Le cinéma nous apprend plein de choses, nous fait vivre des aventures incroyables et nous fait aussi flipper pour des raisons complètement irraisonnées sur des trucs qui normalement ne sont pas censés nous effrayer à ce point. On vous propose donc de voir ensemble quelques exemples de choses qui aujourd’hui traumatisent certains d’entre nous et ça grâce aux films, on ne dit pas merci enfoirés de scénaristes qui réussissent à nous faire flipper quand on croise un évier avec broyeur intégré.

1. Les poupées

On ne parle pas forcément des barbies, mais des poupées un peu plus old school ou des faux bébés qui franchement foutent la chienne (expression québécoise). Tout ça c’est à cause de plusieurs films qui ont joué sur ce foutu cliché avec en tête de liste le fameux Chucky, cette poupée flippante qui bute tout le monde.

Le truc à faire dans cette situation : Brûlez les poupées de votre soeur, de votre nièce et de n’importe quel enfant que vous croisez en règle générale.

2. Les araignées

Alors je ne parle pas forcément des vrais arachnophobes qui ont là une raison évidente et valable de flipper, mais plutôt de ceux qui de base n’ont pas vraiment peur de ces petites bêtes mais qui du coup se sentent franchement mal à l’aise en leur présence. Évidemment c’est un vieux cliché de film puisque souvent ces petites bestioles apparaissent dans un endroit menaçant. Puis à chaque fois qu’on en voit une on commence à hurler « putain c’est une veuve noire » alors qu’en fait non, c’est une araignée tranquille et pas l’une des pires araignées du monde.

Le truc à faire dans cette situation : Si vous êtes accompagnés, poussez l’autre personne en direction de l’araignée et partez en courant.

3. Les douches sans visibilité

Alors entendons nous bien, les douches sans visibilité c’est bien pour pas se faire mater par les voisins, mais celles où on est collés au rideau sans voir ce qui se passe derrière avouez que c’est légèrement flippant quand même. Parce qu’il y a toujours un tueur planqué dans la salle de bain qui mate les gens se doucher dans les films d’horreur, c’est pour ça que l’actrice de Psychose a été traumatisée des douches après le film.

Le truc à faire dans cette situation : Ne vous douchez plus, évidemment. J’ai lu quelque part qu’en plus ça ne servait pas à grand chose.

4. Les camions qui transportent des troncs d'arbres

Alors peut-être que je suis le seul à flipper quand je vois ça, mais depuis Destination Finale 2 que j’ai vu bien avant d’avoir mon permis, je me retrouve à automatiquement doubler dès que je le peux un camion de ce genre sur l’autoroute. Pourtant c’est juste un putain de camion qui transporte du bois mais ça m’a traumatisé cette saloperie.

Le truc à faire dans cette situation : Fermez les yeux et appuyez très fort sur l’accélérateur (quitte à dépasser de plusieurs dizaines de km/h la limitation de vitesse). Quand vous les rouvrirez vous serez loin devant ce camion de l’enfer. Vous serez au Paradis.

5. Les clowns

Pour beaucoup de personnes (dont je fais partie) les clowns sont flippants. Mais comment ces gens qui se maquillent et mettent des vêtements trop grands pour à la base amuser les enfants sont devenus un cauchemar récurrent d’une partie de la population ? À cause des films évidemment, notamment Ça (ancienne ou nouvelle version selon votre génération).

Le truc à faire dans cette situation : Si vous croisez un clown ne remettez jamais en question le fait qu’il vous sautera dessus dès qu’il en aura l’occasion. Saisissez vous d’un enfant à proximité et frappez le clown avec.

Crédits photo (Creative Commons) : Character collage, built from screenshots

6. Les ascenseurs qui se bloquent

Sans être claustrophobe, se retrouver dans un ascenseur qui se bloque est un truc qui n’a rien de plaisant. En soit il y a quand même un infime risque pour que le truc se décroche et parte en chute libre sur 200 étages comme dans les films, mais on flippe quand même puisqu’on nous a montré un paquet de scènes où c’est dangereux et où les gens meurent de façon dégueu découpés par les portes qui se referment.

Le truc à faire dans cette situation : Contrairement à l’idée reçue qui voudrait qu’on attende sagement, il faut en réalité ouvrir la trape du plafond et tenter de sortir par la cage d’ascenseur. (Non évidemment c’est faux, attendez juste que la maintenance débloque le truc).

7. Les appels téléphoniques le soir d'un numéro inconnu

Si vous avez vu Scream vous voyez exactement ce genre de moments où un appel venu de nulle part fait sonner votre téléphone le soir ou pendant la nuit. Généralement c’est soit un pote qui vous appelle du téléphone de quelqu’un d’autre ou une erreur, mais on a quand même un vieux coup de flippe en se disant « putain c’est le tueur il est là dans la maison et veut me faire peur ». Et puis de toute façon aujourd’hui plus personne n’appelle, les gens envoient des vocaux. Et c’est pas mieux.

Le truc à faire dans cette situation : Prenez votre téléphone et insérez-le dans un mixeur. Si l’appel provenait bien d’un tueur présent dans votre appartement il sera automatiquement très déçu que son plan ait échoué et partira de lui-même en se remettant en question sur les choix qu’il a fait dans sa vie pour se retrouver là où il est aujourd’hui. Félicitez-vous et buvez un verre de bourbon.

8. Les bois

Faire une ballade dans les bois c’est sympa, on respire le bon air, on se défoule un peu, on voit des beaux paysages et occasionnellement on se met à flipper qu’un espèce de tueur nous poursuive avec une tronçonneuse et un masque de Nadine Morano. Pour autant il y a quand même peu de risques que ça arrive, le plus probable étant qu’un chasseur un peu bourré vous tire dessus en vous confondant avec un colibri. C’est pourquoi on vous donnait les astuces pour ne pas être confondu avec un gibier en forêt.

Le truc à faire dans cette situation : Le plus sécurisé est de se balader dans les bois le soir vous même armé d’une tronçonneuse et d’un masque de Nadine Morano, si vous croisez des gens ils vous prendront pour un tueur et s’enfuiront.

9. Les autostoppeurs

Quand on croise un autostoppeur en voiture on ne peut pas s’empêcher de penser même une infime fraction de seconde que c’est un tueur. Même s’il a l’air gentil et que son sac de couchage ne dégouline pas de sang. C’est quand même complètement con parce qu’à côté de ça beaucoup d’entre nous font du covoiturage, mais non, c’est le côté inconnu sur le bord de la route qui fait flipper.

Le truc à faire dans cette situation : De manière générale ne pas s’arrêter pour prendre un autostoppeur n’est pas suffisant pour palier au problème. Par contre, faire un écart avec sa voiture pour le renverser et le projeter sur le bas côté de la route oui. La police vous en remerciera et vous partagerez un hot-dog avec le shérif local.

10. Se baigner dans la mer et dans l'océan

S’il y a bien un truc qu’on a appris dans les films d’horreurs c’est qu’il y a toujours une saloperie qui nage dans l’eau quand on se baigne. En général c’est un requin, des piranhas, un monstre marin étrange ou un vieux chanteur des années 80 sur le retour mais dans tous les cas ça se termine extrêmement mal. Autant se baigner en piscine en journée et toujours accompagné, sinon c’est chiant.

Le truc à faire dans cette situation : Procurez-vous un lance-harpon de pêche et ne vous baignez qu’en le brandissant en l’air et en hurlant à tout va « je vais vous buter, n’approchez pas ! ». Vous effraierez les bestioles et les gens et serez beaucoup plus sereins.

Et vous, c’est quoi qui vous effraie à cause des films ?

Sources : Ranker, What Culture, Cinema Blend.