D’après ce chiffre sur l’amour absolument pas trouvé dans un magazine féminin on tombe en moyenne 4 fois amoureux dans sa vie. Ce qui laisse beaucoup d’idées de surnoms et vous êtes riches en idées d’après notre petit appel à contribution sur notre page Facebook. Cette fois-ci on vous a demandé le pire surnom que ta meuf ou ton mec ait pu te donner, et on doit avouer que vos moitiés font part d’une sacrée imagination.

"Mon petit caca mou"

Ce à quoi on peut répondre « ma constipation occasionnelle ». Un surnom plein d’empathie, de tendresse, de compassion, de soutien et de penchant pour les excréments. En somme, un peu d’amour et beaucoup de scatophilie.

"Bébé"

Parce que c’est insupportable au plus haut point d’être qualifié comme un truc baveux qui se chie dessus. De plus si vraiment on continue à donner ce surnom, ça va finir en fantasme sordide à base de couche culotte salie par des selles.

"Maman"

Alors non, votre meuf c’est pas votre mère. Elle est peut-être la maman de votre enfant, mais en aucun cas elle est la vôtre. Et on veut pas vous entendre dire que vous la surnommez de cette manière car elle lave vos slips et vous fait de bons petits repas comme quand vous étiez petit. De plus c’est sordide. Très sordide.

"Mon petit baleineau"

Alors là on ne sait pas si il faut se vexer ou trouver ça mignon. D’un côté le bébé de la baleine est un animal adorable avec un fort taux de mignonitude, d’un autre côté ça pèse environ 2 tonnes à la naissance. Libre à vous de choisir l’interprétation voulue.

"Fistuline"

Une fistule est une « formation anormale d’une connexion entre deux organes internes ». On vous laisse chercher des images sur l’outil Internet, vous comprendrez tout l’aspect immonde mignon de ce surnom.

"Mounette"

On ne sait pas d’où ça sort, mais ça va très bien à un mec de 1m90 pesant 90 kg. En fait, c’est un peu le surnom parfait pour quelqu’un qui ressemble à un gros nounours. Mais ça reste néanmoins ridicule.

"Ma chatte"

Ici on ne parle pas de l’animal, mais bien de l’organe génital de la femme. On vous conseille de sortir ce surnom en public, lors de mariages, de repas avec les beaux-parents, ou d’événements avec le boulot de votre bien-aimée. Et pourtant vous le ferez.

"Chouchou"

Et tous les autres surnoms cucu à mort comme choupinou, choupi-coqui, mimi, chachou, mimouche. 89% des personnes qui ont utilisé ces petits noms ont réussi leur objectif d’enfermer à jamais leur couple dans la niaiserie. Maintenant ils écoutent du Kyo et aiment les licornes.

"Ma couille"

Contrairement à ce qu’on peut croire, ce n’est pas forcément l’homme qui porte ce surnom. La femme peut aussi se voir attribuée ce surnom lorsque le conjoint dépasse une certaine limite et qu’il confond ses potes et sa moitié. Dans ces cas là, il ne faut pas hésiter à sanctionner avec l’abstinence sexuelle.

"Mon grand loup des steppes"

Pour les poètes et les fans de grandes étendues. Bien sûr il existe d’autres exemples de ce type comme « ma petite cucurbitacée des terres désolées » ou « mon gastéropode des champs fleuris en été sous un chêne cueillant des pétales de rose au gré du vent ». L’important est de laisser parler votre cœur.

Et aussi:

Chaton

Lapinou

Ma pantoufle

Ogorki

Choubiglou

Ma gratouille

Mounini

Mon petit cadavre

Bébéchou

Boudi

Ma marmotte des bois

Baby Love

Ma boule d'amour

Ma vie

Ma princesse / Mon Prince

Mon homme

Ma choupinette

Mon sucre d'orge

Ma chère / Mon cher et tendre

Mon Andalouse

Ptit cul

Sweetheart

Darling

Mon canard

Mon ptit trognon d'amour

Mon Biquet

Mon Apollon / Ma Venus

Ma guimauve

Mon Roméo / Ma Juliette

C’est pas pire que « Mon canard des îles en sucre d’orge laqué », élu pire surnom pour enfant ever. L’avantage d’être célibataire et sans enfants c’est qu’au moins t’as pas de surnom à toi, ni à donner.