Desperate Housewives fait partie des séries qui rendent le plus accro, celles que tu siffles en un week-end et où tu regardes tellement d’épisodes que tu confonds ta vie et ce qui se passe dans la série (oui ça arrive). Alors c’est vrai qu’on a tous les clichés de la série américaine avec son lot de galères, ses drames et ses jardins beaucoup trop bien entretenus mais ça nous empêche pas de regarder les épisodes en boucle et de verser notre larme quand un arbuste est mal taillé (ou pire mais on va pas vous spoiler si vous avez quelques années de retard).

À quand une nouvelle saison ?