On vous a déjà parlé des trucs qui passent sous nos pieds sans qu’on ne s’en rende compte, mais saviez-vous qu’il y a également des sons, qui passent par nos oreilles, sans qu’on ne puisse jamais les entendre ? Non ? Eh bien… Lisez ce top, vous pourriez être surpris !

1. Les sifflets ultrasons pour chien

La raison est toute simple : l’être humain n’entend pas au-delà de 20 kHz, ces sifflets émettent des sons entre 23 et 45 kHz (qui est la limite de ce qui peut être entendu chez nos petites boules de poils). Quand on souffle dans ces sifflets, nous n’entendons rien, mais eux, oui. Attention donc à ne pas en abuser… Vous aimeriez, vous, qu’on vous hurle un cri aigu dans l’oreille pendant de longues minutes ?

2. Le soleil

MAIS QUOOOOOOOUAAA ? Comment ça le soleil fait du bruit ? Eh bien, figurez que oui, il en fait même beaucoup ! Genre… Vraiment beaucoup ! Son bruit est tel que, selon les chercheurs, si nous pouvions l’entendre, alors nous n’aurions jamais pu développer la parole. Voilà, voilà. Heureusement, le soleil est à 149 500 000 km de nous. Si vous voulez un petit aperçu du son que fait la plus grosse étoile de notre système : la Nasa a reconstitué son bruit en se basant sur 40 jours de données.

3. L'écholocation des chauves-souris

Pour se repérer dans l’espace, les chauves-souris émettent des sons ultrasoniques, entre 20 kHz et 200 kHz (soit, largement au-dessus de ce qu’on peut entendre). L’écho rebondit alors sur les différents obstacles et revient sur elles, ce qui leur permet de comprendre l’environnement, sans réellement voir.

Ce soir, on célèbre la Nuit internationale des chauves souris ! Voici 6 choses à savoir sur ce petit mammifère volant ?

Posted by GEO France on Saturday, August 28, 2021

4. Les cachalots

Les cachalots émettent différents sons : des infrasonores, des ultrasonores et certains, entre-deux, que nous percevons. En réalité, les chercheurs pensent que l’intensité de ces sons leur permet d’étourdir leurs proies avant de les manger. Même technique du côté des baleines, qui utilisent le son pour faire éclater les vaisseaux sanguins de leur butin. Autant vous dire qu’on n’est pas mécontent de vivre sur la terre ferme, finalement. Flemme de perdre mes tympans avant de me faire dévorer, en fait.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Gabriel Barathieu

5. Les infrasons des fusées

À l’inverse des chauves-souris que nous ne pouvons entendre, car le son est trop haut (aigüe) : il s’agit ici d’infrasons, c’est-à-dire, de sons trop bas (graves) pour que nous puissions les percevoir. Eh oui, un son peut être trop bas (trop grave) pour être entendu, tout en restant incroyablement fort en termes de volume. Vous comprenez ? Bref, en plus du boucan que nous pouvons entendre lorsqu’une fusée quitte la Terre, elle génère aussi des ondes sonores à basse fréquence, détectables uniquement avec des instruments spéciaux. Pour vous le prouver, des chercheurs ont accéléré 250 fois l’enregistrement du lancement de la navette Atlantis en 2009. Résultat ? Ils ont rendu l’imperceptible, perceptible ! Oui, oui ! La vidéo est juste en dessous.

6. Les dialogues des éléphants

Dans les années 80, des chercheurs découvrent que les éléphants sont capables de communiquer sur… 10 km ! Pour cela, ils utilisent des infrasons, généralement situés entre 1 Hz et 20 Hz. De fait, nous ne pouvons pas les entendre, mais eux, peuvent discuter en scred. Vraiment l’animal le plus stylé de toute l’histoire des animaux.

"On le sait : les éléphants communiquent entre eux jusqu'à 10 km de distance grâce à des infrasons inaudibles pour nous....

Posted by Airavata Elephant Foundation on Monday, April 19, 2021

7. Le son des dispositifs d'alarme

Évidemment, on ne vous parle pas de l’alarme qui se déclenche en cas d’intrusion ou de vol. Non, cette putain de sonnerie qui vous réveille un matin sur deux parce que la voiture de votre voisin sonne au moindre coup de vent est audible : il n’y a AUCUN DOUTE là-dessus. Là, c’est plus question de détection de mouvement, dans les systèmes de sécurité des maisons. En fait, ce sont des ultrasons, situés entre 30 kHz et 50 kHz, qui sont émis en permanence, et qui rebondissent sur les obstacles. Quand les retours sont normaux et habituels, pas de soucis. Dès lors que quelqu’un s’introduit, les infrasons rebondissent sur la personne, la longueur d’onde est réduite (et donc, inhabituelle) et l’alarme se déclenche ! Putain, la technologie quoi. C’est dingue.

8. Les éruptions volcaniques

Quand un volcan entre en éruption, il ne le fait jamais dans le plus grand des silences. En revanche, le son que nous percevons n’est qu’une partie de celui émis. En réalité, les volcans émettent tout le temps des infrasons, enregistrés et traités par les stations pour déterminer les caractéristiques des éruptions, ou simplement pour surveiller les changements dans les niveaux de lave et prévenir des dangers.

Ce système détecte les infrasons pour prédire les éruptions volcaniques, et avertit directement le gouvernement italien. ?

Posted by Trust My Science on Saturday, November 17, 2018

9. Les armes sonores

Ok, donc là, c’est le point bien flippant et bien glauque de ce top. Après les armes chimiques, qui sont déjà bien atroces, saviez-vous qu’il existait aussi des armes sonores ? En gros, nous ne pouvons pas entendre les infrasons et ultrasons, mais nous pouvons les sentir. Et, comme les sons que nous pouvons entendre, ceux que nous ne percevons pas peuvent aussi nous mettre mal à l’aise lorsqu’ils sont forts. Ils peuvent même causer de graves dommages internes. Je ne vous fais pas un schéma : les armes consistent ainsi à émettre ces sons, jusqu’à que les personnes cible soient touchées sans trop s’en rendre compte. Les infrasons, plus bénins que les ultrasons, sont utilisés par certain pays pour dissoudre les manifestations, par exemple. Horrible.

En parlant de sons, vous saviez que certains sont des sons complètements inexpliqués ? C’est à la fois fascinant et ultra flippant.