Celui qui ne regarde le football qu’à la télé ne connait pas vraiment le ballon. Il faut être allé au plus près du jeu pour comprendre ce qui fait du foot le sport le plus populaire de la planète, c’est-à-dire au stade. Et des stades il y’en a de plusieurs catégories : ceux qui nous impressionnent et les autres. Aujourd’hui on parlera des autres. Par contre il ne faut pas tout mélanger stade moche ne veut pas forcément dire ambiance morose. On peut avoir un stade qui crie famine, mais qui respire la convivialité. Enfin, ça n’excuse pas tout et ça donne envie d’être supporter de foot allemand.

1. Parc Des Sports D'Annecy (Evian), plus un stade d'athlétisme qu'autre chose -

Avec une si petite ville, il est dur d’avoir son propre stade. Ils n’ont pas eu beaucoup plus de chance avec celle d’à côté. Ils voudraient jouer à Genève, mais l’UEFA n’est pas du même avis. Déjà vainqueur du pire maillot de Ligue 1, Evian gagne celui du bon stade des années 70 avec piste d’athlétisme qui donne envie de rester chez soi.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Olivier G. pour psgmag.net sur le compte flickr PSGMAG.NET

2. François Coty (Ajaccio), perdu au milieu de nulle part

En Corse il n’y avait déjà pas assez d’argent pour un club, alors deux… Même si les Ajacciens ont fait des efforts… bah on vous laisse voir le résultat en photo. Bref gardez vos plages les Corses, c’est encore ce qu’il y a de plus beau.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : OrsuAiaccinu

3. Stade Du Ray (Nice), le plus "vite un nouveau stade"

L’OGC Nice est le club de l’avenir. De gros investisseurs et bientôt un nouveau stade, tant mieux pour eux, il était temps. Un stade historique qu’ils disaient. C’est un autre synonyme de « vieux ».

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Mirasol

4. Stade Chaban-Delmas (Bordeaux), 100% inspiré du 18e siècle

Ce n’est pas tant que le stade est laid, mais plutôt qu’il réellement daté. En tout cas il n’aide pas à motiver ce qui est universellement connu comme le public le plus mou de France, bon en même vu comment Bordeaux galère en ligue 1, ceci explique cela.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : R4gn0r0ck

5. Stade Armand-Cesari Furiani (Bastia), un stade pas toootalement fini (mais on va pas leur dire)

Un stade continuellement en construction qui se finira peut être un jour si Bastia arrive à rester durablement en Ligue 1. Dans 20 ans donc (désolée Bastia, on est de tout coeur avec vous).

Non mais plus sérieusement, ce stade a été construit avec le cul en oubliant toutes les règles de sécurité, et on se souvient bien en 1992 en demi-finale de coupe de France lorsqu’une tribune entière s’est effondrée provoquant la mort de plusieurs personne (oui, oui on est très sérieux). Sérieusement vous déconnez les Corses.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Scb2b

6. Stade de L'Aube (Troyes), le plus Ligue 1,5

Un stade qui fait plus ligue 2 qu’autre chose. En même temps c’est plus sûr. Troyes n’arrive vraiment à rester longtemps dans l’élite. Un stade cohérent donc.

Crédits photo (CC BY 2.5) : TaraO

7. Stade Francis Le Blé (Brest), le nom en dit beaucoup (ou pas)

S’appeler Le Blé quand on n’en a absolument pas, c’est quand même ironique (coup dur). On comprend mieux les chansons de Miossec avec la pluie qui tombe à l’horizontale.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : User:Poutre2brest

8. Stade Du Moustoir (Lorient), presque Rennes mais en beaucoup moins bien

3 clubs en Bretagne c’est trop de toute façon… Bon déjà il a quatre tribunes c’est pas donné à tout le monde. Et c’est tout ? Oui c’est tout, mais il faut parfois se contenter du minimum.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : NORMOTE

9. Stade De La Mosson (Montpellier), le plus délire d'architecte

Un stade sympathique, mais qui fait quand même vraiment bizarre vu de dessus. Et puis, cette pelouse non de Dieu, faites quelque chose les mecs, il vous a servi à quoi l’argent du titre ? Tout est passé dans la crête à Nicolin ?

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Ben.83

On le répète, y’a pas que la beauté qui compte dans la vie, même s’ils sont moches, l’ambiance y est parfois incroyable (parfois seulement).