Après avoir découvert les symptômes improbables du Covid, on s’est dit que, quand même, on ne la connaissait pas hyper bien cette maladie avec laquelle on vit depuis 2 ans. Et y’a un truc particulièrement mystérieux qu’on n’a pas encore bien capté, c’est cette histoire de « Covid long ». Les gens en parlent tout le temps dans les médias, dans la rue, dans les transports, chez le coiffeur, chez le poissonnier, sur le plateau de « Des Chiffres et des Lettres », et même en soirée alors qu’on a bien mieux à faire en soirée (genre boire des verres). Bref, comme ça nous intrigue – et vous aussi sûrement – voilà ce qu’on sait sur ce fameux Covid long à l’heure actuelle.

1. On commence par la base : le Covid long, c'est un Covid qui dure longtemps

Non, on ne vous prend pas pour des idiots, mais il faut bien commencer par une évidence : ce qu’on appelle le Covid long, c’est quand des symptômes du Covid persistent longtemps chez un malade. En gros, au lieu de complètement se rétablir en quelques jours comme la plupart des gens, le malade continue d’avoir un ou plusieurs symptôme pendant des semaines, des mois, voire plus. Forcément, c’est chiant, et on pense ne pas se tromper en disant qu’aucune personne sensée n’a envie d’être malade aussi longtemps.

2. Le Covid long toucherait 15% des malades 8 mois après l'infection au Covid

Même si ça reste des estimations, puisqu’on diagnostique encore mal les Covid longs, ça fait quand même un paquet de monde de concerné. À vue de nez, ça ferait environ 65 millions de personnes touchées par le Covid long dans le monde. Un chiffre qui, vous nous l’accorderez, est tout à fait conséquent.

3. Les femmes seraient plus touchées

Là non plus, les statistiques ne sont pas hyper précises pour le moment, mais on a observé que les femmes de 30 à 60 ans étaient plus souvent touchées par le Covid long que le reste de la population. Pourquoi ? Ça, on n’en sait rien à l’heure actuelle donc ne nous en demandez pas trop s’il vous plaît.

Les symptômes les plus courants

4. La fatigue

C’est le symptôme qui revient le plus souvent, et en même temps il ne conduit pas toujours à un diagnostic de Covid long parce que la fatigue peut avoir des tas de causes différentes. Bref, diagnostic ou pas, il semblerait que pas mal de personnes restent très fatiguées pendant des mois après avoir contracté le Covid-19. Être fatigué un jour ou deux, ça passe, mais quand ça dure aussi longtemps c’est psychologiquement assez dur à encaisser.

5. Un essoufflement

Les gens qui se tapent un Covid long peuvent être essoufflés comme jamais alors qu’ils n’ont fait qu’un effort léger voire pas d’effort du tout. Pas génial. Ça concerne bien évidemment ceux qui ont développé des formes respiratoires du Covid, qui sont heureusement un peu plus rares depuis Omicron (gros soulagement).

6. Des maux de tête

Qui peuvent aller de petits maux de tête passagers aux bonnes grosses migraines difficilement soutenables. Dans tous les cas, c’est quelque chose de pas hyper agréable comme vous pouvez le comprendre.

7. Des troubles cardiaques

Selon Nature Medicine, une revue médicale américaine ultra-sérieuse, 55 % des patients qui ont eu le Covid-19 ont un risque de développer un trouble cardio-vasculaire dans l’année qui suit l’infection. Et c’est vrai qu’on a recensé pas mal de problèmes cardiaques (arythmies, thromboses, AVC, etc.) chez des patients qui ont eu la maladie. Un signe de plus que le Covid est loin d’être une « petite grippette ».

8. Des troubles de l'odorat et du goût

Parmi tous ceux qui ont perdu le goût et l’odorat pendant leur Covid, certains ne les ont pas retrouvés. Pour d’autres, le goût et l’odorat sont revenus, mais partiellement, ou alors pas comme avant. Pour eux, des choses qui sentent bon peuvent avoir une odeur dégueulasse, et mine de rien ce genre de truc peut gâcher la vie. Y’a de quoi déprimer sévère.

9. Des douleurs musculaires et articulaires

Les chercheurs ont observé que le Covid-19 provoquait des lésions et des inflammations dans les tissus musculaires, et le phénomène peut durer très longtemps chez certains patients. Ils ressentent des douleurs au quotidien, des douleurs qui ne partent jamais et qui deviennent épuisantes. Le genre de truc qu’on ne souhaite même pas à notre pire ennemi.

10. Des troubles du sommeil

En plus de fatiguer, le Covid long peut aussi entraîner des difficultés à dormir. Vous le voyez venir, le cercle vicieux de la fatigue, du stress et de l’anxiété ? On sous-estime souvent les effets du manque de sommeil, mais ils peuvent être assez dévastateurs pour la santé.

11. Des troubles psychologiques

Selon une étude britannique, 34 % des patients qui ont contracté le Covid-19 ont eu des troubles psychologiques dans les 6 mois suivant l’infection. Et c’est finalement assez logique : quand on continue à avoir des symptômes d’une maladie pendant des mois, qu’on est fatigué et qu’on n’arrive pas à dormir, le terrain devient propice à l’anxiété et à la dépression. Vraiment une saleté cette maladie.

12. On n'arrive pas encore à soigner tous les Covid longs

Le Covid-19 est finalement encore tout nouveau pour la médecine, alors ses conséquences sur le long terme ne sont pas toujours évidentes à comprendre, et encore moins à traiter. Du coup, pour le moment, les médecins ne peuvent pas soigner tous les cas de Covid longs. Mais vu le nombre de personnes concernées dans le monde, on peut être sûr que la recherche finira par trouver des traitements adaptés à la plupart des cas. Ça donne un peu d’espoir.

Mais bon, pour certains c’est toujours mieux de ne pas se faire vacciner il paraît.

Sources : FRM, Francebleu, Ameli, Topsanté, Le Monde.