Il y en a qui s’achètent des tarentules pour se les faire courir sur les doigts quand ils ont un petit coup de solitude… Et d’autres qui sautent au plafond quand une minuscule Gipsy entre dans leur champ de vision. Ici, on conseille à la deuxième catégorie de personne de découvrir la liste qui suit avec au moins trois doigts devant les yeux. Ces dix araignées sont méchantes, géantes, vilaines ou ont juste une très mauvaise réputation qui leur colle aux pattes… Et même si ce ne sont pas forcément les plus grosses araignées du monde, elle font quand même bien flipper.

1. Poecilotheria, la tarentule géante et venimeuse du Sri Lanka

Cette espèce est LA plus grosse araignée au monde. Elle fait la taille d’une tête humaine, avec des pattes de 20 cm, rien que ça ! Surnommées « Pockies », elles sont très rares et trouvent souvent refuge dans les bâtiments désaffectés, à cause de la déforestation.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Ranil Nanayakkara / British Tarantula Society

2. L'araignée Banane, aussi appelée "araignée errante du Brésil"

Cette bestiole qu’on retrouve dans les régions tropicales d’Amérique du Sud remporte la palme de l’araignée la plus flippante au monde. Déjà, elle est moche et grosse (mais on ne juge pas), avec ses gros crochets avant, son corps qui peut mesurer jusqu’à 5 cm, et ses 15 cm de pattes. Le pire n’est pas là : son venin est le plus puissant de tous les venins d’araignées… Et c’est aussi une des plus agressives (regardez un peu la deuxième photo). Quand elle sort des régimes de bananes où elle a l’habitude de se planquer, elle va souvent faire des petites ballades, en errant, parce que de toute façon personne la fait chier, elle. Et quand elle tombe sur un animal, elle lui saute dessus, le mord, et le tue. Et si c’est votre main, c’est pareil.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Techuser

3. La veuve noire d'Europe

Dans le Sud, on l’appelle la Malmignatte. Ça sonne bien hein ? Et bah non, non ça ne sonne pas bien, parce que c’est la seule espèce vraiment venimeuse qu’on trouve naturellement en France. Il est quand même facile de les reconnaître aux 13 points jaunes, oranges ou rouges qu’elles portent sur leur corps noir…

Crédits photo (Domaine Public) : L’auteur n’a pas pu être identifié automatiquement. Il est supposé qu'il s'agit de : Kork~commonswiki (étant donné la revendication de droit d’auteur).

4. La veuve noire d'Amérique du Nord

Quand on en sait un peu plus sur cette petite bête, on a presque envie de se moquer de son homologue européenne. Plutôt petite (avec son corps de 15mm environ), elle n’est pas agressive comme la peste d’araignée banane, mais son venin, est plus puissant que celui d’un serpent à sonnette. Et cette sale manie qu’a pris la femelle de bouffer son partenaire après la copulation… Une morsure à un humain est mortelle dans 1 cas sur 200, mais si vous ne voulez pas prendre ce risque, repérez cette star du disco facilement, avec son joli sablier rouge vif sur son derrière noir qui brille.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Paul Sapiano

5. Les araignées géantes d'Inde

Au nord du pays, une invasion d’araignées velues, grosses comme le poing et visiblement bien nombreuses a créé la panique en Juin 2012. 11 personnes mordues en une journée dans un champ, dont deux sont décédées : un scénario de film d’horreur (série Z). Au début de l’invasion, cette espèce de tarentule n’était pas encore identifiée des scientifiques, du coup, pas d’anti-venin mais seulement des antibiotiques pour les plus chanceux… Autre particularité de la bête : elle est très agressive, et quand elle vous mord, elle ne vous lâche plus. Le pitbull des araignées.

Crédits photo (Domaine Public) : George Chernilevsky

6. L'araignée Goliath

C’est en Amérique Latine (encore), qu’on retrouve cette énorme araignée velue, pouvant atteindre 30cm d’envergure et près de 290 grammes. Très agressive si elle se sent menacée, elle est quand même plutôt sympa car la plupart du temps, elle inflige des morsures sèches à l’homme (sans venin). Si jamais vous l’ennuyez dans un de ses mauvais jours, par contre, elle vous prouvera qu’elle est l’araignée la plus urticante au monde : fortes démangeaisons, perte momentanée de la vue, problèmes respiratoires et bien sûr une très vive douleur là où elle aura planté ses deux crochets du diable. Comme elle fout bien la frousse, le réalisateur du film Arachnophobie, sorti en 1990, en a fait sa star !

Crédits photo (CC BY 2.0) : https://www.flickr.com/photos/8373783@N07/ Snakecollector

7. L'Heteropoda Maxima

La plus mystérieuse. Elle vit recluse dans des cavernes au Laos, et n’a été identifiée que récemment (donc peu de risque d’en croiser une). D’après les recherches du WWF, adulte, elle serait au moins aussi grosse qu’une assiette plate… 35 cm de longues pattes rayées pour un corps pas si gros que ça, de quoi complexer cette géante à huit pattes.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Petra & Wilfried

8. La tégénaire noire

Si on l’a choisie, ce n’est pas parce qu’elle est méchante, venimeuse ou particulièrement grosse (même si pattes comprises, elle peut atteindre l’envergure d’une bonne paume de main)… C’est juste parce que c’est l’araignée dégueulasse de vos maisons, que vous retrouvez tous les matins dans la baignoire encore pas tout à fait réveillée et qui a pris la sale habitude de se cacher dans vos paquets de chips au fond de placards. Elle est plutôt sympa, quand on la connait un peu, et ne risque pas de vous mordre parce qu’au fond, elle a plus la frousse des vibrations que nous de ses pattes noires gluantes.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Darkone

9. La Mygale australienne (Atrax robustus)

Pouvant atteindre jusqu’à 7cm de longueur, cette mygale sans poil est une vraie peste. Elle aime la vie urbaine et se sent parfaitement à son aise dans les banlieues de Sidney. Agressive, elle attaque à peu près tout ce qu’elle croise et son venin peut tuer un enfant ou un adulte fragilisé. L’homme et le singe sont particulièrement sensibles à son poison, mais on trouve quand même des tarés qui veulent à tout prix en adopter une (malgré l’évidente interdiction par la loi), et font ainsi monter son prix sur le marché noir. Malin !

Crédits photo (Creative Commons) : Tamba52

10. L'Araignée Chameau, ou solifuge

Une sorte de combo mutant dégueu entre un scorpion et une araignée. En plus de ses deux crochets sur sa jolie petite tête, elle peut sauter à 60cm de hauteur et courir à 15km/h (un bon sprint). Elle évolue surtout dans les milieux désertiques, où elle aime attaquer ses proies en les attendant dans de petits trous de sable qu’elle passe son temps à creuser, fourbe qu’elle est.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Bernard DUPONT from FRANCE

Alors comme ça vous partez au Brésil bientôt ?

Avec un peu de chance vous reviendrez avec une belle blessure d’araignée.

Source : Wikipédia, Le Saviez-Vous ?, Planet.fr