Il y a parfois des trucs qu’on ne s’explique pas et qu’on ne peut pas s’empêcher de faire, comme repeindre la porte de son garage chaque weekend, renifler les rideaux de douches chez les gens, manger la coquille des pistaches ou se couper les ongles avec un briquet. Dans ces trucs il y a aussi cette faculté qu’on a de toujours vouloir toucher certaines choses dès qu’on les voit, comme ces objets satisfaisants à toucher et on vous propose d’en voir d’autres, comme ça, pour l’honneur.

1. Du papier bulle

À chaque fois qu’il y a du papier bulle dans le coin c’est toujours pareil, on dirait que les gens découvrent le concept et ne peuvent pas s’empêcher de vouloir y toucher pour faire péter les bulles. Si vous ne le faites pas c’est que vous êtes probablement un serial killer et que vous aimez le riz cru.

2. Une guitare (ou les instruments de musique en général)

Même si on sait pas en jouer (ce qui est souvent le cas), s’il y a une guitare, un piano ou un instrument du genre on va clairement aller dans cette direction et foutre nos doigts sales dessus en pensant que si on le touche on va apprendre à en jouer instantanément. Oui c’est con, mais ça marche (non). Si vous ne le faites pas vous êtes probablement franc-maçon.

3. Les peluches

C’est pas mon cas car comme vous le savez j’ai une peur panique des peluches et des panneaux de signalisation. Mais dans l’équipe de Topito cette réponse est sortie : visiblement quand il y a des peluches dans un coin ou dans un magasin on veut vérifier si c’est doux et on ne peut pas s’empêcher d’y toucher. Si vous ne le faites pas, vous êtes comme moi, vous mangez les asperges sans les mâcher.

4. La poussière sur un meuble

Petit truc de maniaque, passer son doigt pour laisser une marque dans un endroit recouvert de poussière est quelque chose d’assez commun. Pourquoi j’en ai aucune idée, partez du principe que je ne sais quand même pas grand chose. On va dire que c’est un réflexe lié à la petite enfance ou une connerie comme ça, genre mémoire collective. Si vous ne le faites pas vous êtes probablement pompiste.

5. Les boutons des expos

Visiblement dans une expo on ne peut pas s’empêcher de toucher les boutons qui lancent une animation une voix off ou qui électrocutent le gardien du musée qui s’est encore endormi. Le pire c’est que la plupart du temps on ne regarde ou n’écoute même pas le truc, c’est juste pour le lancer et c’est ça aussi l’humain : un être complexe, contradictoire et nuancé. Si vous ne le faites pas vous partez en vacances à Guingamp.

6. La neige

À chaque fois qu’il neige c’est un plaisir incroyable que de redécouvrir la sensation que provoque le fait de toucher cette matière froide et agréable sur le capot d’une bagnole et de faire une bonne boule de neige avant de la balancer sur une vieille qui passe dans la rue ou sur un jeune enfant à la démarche hésitante et mal assurée, un classique. Si vous ne le faites pas vous êtes maître chien à Soissons.

7. Sa barbe

Bon j’avoue qu’il faut en avoir une pour que ça marche, mais si c’est le cas on ne peut pas s’empêcher d’y toucher, de la gratter, de la frotter sur les gens sans raison et de la tremper dans des pots de confiture. Si vous avez une barbe mais que vous ne le faites pas vous buvez par le nez.

8. Ses boucles d'oreilles

Est-ce que c’est pour vérifier qu’elles sont toujours là ? Est-ce que c’est inconscient ? Aucune idée mais c’est une réalité, les personnes qui ont des boucles d’oreilles sont toujours en train de les toucher tout le temps et ça fait peur. Si vous en mettez mais que vous ne le faites pas vous êtes platiste.

9. Les vêtements dans les magasins

Des trucs qu’on ne va même pas acheter en plus, juste en passant dans les allées y’a toujours un moment où on touche une veste ou un pull en pensant intérieurement « tiens c’est fait en quoi ça ? » comme si on était couturier ou styliste alors que non, on est juste cons. Si vous ne le faites pas vous n’êtes pas cons.

10. Le sable magnétique

Vous avez déjà vu ce truc complètement louche ? Une fois qu’on y a touché ça devient une drogue, on veut tout faire en sable magnétique, on veut vivre dans une maison en sable magnétique, on veut se marier avec du sable magnétique, on veut coucher avec du sable magnétique… Enfin vous voyez l’idée. Si vous ne ressentez pas la même chose faites vous aider avec le numéro vert correspondant.

11. Son portable

Là aussi c’est peut-être un réflexe défensif naturel pour vérifier qu’on l’a toujours, ou alors jute pour s’assurer qu’on n’a pas raté une notification à la con. Après y’a toujours un vieux qui est là et qui dit « nan mais vous savez pas vivre sans votre portable les jeunes » tout ça parce que quand il était jeune il en avait pas et qu’il était obligé de se laver dans la rivière en évitant les Allemands. Si vous ne le faites pas vous êtes vieux.

12. Brad Pitt

Peut-être que pour lui ça fait partie des trucs chiants quand on est pas tactile du tout mais personnellement dès qu’il passe devant moi je ne peux pas m’empêcher de le toucher ce gros beau gosse. Regardez moi ça comment qu’il est beau ce bâtard, rien qu’en regardant les illustrations sur sa filmographie j’ai envie de lui toucher les coudes. Si vous ne l’avez jamais fait vous êtes fan de Faudel.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Toglenn

13. Le volant de sa voiture en conduisant

C’est quand même franchement étrange de pas pouvoir s’empêcher de toucher à cette saloperie constamment quand on conduit. Si vous ne touchez pas votre volant en conduisant vous êtes très dangereux en revanche.

14. Son intestin grêle

Toujours, en permanence, seul ou en public. Franchement on le fait tous de se toucher l’intestin grêle comme ça mais faut avouer que c’est gênant. Si vous ne le faites pas vous êtes en réalité un ongle.

15. Son salaire

Chaque mois c’est pareil, on peut pas s’empêcher de le toucher comme des gros enfoirés avides de pognon qui ne peuvent rien faire d’autres que d’avoir de la thune.

Alors ? Ça va vous ?