Mettons que toi ou la personne qui partage ta vie est enceinte. Déjà, galère. Va falloir penser à la chambre du bébé, aux réunions pré-natales, à la baby-shower et à oublier le sommeil pendant quelques temps. Mais c’est pas tout, hé non ! Une fois né, va falloir s’occuper de cette merveille. Et surtout lui trouver un prénom. Parce que lui crier « Hé, toi-là ! » toute sa vie ne va pas t’aider à avoir de l’autorité et à gagner son respect. Voilà donc quelques idées, peu originales, on ne va pas se voiler la face, pour nommer ta progéniture.

1. Jade

On vous le disait déjà dans le top des prénoms qui seront populaires en 2021 (et on ne mentait pas), Jade est un prénom de caillasse qu’il faut arrêter d’utiliser. Sinon, allons-y pour granite ou muscovite pendant qu’on y est.

2. Léo

Si votre nom de famille est Ardodicaprio, on vous autorise le choix de ce prénom. Autrement, il faut passer par l’association de validation officielle des prénoms un peu pourris (aka l’AVOPUPP), présidée par la rédac et suppléée par l’unique Clitorine de France.

3. Emma

Ta sœur s’appelle Emma, ta cousine s’appelle Emma, ta meilleure pote s’appelle Emma, ton garagiste s’appelle Emma. Il s’agirait d’arrêter, surtout qu’on vous a déjà donné toutes les raisons de ne pas appeler son enfant Emma. On peut y ajouter que ce prénom n’est enfin plus premier de la liste, et ça, ça veut dire beaucoup. Alors maintenant, écoutez nos conseils et ensemble, arrêtons cette mascarade.

4. Gabriel

Un prénom qu’il est au classement depuis des millénaires. Et on aimerait bien qu’il dégage. Marre d’avoir dix neveux qui s’appellent tous Gab ou Gaby. Optez pour Gabin, à la limite, si vous tenez vraiment à ce surnom.

5. Louise

Au même titre que les Emma, ça fait 50 ans qu’on entend parler des Louise et très honnêtement, on arrive à saturation. Louise par ci, Louise par là… Ras la casquette ! Venez, on se bouche les oreilles dès qu’une Louise nous adresse la parole.

6. Raphaël

Il n’est plus autorisé de donner ce prénom depuis que Nadal a perdu en demi-finale pour la première fois de sa carrière à Roland-Garros 2021. On veut des homonymes modèles nous, pas des losers.

7. Mia

Ou comment avoir « Je danse le mia » dans la tête toute la journée. À la limite, vous auriez pu choisir de l’appeler Madirection, quitte à ne plus chanter qu’une seule chanson jusqu’à la fin de votre vie.

8. Arthur

J’ai connu un Arthur, une fois, dans ma vie. C’était la pire enflure que je n’ai jamais rencontrée au cours de ma courte vie. En plus, ça veut dire « ours » en celte. Et il ne me semble pas que les ours soient les animaux les plus sympathiques de notre écosystème.

9. Alice

On ne va pas s’attarder sur le classique Alice ça glisse. Quoique ça soit une raison valable de ne jamais appeler son enfant de cette façon. Sachez qu’Alice sera probablement cette pote qui n’élève jamais la voix contre son gosse, qui cuisine des tzatzíkis maison et porte du lin. À vous de voir.

10. Louis

Est-ce une référence à Louis Tomlinson, ancien membre du groupe des One Direction ? Je l’espère de tout cœur. Si tu as un doute, pense à vérifier les signes que tu as été un(e) vrai(e) directioner.

11. Lina

C’était le nom de ma prof d’histoire-géo. Et croyez-moi, ce n’est pas grâce à elle que j’ai eu mon bac. J’ai envoyé un rapport à la préfecture pour faire censurer ce prénom de tous les endroits où il pourrait continuer d’exister.

12. Maël

C’est quelque peu prétentieux d’appeler son gosse avec un prénom qui signifie « prince » en celte. Je dis ça, je ne dis rien, mais il ne faudra pas venir chialer quand il vous rira au nez parce que vous lui avez demandé de ne pas mettre ses pieds sur vos accoudoirs.

13. Ambre

Encore un nom de pierre. Décidemment, vous aimez ça les rochers. Vous avez eu envie de vous fracasser la tête contre quand vous avez appris que vous alliez avoir un gosse, c’est ça ? Et maintenant vous lui faites porter cette culpabilité. Ah bravo la parentalité !

14. Lucas

Ce prénom remonte dans mon estime maintenant qu’il est le nom du personnage principal d’un film Pixar. Ce qui explique aussi qu’il va être très populaire dans les années à venir. C’est le prix à payer.

15. Rose

Si Rose va squatter le palmarès pendant quelques années encore, Marguerite ne devrait pas tarder à prendre sa place. Eh oui car le cycle des prénoms vieux est en marche. À vous de décider si vous préférez être tendance ou précurseur.

16. Adam

« Elle est où Ève ? Ahahah ! » « Et ta pomme, tu l’as avalée ? Ohohoh ! » Un supplice. Pour le bien de l’humanité, des professeurs des écoles et des animateurs de colo, rayez ce prénom de votre liste tout de suite.

17. Chloé

Prénom qui signifie « jeune pousse » en grec. Peut-être pour pousser vers la sortie, car il s’agirait pour ce prénom d’enfin déguerpir du classement pour laisser la place aux autres. Ça va bien de monopoliser l’espace comme ça, mais maintenant ça suffit.

18. Tiago

J’ai rencontré un enfant en colonie de vacances qui s’appelait Tiago. Pendant un mois, les autres enfants lui chantaient du Kendji dans les oreilles dès qu’il faisait un pas. Oui, les enfants peuvent être cruels. Par pitié, évitez ça au vôtre et donnez-lui un autre prénom. Michel, Balek, n’importe quoi mais pas Tiago.

19. Anna

Bof… Chiant, nan ? Toujours là se demander si y a un H, au début, à la fin, peut-être au début ET à la fin, si y a un N ou s’il y en a 50. Pfiou, sans façon.

20. Hugo

La rédaction décline toute responsabilité si Hugo, 8 ans, se retrouve avec Hugo 2, Hugo 3, Hugo 4 et Hugo 5 dans sa classe. Fallait pas jouer avec le feu.

Longue vie aux Clarence, Théophanie et Zéphyr. Pour un prénom vraiment original, je vous invite à consulter les pires prénoms interdits dans le monde, les prénoms étranges d’enfants de star, les pires prénoms de filles et les pires prénoms de garçons.

Source : L’Alsace.