Les acronymes, c’est bien pratique pour ne pas avoir à répéter des longues suites de mots. C’est un gain de temps considérable. Imaginez, par exemple, si on devait dire « Fabbrica Italiana Automobili Torino » à chaque fois qu’on parlait des automobiles de FIAT ? Ça serait relou, hein ? Donc voilà : vive les acronymes. En plus, parfois, les acronymes des pays étrangers donnent des noms marrants ou insolites en français, comme ça on peut en rire bêtement. C’est parti pour un top qui manque totalement de maturité.

1. PROUT

Non je n’ai pas de syndrome de Gilles de la Tourette et je n’ai pas décidé de crier des vulgarités sans raison. Le PROUT existe vraiment, c’est l’acronyme officiel de la Progressive Utilization Theory, une théorie socio-économique libérale élaborée en Inde dont je ne vais pas vous parler en détails parce qu’on n’est pas là pour ça non plus (et surtout parce que je ne comprends rien à la socio-économie). Regardez le logo du PROUT, il est pas génial ?

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Ananda Marga Pracaraka Samgha (with input from Abhidevananda)

2. SIDA

La Security Identification Display Area, c’est une zone de sécurité qu’on peut retrouver dans des aéroports américains. Concrètement, il y a peu de chance pour que vous ayez à en parler un jour dans votre vie, mais au moins vous savez que son petit acronyme est SIDA. Ça ne pose aucun soucis aux Etats-Unis où la maladie se nomme AIDS, mais en France ça passe un peu moins bien. Au passage, on rappelle que SIDA est déjà un acronyme en France, vu que ça veut dire « syndrome d’immunodéficience acquise ». C’est toujours bon à savoir.

3. BITE

Dire « BITE », c’est vulgaire, sauf quand vous parlez du Barbican International Theater Events, un ensemble d’événements qui ont lieu au Barbican Center, le plus gros centre d’arts du spectacle d’Europe qui se trouve à Londres. BiTEs peut aussi être l’acronyme de Bi-specific T-cell engagers, une classe d’anticorps de notre système immunitaire. On peut donc dire : « j’aime les BiTEs » en toute décontraction, et sans aucune vulgarité.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : BiTE_antibody_01.svg: Kuebi

4. CACA

Je vous avais prévenu que la maturité ne serait pas présente dans ce top, et on arrive bien évidemment à la partie « excréments » parce qu’il fallait bien passer par là. La Chinese American Citizens Alliance, C.A.C.A de son petit nom, est une asso qui défend les droits des Américains d’origine chinoise. Il faudrait quand même que quelqu’un leur dise que c’est un nom de merde. De merde mdr.

5. ZOB

La Zydowska Organizacja Bojowa, en polonais, c’est l’Organisation juive de combat, une armée de résistance juive créée en 1942 qui a sauvé beaucoup de juifs et lutté contre les Allemands. La mission est bien sûr très belle, mais l’acronyme polonais l’est un peu moins. En tout cas, se dire qu’il y a déjà eu des « attaques du ZOB », c’est plutôt cool. Ci-dessous, vous pouvez retrouver le drapeau officiel du ZOB (je m’en lasse pas).

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Meronim

6. CUL

La Cambridge University Library, la bibliothèque de la prestigieuse université anglaise, c’est un bel endroit pour étudier, mais niveau acronyme le prestige a pris un coup dans la gueule. Après, on a totalement le droit d’aimer le CUL, il n’y a aucun mal à ça.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Cambridge University Library

7. CON

C’est l’acronyme officiel du Commonwealth of Nations, plus communément appelé Commonwealth. Vous la connaissez, cette organisation intergouvernementale composée de 54 pays qui sont, pour la plupart, des anciennes colonies britanniques. Bref, créer une organisation aussi grande pour finir avec un acronyme aussi nul, ben je trouve ça CON.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Superbenjamin

8. NTM

En France, NTM, c’est « Nique ta mère », et c’est aussi le nom d’un duo de rappeurs que vous connaissez tous, Suprême NTM. A l’étranger, NTM, c’est plein de trucs différents : le National Taiwan Museum, le National Technical Museum de Prague, le National Transformation Movement, un mouvement politique à Trinité et Tobago, la National Translation Mission, une initiative indienne pour rendre la lecture accessible à tous, ou encore la Network Television Marketing, une chaîne de télé pakistanaise. Il y en a encore d’autres comme ça, parce que les autres pays n’ont aucune idée de ce que NTM signifie chez nous. Ou alors ils s’en foutent, et ils ont bien raison.

9. PD

En anglais, des trucs qui ont pour acronyme PD, on en a à la pelle. Le plus connu, c’est sûrement le Police Department, mais on a aussi Polyphony Digital, un studio de jeu vidéo, ou le People’s Democracy, un ancien parti irlandais. Après tout, ce ne sont que deux lettres, ils ne pouvaient pas savoir que c’était homophobe.

10. GRAS

Aux USA, la Food and Drug Administration utilise les termes « Generally recognized as safe » pour qualifier une substance chimique qu’on peut ajouter sans problème dans de la nourriture. Le problème, c’est que l’acronyme utilisé, c’est « GRAS ». Pour un truc de bouffe, c’est un peu con (et je ne parle pas du Commonwealth of Nations).

Mon préféré reste le PROUT.

On a aussi les significations d’acronymes connus, les acronymes sur lesquels on se trompe tout le temps, et les acronymes de groupes de rap expliqués.

Sources : Lesarchivesduspectacle,