Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais la rentrée des classes va très mal se passer pour pas mal de monde. Et non, on ne parle pas de votre gosse qui va encore se trouver à côté qu’Yvan qui coupe ses veuchs en cours, mais plutôt des profs qui vont devoir assumer les milliers de postes vacants de l’enseignement. Et franchement, ça s’annonce pas être une partie de plaisir. Mais comme chez Topito, on a à cœur l’éducation des marmots, voilà quelques astuces que l’Éducation nationale peut mettre en place pour inciter les gens à devenir prof de primaire. A+ en ressources humaines assuré.

1. Leur organiser tous les ans une sortie Disneyland mais qu'avec les CM2 qui sont prêts à faire la Tour de la terreur

Manquerait plus que ça, qu’ils se retrouvent avec les primaires à faire les tasses qui tournent, pff.

2. Leur offrir des crayons feutre pour tableau de toutes les couleurs

Honnêtement, meilleure tactique à déployer pour attirer les profs, et je pèse mes mots.

3. Leur offrir le petit-dej tous les matins

Mais que des pains au chocolat un peu sec parce que c’est le budget de l’éducation nationale quand même

4. Installer des photomontages de Jean-Michel Blanquer dans toutes les écoles

Comme ça tout le monde viendra voir cette exposition géante de foutage de gueule de Jean-Mimi et les gens se rendront compte à quel point les écoles sont cools, et boum ! + 135 % de candidatures.

5. Faire importer les surplus du Ritz dans les cantines

Écoutez, si vous ne voulez pas que les profs se barrent tous en arrêt maladie ou en télétravail à la mi-journée, faut appâter le chaland.

6. Installer des projecteurs et des imprimantes qui marchent

D’après vous, pourquoi est-ce que tous les enseignants désertent leur profession pour aller élever des colonies de fourmis en Lozère ?? Posez-vous les bonnes questions, mais surtout, réfléchissez à la réponse évidente.

7. Instaurer des mesures d'éloignement aux parents d'élèves relous

Oui, oui, on parle bien de ceux qui insistent tous les ans pour que leur enfant saute une classe parce que « Valentine est HPI vous comprenez ». Éloignez-les du corps enseignant et vous verrez que les rangs des profs se combleront comme par magie.

8. Retirer les maths du programme et mettre plus de culture cinématographique

Peut-être que tout le monde voudrait faire carrière dans l’Éducation Nationale si on remplaçait les divisions et la géométrie par un binge-watching de l’intégrale des Totally Spies. Moi je dis ça pour le système scolaire hein.

9. Quadrupler les salaires

I mean, l’argent ne fait pas le bonheur, mais c’est quand même préférable d’avoir des pochettes plastiques lisses que des granuleuses. Allez, filez-leur la maxi augmentation.

10. Leur promettre qu'un élève par classe sera là pour les aider à faire fonctionner l'ordinateur

En accordant un tuteur informatique âgé de 6 ans minimum à chaque futur professeur, vous diminuez le nombre de démissions par an. C’est mathématique.

11. Autoriser le yoga et le bubble foot en sport

Parce que ça va bien de se cailler les miches à la piscine tout ça pour que seulement trois gamins soient dauphins et les autres des étoiles de mer.

12. Trafiquer la tombola pour leur faire gagner les paniers garnis

S’il faut leur filer les petits pots de confiture locale et la bonne bouteille de 1995 pour que les enfants puissent continuer de savoir lire le derrière des paquets de céréales, on le fera. Go l’enseignement, go !

13. Supprimer définitivement les réunions parents-profs

De toute façon personne n’aime ça, ni les profs, ni les parents, ni les élèves, ni la personne du ménage qui finit sa soirée beaucoup plus tard et qui manque le début de Koh-Lanta à cause de ces conneries. Stoppons le massacre.

14. Les exempter de kermesse

15 ans qu’ils finissent trempés à cause des batailles d’eau entre élèves qui ont gagné des pistolets au chamboule-tout. C’est pour leur santé mentale, croyez-moi, vous ne voudriez pas qu’ils fassent une connerie.

15. Leur offrir un bon d'achat "Bouquins illimités" à la FNAC

Ça a l’air tout de suite plus attrayant de surveiller des devoirs de géographie quand on sait que le dernier album des Schtroumpfs nous attend dans la bibliothèque du fond de la classe. Après, c’est vous qui voyez.

S’il y a bien un truc qu’on faisait tous à l’école primaire, c’était offrir des cadeaux à notre maître/maîtresse à la fin de l’année. Raison de plus pour s’engager, on parle de chocolats gratis quand même.