Des surnoms populaires de stars, on en connaît plein : Bambi, La Madone, l’Idole des jeunes, Riri, Queen B, etc., tout ça vous connaissez. Mais les stars ont aussi une vie privée avec des proches qui leur donnent des surnoms tout pourris, comme ça nous arrive à vous et à nous (mais surtout à vous). C’était censé rester privé, mais dans la vie des stars, tout finit par se savoir.

1. La reine Elizabeth : Gan-Gan et Gary

Le prince George, qui est encore tout petit, appelle sa grand-mère comme ça, parce que « Great Grandma » c’était sûrement un peu trop chaud à prononcer. Son père, le prince William, galérait à prononcer « Granny » du coup il l’appelait « Gary », ce qui est encore plus cool et ridicule. Ça désacralise tout de suite un peu l’image coincée de la reine.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : PolizeiBerlin

2. Tom Hardy : La Fouine

Son surnom (« Weasel » en anglais) date de l’époque où il traînait dans les quartiers avec ses potes et faisait plein de conneries. On sait pas comment ça sonne pour un anglais, « Weasel », mais en français ça devient vite pourri. Surtout qu’on peut aussi traduire par « Belette », mais on est resté gentil.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Gage Skidmore

3. Barack Obama : Barry O'Bomber

Au lycée, Barack jouait au basket, et apparemment il n’était pas forcément hyper doué pour ce qui était de mettre le ballon dans le panier. C’est comme ça que ses coéquipiers l’ont renommé Barry O’Bomber, ou Barry le Bombardier en français.

Crédits photo (Domaine Public) : United States Senate

4. Jennifer Lawrence : Nitro

L’actrice qui est aujourd’hui l’une des plus bankable d’Hollywood (ouais on aime bien parler comme dans les magazines people) a d’abord été une enfant, figurez-vous. Et quand elle était gosse, elle était du genre hyperactive, à courir partout et à vouloir tout faire. C’est comme ça que sa mère a décidé de la surnommer nitro, comme la nitroglycérine. Le problème, c’est que ça fait tout de suite fan de Fast & Furious.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Gage Skidmore

5. Gérard Darmon : Pipette

C’est sa fille qui a révélé l’appeler comme ça lors d’une interview. Elle n’a aucune explication sur l’origine du surnom, mais ce qui est sûr c’est qu’il est bien ridicule comme il faut. Ça ne fait que renforcer notre amour pour Gérard Darmon.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Marie-Lan Nguyen (User:Jastrow)

6. Angelina Jolie : Mam-éfique

Ça n’a pas peut-être pas marqué l’histoire de l’humanité, ni même celle du cinéma, mais Angelina Jolie avait joué dans le film Maléfique, adapté de La Belle au Bois Dormant. Ses enfants l’ont donc, à l’époque, renommée en mam-éfique. Mignon, mais toujours ridicule.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Foreign and Commonwealth Office

7. Hugh Jackman : Sticks

Aujourd’hui, Hugh Jackman est une montagne de muscles, mais quand il était gosse, c’était tout l’inverse, ce qui a amené ses camarades de classe à l’appeler « Sticks », qui donne plus ou moins « la baguette » en français. On peut dire qu’il a su faire oublier son surnom au moins.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Eva Rinaldi

8. Cristiano Ronaldo : Cry Baby

Ronaldo (enfin CR7, pas le vrai Ronaldo) était un petit peu capricieux quand il était petit. Quand il jouait en club et qu’on ne lui faisait pas la passe ou que ses coéquipiers rataient leur match, il s’énervait et pleurait, ce qui lui a valu ce surnom qui est quand même la grosse honte. Après, son caractère lui a quand même permis de devenir un des meilleurs joueurs de l’Histoire du foot donc on lui pardonne.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : ????? ??????

9. Beyoncé : Dumbo

Quand elle était petite, Beyoncé avait les oreilles un peu décollées. Oui, ça casse le mythe de la femme parfaite, mais c’est tant mieux. Quoi qu’il en soit, ses camarades d’école lui ont bien fait remarquer en l’appelant Dumbo. Sympa.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Beyoncé_Knowles_GMA_Run_the_World.jpg: Asterio Tecson

10. Mariah Carey : Mirage

Quand elle était jeune, Mariah Carey savait déjà très bien ce qu’elle voulait faire dans sa vie, du coup elle manquait souvent les cours pour aller passer des auditions ou d’autres trucs du genre. Pour les autres élèves, elle était un peu comme un mirage : un coup elle est là, un coup elle disparaît.

Crédits photo (CC BY 2.5) : Filipe Vicente / Setor VIP

11. Daniel Craig : Monsieur Patate

Apparemment, notre bon vieux Daniel n’était, dans sa jeunesse, pas le beau gosse qu’il est aujourd’hui. Du coup c’est un peu dur comme surnom (Potato Head, en anglais), mais apparemment il s’en est bien remis.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : NYTrotter

12. Mila Kunis : Poisson rouge

Un ami l’appelait comme ça puisque Mila a, selon ses dires, une mémoire de poisson rouge (« Golfish » dans la langue de Jude Law, mais ça vous le saviez déjà.) Elle a sûrement dû corriger ça depuis parce qu’être actrice sans savoir retenir ses textes, c’est quand même assez rare.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Mila_Kunis_by_Gage_Skidmore.jpg: Gage Skidmore