C’est bien d’être motivé pour sa mission professionnelle. Si j’étais un manager de la start-up nation, je dirais même « the motivation is the key ». Toutefois, certains acteurs ont pris ce mantra au pied de la lettre et se sont un peu trop emballés sur leur rôle. On en parle ci-dessous en se moquant bien d’eux, ces gros bouffons d’acteurs les plus doués de leur génération.

1. Jared Leto en mode pisseur de l'extrême sur le tournage de Morbius

On l’aime hein notre Jared. C’est un super acteur. Quand on lui dit que son personnage Dr Michael Morbius boîte, bah il boîte. Et comme il est super investi il boîte tout le temps mais alors vraiment tout le temps. Même sur ses pauses pipi. On rapporte que chaque allée et venue aux toilettes nécéssite 45 minutes de pause pour toute l’équipe de tournage. C’est sympa Jared mais tu fous la chienne un peu.

Jared Leto se déplaçait en béquilles pour aller aux toilettes, ce qui pouvait prendre 45 minutes !

Posted by Première on Thursday, April 7, 2022

2. Jim Carrey devenu Andy Kaufman sur le tournage de Man on the Moon

Pas étonnant qu’un documentaire ait été consacré à ce rôle d’Andy Kaufman qui aura marqué à vie Jim Carrey. Dès le début du tournage du film de Milos Forman, l’acteur est parti en vrille, pensant communiquer avec l’humoriste décédé, par télépathie. En plein dans son rôle il a provoqué (vraiment) le joueur de catch jusqu’à finir à l’hôpital. Bref, sa performance est géniale, mais il y a laissé quelques plumes.

3. Marion Cotillard possédée par Edith Piaf

Marion Cotillard a vraiment plein de casquettes : complotiste à l’époque du 11 septembre, engagée pour le climat, elle joue aussi bien dans les films des frères Dardenne que pour des pubs Chanel. Bref c’est une femme complète. Et quand elle joue un rôle, elle se donne à fond. En dehors du fait que le tournage était éprouvant et nécessitait 5 heures de maquillage par jour, l’actrice affirme avoir été sous le joug de la chanteuse. Elle aurait ainsi fait des exorcismes et des rituels chamaniques. WOKAYYYYYYY MARIIIIIOOOOON mais sinon bois une tisane.

Marion Cotillard affirme avoir été "possédée" par le fantôme d'Edith Piaf --> http://bit.ly/1qVe8uA

Posted by TéléStar on Tuesday, August 5, 2014

4. Daniel Day-Lewis a un peu soulé tout le monde sur Lincoln

On sait que Daniel Day-Lewis est connu pour être un acteur plutôt extrême. Alors quand Spielberg lui file le rôle d’Abraham, il se donne à fond. Genre vraiment à fond. Il ne fait que des blagues sur la guerre de Sécession. Il envoie des textos à Sally Field qui joue sa partenaire, mais comme si c’était Lincoln qui écrivait (alors qu’en vrai Lincoln écrivait jamais de texto, donc con). Sympa Dany, mais un peu lourd.

5. Joaquin Phoenix beaucoup trop en mode Johnny Cash

C’est bien gentil d’interpréter la star de la musique country, mais s’il faut que toutes les personnes présentes sur le plateau vous appellent JR (pour John R. Cash) ça commence à devenir un peu chiant. Bon pas un drame hein mais parfois ce serait pas mal de séparer le taff de la vie privée. Par exemple, moi je n’exige de personne qu’on m’appelle Pierre Galouise à la pause café de 17h12.

6. Juliette Binoche, devenue SDF pour jouer son rôle dans les Amants du Pont-Neuf

Les tournages sur les films de Leos Carax ça n’a pas l’air toujours très évident. Celui-ci en particulier fait partie de la longue liste des films maudits avec un ensemble de galères : reconstitution hors de prix, blessures, mises en danger des acteurs… Sans compter le fait que Juliette Binoche se soit glissée quelques jours dans la peau d’une SDF (si seulement les SDF pouvaient faire la même chose dans l’autre sens, ce serait vachement sympa pour eux), expérience qui lui a laissé un souvenir plutôt amer.

Pour le film Ouistreham, Juliette Binoche s'est immergée dans le quotidien précaire des femmes de ménage. Une expérience difficile qui a replongé l'actrice dans ses souvenirs de sans-abri:

Posted by Journal des Femmes on Friday, January 7, 2022

7. Heath Ledger avec le Joker dans The Dark Knight

Certainement une des performances les plus réussies du cinéma mais au cours de laquelle l’acteur a un tout petit peu pété un câble. D’abord en allant un mois en HP pour préparer son rôle (mec, tu pouvais regarder juste un p’tit docu trankil), ensuite en se mettant tellement dans le rôle qu’il a fait de son appart un sanctuaire dédié au Joker (adieu les posters de chevaux et de Barbie). Ça ne nous empêche pas de regretter cet acteur de génie parti trop tôt.

8. Isabelle Adjani en petit pétage de durite dans Possession

Pour ceux qui ont vu ce film d’Andrzej Zulawski, une scène les aura particulièrement marqué dans le métro quand l’actrice se met à vomir. Une performance à l’image du reste de film dont le tournage a été très éprouvant pour notre bonne vieille Zaza qui a dû suivre quelques années de thérapie pour sortir ce personnage possédé de sa tête.

9. Sydney Lassick, dévasté par son rôle dans Vol au dessus d'un nid de coucous

Tiens tiens, encore un film de Milos Forman COMME DE PAR HASARD. Bon si vous avez vu ce film, vous pouvez certainement piger pourquoi on peut vriller un peu sur le tournage (si vous ne l’avez pas encore vu, cessez tout de suite la lecture de ce top et allez le mater, vous nous faites tous perdre beaucoup de temps là). Alors qu’il jouait le rôle de Charlie Cheswick, l’acteur a, comme son personnage, développé les symptômes de la même maladie mentale : comportement erratique, accès de violence émotionnelle et physique… Ah c’est sûr qu’on ne connaît pas ça quand on tourne dans une pub MMA.

10. L'animatronic de Jurassic Park s'est un peu trop pris au jeu des dino

On se souvient tous de sa performance hors du commun. On parle moins souvent de son comportement sur le tournage du film à la limite du dangereux… L’animatronic a en effet attaqué plusieurs chèvres et quelques personnes présentes sur le tournage… Sans parler du harcèlement répété sur plusieurs acteurs : un comportement toxique à l’image du théropode qui lui collera à la peau de nombreuses années.

Sacrés zozos les acteurs hein ?