Les restaurants vous mentent, ils veulent simplement que vous commandiez, que vous aimiez votre plat et que vous reveniez. Là comme ça vous allez me dire qu’ils ne mentent pas vraiment mais que c’est simplement le principe d’un restaurant qui veut fidéliser sa clientèle, et vous avez raison, mais il y a des techniques que ces derniers utilisent afin de vous retourner le cerveau et d’obtenir ce qu’ils veulent de vous. C’est pas clair ? Lisez la suite.

1. L'ambiance du restaurant peut influencer votre consommation : L'éclairage

Si les lumières sont puissantes vous risquez d’avoir envie de manger plus vite car vous vous sentirez un peu agressé. Les lumières tamisées en revanche vous feront rester plus longtemps car vous mangerez plus lentement. Selon le type de restaurant : fast-food / restaurant plus posé, vous pourrez voir que le type d’éclairage diffère.

2. L'ambiance du restaurant peut influencer votre consommation : La température

La même étude sur l’atmosphère au restaurant prouve que la température de la salle pourra jouer : plus il fait froid plus les gens mangent, parce que psychologiquement ils ont l’impression que manger va les réchauffer. Au contraire s’il fait super chaud vous n’avez pas trop envie de vous mettre un énorme burger, c’est normal.

3. La couleur du restaurant peut vous faire manger plus et plus vite

Certaines couleurs vous donneraient envie de manger plus, comme le jaune, l’orange et le rouge. Elles font généralement appel au sentiment de joie et de bien-être. Si ces couleurs sont flashy vous allez manger beaucoup et vite, car le sentiment provoqué par ces couleurs peut augmenter le rythme cardiaque et l’appétit. Si ces mêmes couleurs sont dans des tons plus doux et moins vifs vous aurez envie de prendre votre temps et serez tentés de rester posés pour enchainer entrée, plat, dessert et café.

4. Le plat "healthy" qui n'est pas voué à être commandé

Vous imaginez bien que si les fast-foods ont une salade au menu ce n’est par pour que tout le monde la commande. Il s’agit en réalité d’une manipulation psychologique très sérieuse qui s’appelle la « réalisation d’objectifs par procuration ». En gros c’est très simple : vous vous rendez dans un restaurant, vous voyez qu’il y a un plat healthy sur la carte, ça vous rassure parce que vous voyez que vous pouvez manger healthy mais vous commandez quand même un gros truc bien gras avec des frites. Pourquoi ? Parce que rien que d’avoir considéré l’option de manger healthy vous a rassuré et s’il n’y avait eu que des trucs gras à la carte, vous auriez culpabilisé. C’est pareil quand vous commandez un plat en brasserie servi avec frite et salade, ça vous rassure.

5. NE MANGEZ PAS LE PAIN

Les restaurants qui vous servent du pain avant même de commander savent une chose : que les carbohydrates qui sont dedans vont vous filer encore plus la dalle. Après quelques bouchées, ça va réveiller votre appétit et vous allez commander encore plus que ce que vous auriez pris à la base, ce qui est une très mauvaise idée.

6. La forme et la couleur de la vaisselle peut changer le goût

Plusieurs études ont prouvé que la couleur et la forme de la vaisselle étaient déterminantes dans la perception du goût. Dans une tasse blanche vous aurez plus de chance de préférer le café que dans une tasse noire, parce que le contraste du café avec le blanc de la tasse peut vous donner le sentiment qu’il a plus d’arômes. Sur les plats, la couleur de l’assiette peut également donner l’impression que le plat est plus savoureux, ou plus doux, ou plus fruité.

7. Les chaises vous envoient un message

Vous êtes assis confortablement sur une chaise rembourrée, à bonne hauteur de table et de votre assiette, vous voulez rester, vous voulez commander et garder votre table. Si au contraire vous êtes sur un tabouret, une chaise inconfortable, vous allez manger vite et laisserez votre place plus rapidement parce qu’à la fin de votre plat l’inconfort commencera à se faire sentir. Deux écoles, deux modes de consommation, deux types de restauration.

8. La taille de l'assiette est capitale

Si le restaurant veut que vous consommiez plus, il vous servira votre plat dans une grande assiette, vous aurez l’impression de manger moins et d’avoir de la place pour commander autre chose : il s’agit de l’illusion Delboeuf. Si par contre vous êtes à un buffet, on ne veut pas que vous éclatiez tout ce qui est disposé, on vous file de plus petites assiettes pour éviter que vous vidiez les plats, classique.

9. Le deuxième vin le moins cher est celui sur lequel les restaurants font le plus de marge

Vous ne voulez pas commander le vin le plus cher, mais vous ne voulez pas non plus le moins cher, vous faites donc comme tout le monde : vous prenez le deuxième moins cher. Et vous savez quoi ? L’équipe du restaurant le sait, c’est pour ça que c’est le vin sur lequel ils prennent le plus de marge, et ça marche.

10. Le menu : le plus gros piège du monde

Le menu peut vous entuber de bien des façons que je vous propose de voir tout de suite :

– La couleur du texte : si c’est en rouge ou en jaune, on veut que vous commandiez ça, si c’est en vert on veut vous faire croire que c’est healthy, si c’est en orange on veut que vous le preniez en plus de votre plat.

– Le prix et sa position peut avoir une importance : s’il est affiché discrètement, on ne veut pas vous faire penser au paiement avant votre commande. Si plusieurs produits sont affichés dans la même catégorie et que l’un d’eux est beaucoup plus cher que les autres, c’est pour vous faire croire que les autres ne coûtent rien.

– Les descriptions super longues de type « hot dog avec pickles relevés au cumin sur son lit d’oignons jaunes nouveaux grillés à la flamme de bois » vous font passer un plat basique pour un truc super élaboré.

– Certains noms de plats tentent grossièrement de vous survendre le produit : « Le délicieux cheesecake méthode New York », « Le roti de veau comme le faisait grand-mère » alors que c’est juste du surgelé dégueu.

Ne vous laissez plus avoir, mangez du pain et du cheddar.

Sources : Mashed, Atlantic, Cracked, Brightside, India Times.