Ça y est, c’est officiel : Netflix empêche désormais le partage des mots de passe. En gros, si vous utilisez le compte en dehors de votre foyer, vous devrez payer un supplément. Pour nous tous, qui squattions le compte de nos potes sans vergogne, c’est donc la fin d’une ère : celle de Netflix. Adieu petite plateforme de streaming rouge et noire, nous n’oublierons jamais tous ces moments passés ensemble.

Passer 1h30 à choisir un film

Qui durait lui-même moins d’1h30, et qui était généralement une bonne grosse daube. Le rapport temps investi/bonheur n’était pas ultra-rentable.

...Ou finir par s'embrouiller

« Eh bah ouais, ouais ! Au bout d’un moment, si tu sais pas choisir un film, faut pas proposer un film, en fait ! Comment ça tu m’en as proposé 4 ??? Tu m’as proposé que des trucs de SF éclatés alors que moi, je voulais une comédie ! Vas-y, c’est bon, je vais me coucher, en fait. » À peu près.

"Trop de personnes utilisent ce compte en ce moment"

= Ta série ou ton film coupé en plein milieu de l’action, tout ça parce que t’as filé le code que ton pote t’avait filé à trop de potes qui l’ont eux-mêmes filé à d’autres. Pas cool.

Le message du mec qui te calcule plus depuis 4 ans

Pile-poil le jour où tu changes ton mot de passe ! Coïncidence ou pas ?

Créditsphoto : Topito

Les téléfilms de Noël

Autrement dit, le seul moment de l’année où tu n’as pas regretté de venir sur cette plateforme. Autant tout le reste, c’est pas ouf, autant niveau films de Noël… Il y avait de quoi se faire kiffer !

Quand tu voyais des trucs chelous apparaitre dans les "continuez à regarder"

Et que tu comprends que ce compte est effectivement le lieu où beaucoup d’inconnus se retrouvent pour partager leur amour du cinéma. C’est beau et flippant à la fois. Enfin, c’est beau… Quand tu te rends compte que tu paies une plateforme pour que tes amis profitent de « qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? », ça fait chier.

Quand t'as vu Bandersnatch de Black Mirror et que tu t'es dit que c'était le futur

Alors qu’en fait, visiblement, ça ne l’était pas du tout.

Quand les docus Netflix se sont mis à te passionner

Pour des sujets plus glauques les Uns que les autres. LA plateforme pour faire ressortir ce qu’il y a de plus sombre en toi.

Quand t'es devenus accros à des séries bien pourraves

Coucou Élite, Emily in Paris, Bridgerton et toutes ces séries tellement nulles qu’elles en deviennent addictives !

Faire la blague de changer les photos des comptes de temps en temps

Tout en prenant soin de mettre des personnages bien laids pour la vanne. Hihihihihi trop rigolo, nan ?

Quand "Netflix and Chill" était devenue LA nouvelle phrase des cool kids

Et que tu la retrouvais inscrite partout sur Insta, Facebook, Tumblr et Pinterest. Beaucoup d’engouement pour un truc pas si ouf.

TOUDOUUUUUUUUM

Ahhh ce doux bruit. Les vrais savent.

Allez, tous sur Amazon Prime !