Ah ils sont loin les beaux discours sur la parentalité. Une fois que le môme est là, on piétine bien vite nos principes d’antan pour faire tout ce qu’on s’était promis de ne jamais faire. C’est pas grave rassurez-vous, vous êtes simplement comme tout le monde. La preuve, vous avez participé à notre magnifique appel à témoignages de la semaine. Et je ne vois qu’une chose à dire : vous êtes d’ignobles parents. Comme tout le monde.

1. Bonjour débilité

« Secouer son bras pour dire au-revoir-à-la-dame. »

Et globalement prendre une voix niaiseuse quand tu parles à ton enfant.

2. Le marketing a gagné

« Acheter un pare-soleil Cars ou Dora »

Toi qui ne jurais que par Ozu et Kurozawa, ta culture cinématographique sera bien mise à mal. D’ailleurs on a les meilleurs cadeaux Babyshark.

3. Bonjour tristesse

« Le prendre dans vos bras pour danser »

Tout ça parce que personne d’autre veut danser avec vous…

4. Et le quignon, on en parle du quignon ?

« Acheter du pain de mie sans croûte »

Même si toi dans le fond tu ne pourrai bouffer que de la croûte, tu as été obligé.e de faire ton deuil.

5. Le réseautage dès le plus jeune âge

« Mettre plein de photos de lui sur Facebook. »

Et ça il ne te le pardonnera jamais. Tes amis non plus d’ailleurs. On te l’a déjà dit, il faut arrêter de poster des photos de tes enfants sur Facebook.

6. Une autre lecture du dégoût

« Lécher sa main enrobée de purée de carotte ».

Euh OK, et ils sont où les gestes barrières là en fait ?

7. Vraiment une autre lecture de dégoût

« J’ai déjà imbibé discrètement un mouchoir de salive pour lui essuyer la bouche. »

OK. J’ai vomi.

8. Une générosité un peu gênante

« Lui donner une petit pièce pour qu’il aille la donner au meussieu dans la rue. »

Un bon moyen de le sensibiliser aux dures réalités du monde et à la générosité. Mouaif c’est surtout pour pouvoir dire aux autres d’un regard entendu « regardez comme il est charitable mon enfant ». Tout ça est très intéressé.

9. Le chantage par la bouffe ça commence très tôt

« Je lui ai déjà donné un bout de pain pour être tranquille. »

C’est pas très propre sur le plan éducatif mais c’est très pratique et épanouissant pour le bien-être personnel.

10. RIP intimité

« Le faire dormir avec vous de temps en temps »

Adieu doux rapports sexuels.

Enfin, j’espère.

11. GNEU

« Lui faire coucou chaque fois qu’il passe devant moi au manège. »

Alors que c’est pas un poisson rouge.

12. La honte suprême

« Je l’ai déjà mis devant une tablette pour passer une soirée avec tes amis. »

C’est moche de faire un coup pareil à tes principes mais ton intégrité sociale te remercie.

13. La capitulation

« Pas d’écran avant 3 ans qu’on disait. Elle a même pas 2 ans et tous les matins elle regarde une épisode de Tchoupi ou Petit Ours Brun avec son biberon le temps qu’on finisse de se préparer. »

Je ne vois pas où est le problème, moi aussi je regard Tchoupi.

14. Sournois

« Le coucher plus tard le week-end pour qu’il se lève moins tôt et que je puisse dormir. »

Sinon on a aussi les conseils pour faire dormir ton enfant si tu es vraiment désespéré.

15. Appétissant

« Je m’étais jurée de ne jamais parler caca avec mes copines… c’est raté. »

Ah mais voilà pourquoi les jeunes parents de fréquentent que des jeunes parents ! je comprends mieux.

L’existence des enfants, c’est vraiment un coup de poignard dans notre morale.