animal domestique notamment au Japon. Mais je vous préviens, entre le régime à base de fruits de mer et de poisson et son besoin de nager quotidien, il faut compter un investissement de départ minimum de 6000 $.

" cc="https://en.wikipedia.org/wiki/en:public_domain" url="https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Sea_otter_pair2.jpg"]

4. La fouine

Ah ça les fouines je peux bien vous en parler j’en ai plein mon grenier. C’est bien mimi les fouinasses hein, mais une cohabitation avec ces charmants animaux comporte quelques désagréments. Déjà la fouine pousse un vieux cri tout claqué – que j’aurais beaucoup de mal à rendre à l’écrit mais pour vous donner une idée « IIIIIAAAA rrrrhEEUEEEEE ». Alors elle est sympa parce qu’elle bouffe les autres rongeurs, mais elle a aussi le mauvais goût de les entreposer au même endroit (généralement un endroit inaccessible comme mon grenier). Les petits animaux morts côtoient ainsi toutes leurs déjections. A ceci j’ajoute que les fouines pioncent la journée et font la numba la nuit. Si tu as peur des fantômes tu risques d’être servi. Ah oui et en plus elles attaquent les chats ces grosses bitch, aucun respect.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Steinmarder_01.jpg: Zefram

5. Le Capybara

Un peu comme les loutres, ces rongeurs semi-aquatiques sont choupi mais pas du tout pratiques à trimballer dans notre jardin. Rapport au fait qu’il leur faut une rivière et des trucs à ronger qui sont pas les poutres de ta maison. Globalement et vous l’avez sûrement déjà compris, c’est pas idéal de vouloir adopter des animaux sauvages.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Rafael Rabello de Barros

6. L'ornithorynque

Bon entre nous, je ne sais pas trop qui voudrait d’un ornithorynque en animal domestique mais bon… Au cas où vous ne seriez pas au courant, cet animal sans aucune cohérence éditoriale est aussi venimeux. Il pique aux chevilles quand ça lui chante et la douleur est abominable.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Dr. Philip Bethge

7. Le raton-laveur

Quand on est lassé des chats, le raton-laveur apparaît comme un formidable remplaçant. Malheureusement cet animal très croquignolesque en apparence est aussi très agressif et ne perdra pas une seconde pour te défigurer la tronche à coup de griffes. Sans oublier qu’il trimballe un paquet de maladies bien dégueulasses comme la gale et la rage. Dites non au raton. Mais dites oui au gratton.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Quartl

8. Un bébé lion

On s’arrête là tout de suite : tous les animaux sauvages mignons dans leur version bébé sont de futurs prédateurs mortels. Donc laissez tomber les bébé lions, les bébé varans, les bébés requins ou les bébés t-rex, vous finirez encombré d’un animal certes affectueux mais qui pourra aussi bien vous bouffer le cul au petit déj que faire des trous dans votre canapé.

Par ailleurs, dans le cas d’un requin, il faudrait prévoir un bassin suffisamment grand pour qu’il atteigne l’âge adulte, or si vous ne faites pas partie de la commu des multimilliardaires qui peuplent Monaco, le max de votre capacité de bassin c’est certainement une baignoire. Or, il peut s’avérer très dangereux de prendre un bain en compagnie d’un grand blanc.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Alexandre Blanchon

9. Le kangourou

Ils ont l’air sympatoches comme ça mais non seulement les kangourous n’ont aucune envie de rester coincés dans une maison et se feront la malle dès que possible, mais en plus ils peuvent t’envoyer de sérieuses mandales dans la tronche. Ces animaux sont vraiment de grosses racailles.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Jeffdelonge

10. Le babouin

Alors qu’on pense que les singes sont de vieux potos avec qui on peut tailler une bavette easy, on oublie trop souvent que certains singes n’ont aucune envie d’être amis avec nous. Dans le genre, les babouins peuvent s’avérer très dangereux, et assez vicieux je dois dire. Plein de faits divers rapportent des histoires de sacs à main volés, de voitures détruites et de touristes agressés par ces petites bêtes. En même temps fallait laisser les babouins tranquilles aussi.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Yathin S Krishnappa

Sources : Levif, Reddit