Vivre dangereusement est un mode de vie fait de petits actes ressemblant tous à des doigts d’honneurs lancés au visage de la mort. On a tous déjà pris un truc dans le frigo en haussant les épaules à la vue de la date de péremption dépassée tout en se disant qu’au pire on mourrait, au mieux on gagnerait des super pouvoirs et au plus probable on choperait la chiasse. Mais il y a quand même quelques aliments avec lesquels il ne faut pas déconner sous risque d’avoir les trois états susmentionnés dans cet ordre : la chiasse, le super pouvoir de continuer à avoir la chiasse quand on croit que c’est terminé et la mort.

1. La charcuterie

Ouais, même si ça semble tentant de manger cette tranche de jambon verdâtre qui pue en rentrant de soirée, vous feriez mieux de ne pas y goûter car certaines charcuteries peuvent vous faire choper la salmonelle, une bactérie qui peut vraiment être dangereuse voire mortelle, notamment chez les personnes âgées.

Crédits photo (Domaine Public) : User:Arnaud 25

2. Le fromage

Alors vous allez me dire « oui, mais Jamy, le fromage n’est-il pas déjà un produit qu’on pourrait qualifier de périmé ? ». Ce à quoi je vous répondrais que je ne m’appelle pas Jamy et que je ne suis pas fromager. Mais une chose est sûre, c’est que les fromages au lait cru, donc non pasteurisés (oui c’est en lien avec le mec de la rage, qui n’a par contre rien à voir avec Faf Larage) sont à proscrire totalement une fois leur date de péremption (largement) passée.

3. Les crevettes

Comme beaucoup de fruits de mer les crevettes ne se conservent pas trop longtemps. Il est possible qu’elles aient été mal entreposées ou qu’elles soient entrées en contact avec une bactérie lors de leur pêche. Il est donc conseillé de suivre les dates de péremption pour éviter que ces bactéries aient le temps de se développer. Vous pouvez aussi choisir de vous en foutre et les manger quand même. Mais ne vous étonnez pas si vous vous réveillez mort un beau matin.

" cc="https://creativecommons.org/licenses/by/2.5" url="https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Woda-6_ubt.jpeg"]

4. Les plats cuisinés

Pas ceux que vous cuisinez vous même hein, on parle des trucs étranges en barquette qu’on doit passer au micro-onde avant de les manger. Il faut éviter à tout prix de les consommer après leur date de péremption (et avant aussi si vous pouvez), principalement ceux en sauce ou avec de la crème.

5. La viande rouge

Bon, même si en général il faut éviter de manger les viandes une fois leur date de péremption atteinte, les viandes rouges semblent encore pires. Notamment les viandes hachées car elles augmentent le risque de développement de bactéries comme la salmonelle, la listeria ou les staphylocoques. Donc déconnez pas avec la viande, surtout quand elle devient brune et pue comme des chaussettes dans lesquelles on aurait mis de la viande avariée.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Richard W.M. Jones

6. Le poisson frais

Pareil que la charcuterie et la viande rouge, le poisson a tendance à mal vieillir une fois qu’il est mort. Ce qui, maintenant que j’y pense est assez propre aux trucs morts. Il est conseillé de manger le poisson frais le jour ou le lendemain de son achat. Ceci dit si vous le mangez le jour de son achat mais qu’il a été pêché il y a deux ans abstenez vous. Frais ça veut dire qu’il vient d’être pêché et pas qu’il sort du frigo, on est d’accord là dessus?

7. Les oeufs

On peut en principe consommer les oeufs au maximum jusqu’a 28 jours après leur ponte. Il existe des techniques pour savoir si un oeuf est encore frais en le plongeant dans l’eau si jamais vous avez un doute. Si un de vos oeufs est fendu il est conseillé de le jeter mais il n’est pas indiqué où le faire. Donc vous pouvez choisir de le jeter à la poubelle ou sur votre voisin par exemple. Tant qu’il ne le mange pas c’est bon.

8. Les salades préparées

Déjà parce que la salade une fois flétrie c’est pas pareil, comme le dit la célèbre chanson « la salade flétrie » du chanteur Patrick Fiori. Mais le problème vient surtout du fait qu’elle ait possiblement poussée près d’eau contaminée, il est préférable de les consommer avant que les bactéries n’aient le temps de proliférer.

9. Les framboises et les fraises

Ces deux fruits tout à fait délicieux si on aime ça, et tout à fait dégueulasses si on n’aime pas ça, ne se gardent que peu de temps. Ils se transforment assez vite en une purée louche qui est déjà moins appétissante. Chez les framboises cette purée est un véritable airbnb à saloperies (ce qu’on appelle un « milieu propice aux bactéries »). Cette bactérie particulière c’est la « cyclospora cayetanensis » et elle peut provoquer la cyclosporose dont les symptômes sont proches d’une intoxication alimentaire.

Crédits photo (Creative Commons) : User:Fir0002

10. Le lait

Bien que la pasteurisation (aucun rapport avec les mecs qui font la messe dans les films américains) élimine la plupart des bactéries, rien ne peut vous assurer que le lait n’ait pas été contaminé par la suite. Il est donc préférable de suivre les indications de conservations et les dates de péremption pour le consommer.

11. Le poulet

Effectivement, le poulet doit être cuisiné et conservé de la bonne manière. Genre ne le mangez pas cru ou mariné dans du gasoil et ne le conservez pas au soleil dans votre jardin. S’il est mangé après sa date de péremption le poulet peut être contaminé par le « Escherichia coli », une bactérie qui peut entrainer des gastro-entérites, des infections urinaires ou des méningites. Donc mangez votre poulet à la bonne date bordel.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Joe Schneid, Louisville, KY

12. Les jus de fruits non pasteurisés

Eh oui, on ne s’y attend pas forcément mais les jus de fruits non pasteurisés peuvent également être dangereux. On peut en trouver dans les marchés fermiers par exemple, généralement attribués de la phrase « fraichement pressé ». Ils peuvent être contaminés entre autres par le E. coli et la salmonelle. Vérifiez donc bien que ceux ci sont donc encore consommables avant de les boire.

13. Les huitres

Franchement, est-ce que l’aspect du truc n’est pas déjà un avertissement de la nature pour dire « ne pas manger » ? En plus vous n’aimez pas vraiment ça, vous foutez du citron et de l’échalote dessus pour faire passer le goût infâme du truc. Quoi qu’il en soit, si vous décidez d’en consommer, surveillez vraiment leur odeur et respectez les délais de consommations donnés à l’achat parce que des huitres passées ont possiblement été contaminées par la « vibrio vulnificus », une bactérie qui peut provoquer la septicémie.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : David Monniaux

14. Les têtes de violons

Aussi appelés les « crosses de fougères » et principalement consommées aux États-Unis et au Québec, ces légumes de saison peuvent s’avérer toxiques. En forme de spirale, s’ils sont déroulés ils produisent une substance toxique et sont donc clairement à jeter. Bon, on en mange pas vraiment chez nous en France mais comme le dit le dicton mieux vaut un homme averti que guérir deux hommes pas prévenus.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Veromortillet

15. La coriandre

Périmée ou non. Arrêtez d’en mettre dans les plats, c’est le pire truc sur Terre.

Je sais ce que vous allez me dire : « la majeure partie des ingrédients présents dans ce top sont d’origines animales, ne serait-ce pas là un message que la nature nous envoie ? ». Eh bah j’en sais rien moi, mais ça ferait un super sujet du bac. Et à l’inverse, n’oubliez pas qu’il y a plein d’aliments que l’on peut manger périmés.

Source : Ouest-France, msn-actu