Trop bien le sexisme. Il n’y a pas à chercher bien loin parce qu’il est partout, trop pratique. Entres autres, parmi tous ces trucs qui n’ont pas l’air sexistes mais qui le sont, il y a un bon parquet de statues. Petit tour du monde de ces sculptures de moyennement bon goût qu’on a quelque peu envie de déboulonner.

1. La Spigolatrice de Sapri en Italie

Dernière polémique en date : cette statue en hommage à la révolutionnaire du poème « La Glaneuse de Sapri » de Luigi Mercantini. Statue qui représente la Spigolatrice avec des seins et un fiak plus moulés que Britney Spears dans sa combi Oops… I did it again. À quel moment quelqu’un a pu se dire que c’était une bonne idée de représenter une révolutionnaire ainsi ? Est-ce qu’on est étonné qu’un homme soit à l’origine de cette œuvre ? Pas vraiment, on va pas se mentir.

2. La statue de Molly Malone en Irlande

Une statue super élégante à Dublin qui représente une poissonnière fictive (qu’on retrouve dans une chanson irlandaise) avec une paire de eins, t’as peur. La partie la plus sympathique de l’histoire reste qu’il faut lui toucher les boobs pour se porter chance. Une tradition super chouettos et pas du tout synonyme d’agression sexuelle (c’est faux).

3. L'une des statues du monument aux morts du Capitol de l'Iowa aux États-Unis

Cette statue représente une mère belle et jeune qui nourrit ses enfant, ce qui est censé être l’allégorie de l’État d’Iowa. Personnellement, je n’y vois aucune différence avec Katie Perry à la fin de California Gurls.

4. La statue de la Fontana delle Tette à Treviso

Bon, est-ce qu’il y a vraiment besoin d’un commentaire pour vous dire à quel point cette statue est malaisante de sexisme ? Historiquement, du vin blanc et du vin rouge sortaient de ses seins à chaque nouveau podestat et les habitants pouvaient y boire gratuitement pendant 3 jours. Vous aussi vous sentez une gêne profonde vous envahir ?

5. La statue d'Élizabeth de Hongrie en Hongrie

Statue en hommage à cette souveraine de Thuringe et sainte du 13e siècle, on dirait pourtant qu’elle rend surtout hommage à son boule. On n’était pas là pour juger mais on est quasi sûr qu’elle a fait des trucs un peu plus incroyables pour son pays qu’avoir un bon cul. Mais comme quoi, être une bonne personne avec des compétences et de l’humanité ne suffit pas pour être respecté.

6. La statue de la Fontaine de Neptune à Bologne

C’est vrai qu’on a un peu bégayé devant cette fontaine très chaude montrant quatre nymphes entourant le Dieu Neptune, qui représentent le Gange, le Nil, l’Amazone et le Danube. Je pense que je serais moins gênée de regarder toutes les saisons de Sex Education avec mes grands-parents que de croiser cette statue.

7. La statue de Méduse à New-York.

L’origine de cette statue était plutôt positive, puisque qu’elle devait rendre hommage au mouvement #MeToo en représentant la libération de la parole des femmes, et qu’elle est installée en face du tribunal où a eu lieu le jugement d’Harvey Weinstein. Elle est une adaptation du mythe où Persée vainc Méduse. Mais pour dénoncer les violences faites aux femmes, c’est ici Méduse qui tient la tête de Persée décapitée à l’épée. Sauf que pour beaucoup de féministes, cette statue est encore une représentation du corps de la femme idéalisé par les hommes (dont son auteur) puisque la sculpture n’a pas de sexe ni de poils et que ses formes répondent aux diktats. Clairement envie de dire « c’est pas faux ».

8. La statue de Mary Wollstonecraft à Londres

Hyper rassurant de voir que cette sculpture qui doit rendre hommage à une philosophe féministe ultra renommée fini en statue sexiste de meuf à poil. Comme le dit très bien la twittos et journaliste ci-dessous : « Donc quand Mary Wollstonecraft disait que les femmes devaient ‘être respectées pour leurs compétences et leurs qualités’ il y a plus de deux siècles, elle voulait en fait dire : ‘Je veux être immortalisée en 2020 avec mes nichons à l’air’. ». Wouhou.

Sah, quel plaisir d’être une femme en 2021. Heureusement qu’on peut compter sur les témoignages de sexisme ordinaire et les réponses antisexisme de @ReponseATout pour essayer d’en finir avec ce mal qui ronge notre société depuis… Beh depuis qu’on existe en fait.

Sources : Konbini, HuffPost, RTL, Wikipédia.