Parfois on accepte des trucs sans trop se soucier des retombées, comme lorsqu’on nous demande de filer un coup de main à un déménagement qui « va aller vite t’inquiète » alors qu’il faut traverser douze pays avec un camion qui dégueule de meubles inutiles tout en étant poursuivi par la mafia mexicaine (c’est précis je sais). Lorsqu’on accepte de s’abonner à certains trucs on ne s’attend pas forcément à ce que ce soit pour la vie et pourtant, une fois le contrat signé on ne peut plus du tout se désengager.

1. Le compte CPF

Le pire c’est qu’on est pas vraiment abonné, ça s’accroche juste à notre vie comme une moule à son rocher en revenant chaque jour sous forme de mails, de SMS, d’appels, de gens qui nous attendent devant notre appartement avec des pancartes et qui hurlent « il ne vous reste plus que trois mois pour profiter de votre compte formatioooon ».

2. La salle de sport

Vous vous êtes inscrit une fois en janvier pour les bonnes résolutions il y a huit ans et vous payez chaque mois alors que vous n’êtes même pas au courant que le salle a fermé depuis trois ans pour être remplacée par un magasin de clope électronique.

3. Canal +

On s’est abonné à l’époque où il y avait encore Nulle Part Ailleurs pour regarder tous les trucs drôles qui n’étaient pas tous en clair et depuis on n’a jamais résilié, ce qui finalement n’est pas plus mal vu qu’il y a pas mal de séries et de films dispos.

4. Le mariage

Voilà un engagement pour la vie, un vrai : jusqu’à la mort comme on dit à l’église et jusqu’au divorce comme on dit à la mairie. Une belle connerie de se marier, ça coute cher et ça ne règle absolument aucun problème de couple, c’est même tout le contraire.

5. Picsou Mag

On s’abonne à l’âge de huit ans pour avoir les petits cadeaux et on se retrouve à 34 ans à les recevoir encore et à devoir libérer une pièce de son appartement pour stocker tous les gadgets à la con. C’est clairement le meilleur abonnement qu’on puisse avoir par contre.

6. La newsletter Yves Rocher

On achète une crème une fois en donnant son email pour choper une réduction et hop c’est terminé : toute votre vie vous allez recevoir des annonces pour des produits cosmétiques et commander comme une grosse victime qui se fait bien niquer par les newsletter (je ne juge pas je suis pareil).

7. Une association caritative

On donne cinq euros une fois dans la rue en remplissant un petit formulaire dans lequel on file son mail et c’est déjà trop tard, ils savent tout. Plus aucun répit, plus aucune liberté, le seul moyen d’en sortir c’est la mort. Un peu extrême mais bon, c’est la seule sortie de secours.

8. Réparer l'ordinateur de ses parents

On donne le coup de main une fois parce que bon, c’est les darons quoi, faut aider, mais après les parents se transforment en gamins et les rôles sont inversés : faut les nourrir avec des petits pots, changer leur couche et leur confisquer leur carte d’électeurs. La vieillesse est un naufrage.

9. Faire des gosses

Probablement le plus gros engagement de toute l’histoire : les gamins c’est pour la vie et il n’y a aucun moyen de s’en débarrasser. Enfin y’en a, mais c’est rarement des trucs positifs, le seul truc autorisé c’est de les refiler sans vergogne aux grands parents tous les weekends.

10. Les impôts

Ces gros bâtards qui arrivent chaque année et volent l’argent des français pour fabriquer des trottoirs à la con pour les gens en trottinette, allez bien vous faire cuire le cul au brasero.

Et sinon vous pouvez aller voir les conseils pour monter sa propre secte. Aucun lien avec le top que vous venez de lire, c’est juste un top que j’aime bien.