Il y a des aliments qu’il ne faut pas mélanger, des aliments qu’il ne faut pas laver, des aliments qui deviennent dangereux quand ils sont périmés et même des aliments qui ont l’air bons pour la santé mais qui ne le sont pas du tout. Un peu comme la liste des produits ci-dessous qui ne sont pas bons du tout pour votre petit corps si vous les mangez crus. Alors ne soyez pas bêtes et protégez ce corps de rêve, un peu de beurre et hop ça part à la poêle.

1. La pomme de terre et la patate douce

S’il faut absolument cuire vos petites patates, c’est parce qu’elles contiennent de la solanine et de la chaconine, des toxines très dangereuses qui sont éliminées à la cuisson. Manger de la pomme de terre ou de la patate douce crue vous irriterait le tube digestif et pourrait provoquer des vomissements, des diarrhées, mais aussi des complications nerveuses comme des tremblements, des maux de tête ou de la fièvre. Une petite frite c’est mieux qu’un bon vomi non ?

2. Le poulet et le porc

Je sais, vous allez me dire « Mais la dernière fois, j’ai mangé un carpaccio et il était délicieux en plus ». Déjà, me racontez pas vos vies et surtout, il est tout à fait possible de manger des viandes crues comme le bœuf SI elles sont bien préparées. Mais dans le cas du poulet et du porc, c’est un non catégorique car ces viandes contiennent des bactéries comme Campylobacter, les salmonelles ou même des vers solitaires. En consommer pourrait donc vous provoquer la salmonellose, une maladie intestinale, ou une intoxication alimentaire avec des vomissements, des diarrhées et de la fièvre. Et personne ne veut de ce genre de programme pour son weekend.

3. La morille

Ce champignon qui a l’air tout inoffensif cache en fait de l’hémolysine, une substance capable de détruire nos petits globules rouges qui n’ont rien demandé et causer par la suite une anémie. Bref, par précaution, faites cuire tous les champignons sauvages au moins 15 minutes avant de les déguster, et surtout allez voir un pharmacien après votre cueillette dans tous les cas.

4. Les haricots rouges

Miam miam, une bonne petite soirée tortillas avec des haricots rouges succulents. Oui mais voilà, pour que cette soirée ne se termine pas en jus de socquettes, pensez à bien cuire vos haricots rouges au préalable, car les petits cocos contiennent une toxine appelée phylothémagglutinine qui provoque de gros troubles gastro-intestinaux avec entre autres, à la pelle, ballonnements, nausées, vomissements et maux d’estomac. Sambaaaaa.

5. L'aubergine

Comme pour la pomme de terre, l’aubergine contient de la solanine qui peut être toxique pour le corps humain. Et attention, moins le légume est mûr, plus il en contient. Alors pour sa prochaine ratatouille, on n’oublie pas de foutre tout ça dans une petite marmite pour éliminer les toxines à la cuisson.

6. Le manioc

À moins que vous n’alliez faire la prochaine saison de Koh-Lanta, on sait que vous n’allez pas en manger dans les jours à venir. Mais mieux vaut prévenir que vomir, une surprise est vite arrivée. Puisque le manioc contient des glycosides cyanogènes qui libèrent du cyanure quand on croque dedans, il est primordial de bien le cuire avant de le consommer. Le cyanure est un poison qui peut s’avérer mortel et croyez-moi, vous avez encore plein de trucs chouettes à vivre comme la lecture de tous les tops Topito que vous n’avez pas encore consultés.

7. Le poisson

Qui n’a jamais entendu quelqu’un vous dire de faire attention en allant au resto de sushis car vous pourriez tomber malade ? Et bien ces personnes avaient en partie raison. Manger des sushis, des tartares ou des ceviches n’est pas sans risque car certains poissons peuvent contenir des anisakis, des vers qui vont provoquer des nausées, des vomissements ou de fortes douleurs abdominales. Si vous avez vraiment envie de manger du poisson cru, mettez-le au congel’ pendant 24h. Alors, vous allez faire quoi les anisakis maintenant hein ?

8. Les brocolis

Comme les haricots rouges, les brocolis contiennent de la lectine, une protéine végétale qui devient toxique à haute dose. Si le brocoli est donc chouette à manger cru pour ses propriétés anti-cancer, il vaut tout de même mieux le cuire pour le déguster sereinement (ou ne pas en manger du tout parce que le brocoli, c’est quand même dégueulasse nan ?).

9. La farine

Alors là, je suis vraiment dégoûtée parce que j’aimais beaucoup manger mon bol de farine une fois par mois en RTT devant des téléfilms. Pourtant, il ne faut jamais faire ça car la farine crue peut être porteuse de la bactérie Escherichia Coli qui provoque des douleurs abdominales et des diarrhées. On est donc désolé de vous annoncer qu’il va vraiment falloir faire cuire cette pâte à cookies un jour. C’est pas toujours chouette la vie, on sait.

10. Les haricots jaunes et verts

Les cosses et les grains des haricots jaunes et verts contiennent une toxine, la phraséoline, qui est à l’origine de disfonctionnements intestinaux. Pour éviter l’intoxication, on fait cuire tout ça à 75 °C minimum, et plus vite que ça.

Après, il y a aussi les aliments dont il faut arrêter de dire que c’est bon et on n’en fait pas tout un plat mdr.

Sources : Cnews, Le journal des femmes, Doctissimo, Florijardin.