Le vol c’est mal. Il y a les trucs qu’on se fait voler tous les jours , mais il y a aussi les vols totalement insolites dont on n’aurait jamais imaginé qu’ils pussent se révéler utiles.

Quoi ? Ça vous défrise que je cale un petit imparfait du subjonctif en début de top ?

1. Les locomotives

Pas super pratique à cacher sous un pull mais bien utile pour les revendeurs de métaux. En l’occurence, ceux-ci avaient profité de la présence d’une loco dans un musée pour la voler puis la désosser. Le tout sans anesthésie.

Trois de ces jeunes de 16 à 17 ans ont été placés en garde à vue, le quatrième est en fuite

Posted by Le Parisien on Monday, March 22, 2021

2. Des bennes à ordures

Voler des bennes à ordures pour les louer… OK pourquoi pas. Avouez que vous n’auriez jamais pensé à ce type de commerce. (source)

3. De l'huile de friture

Ce liquide peu ragoûtant est devenu le nouvel or convoité par les voleurs. Tout simplement parce qu’elle peut servir de biocarburant et se revend à un très bon prix : 1,8 dollar le kilo (c’est 80% plus cher qu’il y a un an).

«C'est encore plus lucratif que le crack.»

Posted by Slate.fr on Tuesday, November 23, 2021

4. Des gens pas vivants

Ça ne vous viendrait certainement pas à l’idée de voler un cadavre. Et pourtant, il fut un temps où le trafic de cadavres battait son plein pour des raisons mystérieusement médicinales. Au XVIe siècle, on volait ainsi ces corps sans vie pour en faire une poudre aux nombreuses vertus. Par ailleurs, on volait des corps aussi pour en savoir plus sur l’anatomie humaine ce qui me semble une assez bonne raison.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Velvet

5. Des cheveux

Oui ça fait partie des vols très étranges. En Amérique du sud le vol de cheveux s’avère une pratique courante et plutôt flippante puisque des femmes se retrouvent ainsi agressées par des voleurs qui leur coupent leur tignasse au couteau. Mais pourquoi donc me direz-vous ? Eh bien tout simplement pour le traffic de perruques. Oui, il y a vraiment des trafics pour tout et n’importe quoi. (source)

6. Des câbles en cuivre

Le cuivre c’est génial parce que ça rapporte la grosse moula, c’est facile à piller et c’est moins chiant que le trafic de drogues. Voilà pourquoi le trafic des câbles en cuivre a le vent en poupe et des conséquences désastreuses… Dans le village d’Oxelaëre, 25 lampadaires ont cessé d’éclairer, en Haute-Saône 180 foyers ont aussi été privés de téléphones. Bref le vol de cuivre est lucratif mais bien pète-couille. Les voleurs, si vous lisez ce top, bah moi je vous le dis arrêtez ça. Volez plutôt des trucs chiants, genre des piles usagées.

"Ce n'est pas possible, on ne peut pas continuer comme ça. Ça fait trois fois en même pas un an."

Posted by France Bleu on Sunday, June 6, 2021

7. Des forêts

Un peu galère me direz-vous mais hautement lucratif pour le trafic de bois. Dans cet épisode des Pieds sur terre (émission de France Culture dont je vous recommande l’écoute intégrale pour le bon fonctionnement de votre vie), un couple raconte comment leur forêt a été pillée durant le confinement.

8. Ton chat ou ton chien

Tu trouves que c’est cool de sortir avec ton chien sans laisse ? Laisse-moi te dire que c’est une aubaine pour les voleurs d’animaux domestiques qui profitent de notre amour animalier irrationnel pour subtiliser nos petites bêtes et demander une rançon salée. Pose-toi donc la question, t’es prêt à mettre combien pour récupérer ton Staff ?

Depuis quelques temps, les Pitbulls, les American Staffordshire et les American Bullies sont convoités par les larrons.

Posted by France Bleu Hérault on Friday, August 13, 2021

Une fois j’ai volé un paillasson mais je l’ai jamais revendu.