Le temps est injuste. S’il bonifie certaines personnes et certaines choses, il fout aussi, pour d’autres, un bon coup derrière la tête. C’est comme ça qu’on se retrouve avec plein de trucs usés par le temps, des trucs qui ont mal vieilli. Des trucs sur lesquels on aurait peut-être dû mettre une date de péremption. De quoi se rappeler que personne n’est immortel. À part Elisabeth II, bien entendu.

1. Gérard Darmon

Putain ce que c’est chiant de voir vieillir Darmon. On l’adorait, mais quand on le voit critiquer sans aucun fond ni aucun argument le journaliste indépendant Edwy Plenel tel un tonton réactionnaire en dîner de famille, ça fait mal. Taper sur Médiapart parce que le journal révèle des vrais problèmes dans la politique actuelle, c’est quand même terrible. Le gars a clairement mal vieilli. J’ai une petite larme à l’œil.

2. Les sketches de Michel Leeb

Dans les années 80, les imitations du Chinois, du Suisse ou de l’Africain, ça faisait marrer à peu près tout le monde. Aujourd’hui, on a tous compris que c’était raciste et qu’il fallait un peu se calmer. Du coup, peut-être que ce pauvre Michel ne pensait pas à mal à l’époque, mais quand on revoit ses sketches maintenant, c’est très gênant. À côté, les jeux de mots pourris de Raymond Devos ne vieillissent pas si mal finalement.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Georges Biard

3. Fauve

Nous en 2013 : « Ouah le Blizzard de Fauve mais c’est trop profond c’est trop beau j’ai envie de chialer »

Nous deux ans après : « Comment on a pu chialer sur ça ? »

4. Nos photos du collège

Quand tu vois nos vieux looks des années 2000, tu comprends que les photos elles feraient mieux de rester bien cachées dans un placard. Mais avec un peu de chance, la mode tournera encore et nos gosses s’habilleront pareil en 2040. Là il sera toujours temps de ressortir les photos pour dire qu’on avait déjà tout compris à l’époque. Ne les brûlons pas trop tôt. Les photos, hein, pas les gosses.

5. Les chiens de race

C’est vrai qu’ils sont beaux, ces chiens de race, mais n’empêche qu’avec toutes leurs maladies congénitales d’animaux génétiquement sélectionnés, eh ben ils vieillissent vachement moins bien que les bâtards. Un chien en forme c’est toujours mieux qu’un chien avec une dysplasie de la hanche ou une sténose aortique.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : SixtyWeb

6. Facebook

D’endroit cool où on partageait à peu près tout (même si on a honte de nos vieux posts aujourd’hui), Facebook est devenu aussi joyeux qu’un hospice en pleine canicule croisé avec un PMU bien crado. Ça gueule, ça râle, ça s’engueule, ça donne son opinion surtout, ça insulte, ça critique tout. En gros, c’est rempli de gens tristes qui feraient mieux de faire du yoga. Ils nous manquent les débuts de Facebook.

7. Les Star Wars I, II et III

Autant la trilogie originale (IV-V-VI) est devenue gentiment retro, autant la prélogie elle, a pris un sacré coup de vieux. La palme revient à cette saloperie de Jar Jar Binks, déjà bien chiant à l’époque, qui aujourd’hui est en plus devenu extrêmement laid. Refaites-nous une version propre svp.

8. Jean-Luc Lahaye

Là il y a deux choses qui ne vont pas. Premièrement, le mec n’a pas compris que pour fricoter avec des mineures, il fallait soit-même être mineur (et encore, on ne parle même pas des accusations de viol là). Deuxièmement, le gars n’a pas compris qu’il était trop vieux pour porter des vestes en cuir ultra cintrées. Bref, il est passé de star des années 80 à taulard des années 2020, et on ne viendra pas le pleurer.

9. Les versions 3D des dessins animés de notre enfance

Les dessins animés, eux, traversent les décennies sans trop prendre cher, mais on ne peut pas en dire de même pour les versions 3D. Regardez les gueules Garfield et autres Inspecteur Gadget en 3D : aujourd’hui, c’est juste dégueu, voire flippant. L’inspecteur, là, si je le vois traîner avec un gosse dans la rue j’appelle immédiatement les flics.

10. La première identité visuelle de Topito

Putain, heureusement qu’on a changé.