Bon là y’en a marre. Les bars nous manquent trop. On veut boire des coups avec les copains. Alors oui, au premier déconfinement on a fait les cons en se ruant dans tous les établissements, en se collant les uns aux autres comme au bon vieux temps, mais maintenant on a retenu la leçon. On est prêt à faire des efforts. Non, plus encore : on est prêt à tout. Même à ça :

1. Faire un test PCR avant d'aller au bar

Allez, enfoncez-nous un écouvillon dans le nez 24 heures avant qu’on aille picoler, c’est pour la bonne cause. Tant pis si ça fait mal, on survivra.

2. Faire un test PCR en sortant du bar

De toute façon à ce moment-là on sera déjà HS alors on ne sera plus à ça près. Si ça se trouve on ne le sentira même plus.

3. Se laver les mains souvent, même en sortant des chiottes

Mettez-nous du gel hydroalcoolique à chaque table, on préfère avoir les mains sèches et collantes plutôt que de rester chez nous une minute de plus devant Nagui et Delahousse.

4. Se faire vacciner avec AstraZeneca et ses effets secondaires relous

On a bien compris que ce vaccin allait nous filer une sale fièvre dans les jours qui suivent l’injection, mais tant pis. On est prêt à passer par-là pour aller s’enfiler des pintes qui coûtent bien trop cher.

5. Boire à 2 mètres les uns des autres

Et puis tant qu’à faire mettez des vitres en plexi entre nous, ça donnera un petit côté « guichet de la Poste » bien sympathique.

6. Lever la main pour avoir le droit d'aller pisser

On pourrait mettre un surveillant de bar qui veillerait à ce que chacun respecte bien les consignes. Il serait sur une chaise, en hauteur, avec un sifflet. Comme un maître nageur quoi, mais avec un froc.

7. Boire uniquement des shots de javel

On vous l’a dit on est prêt à tout et n’importe quoi. Bon après il se pourrait bien que ce soit la dernière sortie de notre vie si on fait ça, donc on peut réfléchir à d’autres solutions.

8. Faire un test anal passé 22h

Avec quelques litres d’alcool dans le sang, il y a moyen qu’on ne le sente plus. Il y a p’tet même moyen qu’on trouve ça amusant, qui sait.

9. Mettre du gel hydroalcoolique sur nos frites

Mélangé avec la mayo ça doit pas être si terrible. Et avec beaucoup de sel aussi. Et d’eau. Non vous savez quoi, on va même pas prendre de frites finalement.

10. Boire suffisamment pour que ça désinfecte ton corps

Au bout de combien de litres de vodka on ne risque plus rien ? Deux ? Trois ?

11. Accepter que le barman passe du reggae toute la soirée

Ok ça ne change rien à cette histoire de Covid-19, mais c’est juste pour montrer qu’on est prêt à s’infliger des sales trucs.

12. Mettre des combi intégrales avec un gros casque

Il faudra juste trouver un système pour réussir à boire sans enlever le casque. Si quelqu’un a une bonne idée, qu’il nous la donne, c’est pour le bien de l’humanité.

13. Arrêter de se faire des déclarations d'amour bourrés à 2h du mat'

On le sait, c’est à ce moment-là que tout le monde craque et se prend dans les bras en oubliant les gestes barrières. S’il le faut, on arrêtera d’aimer nos potes le temps d’une soirée.

Crédits photo : Topito

14. Parler tout bas pour éviter d'envoyer trop de postillons partout

Imaginez le « Chef, tu me remets la petite sœur ? » mais en chuchotant. Ça serait super chouette, et c’est les voisins qui seraient contents.

15. Payer nos consos plus cher

De toute façon, entre 8 et 9 euros la pinte, qu’est-ce que ça change au fond ? Quoi qu’il arrive on se fait entuber, alors autant que ça aide les bars qui sont dans la mouise.