Parmi les acteurs les plus appréciés de tout Hollywood, il y a Keanu Reeves, une belle personne, mais aussi ce bon vieux Tom Hanks. Ici on avait déjà parlé de notre amour pour lui, des fois où Tom Hanks avait été trop sympa avec des inconnus mais aussi des preuves que Tom Hanks est la meilleure personne au monde. Autant vous dire qu’on n’est pas loin de vénérer ce personnage. Mais, pour une fois, restons un peu plus objectifs en nous penchant sur sa carrière qui aurait pu être totalement différente s’il avait accepté ces rôles qu’on lui a proposés :

1. Le méchant dans le Dumbo de Tim Burton (2019)

Pour l’adaptation live-action du Disney avec l’éléphanteau, Tim Burton avait fait appel à Tom Hanks pour incarner Vandevere, le propriétaire du cirque et grand méchant du film. Mais Tom Hanks a dit non. Pourquoi ? Eh ben parce qu’il a du mal avec les rôles de méchants. Il est tellement gentil qu’il sait qu’il n’arrive pas à inspirer la peur dans ce genre de rôles. Du coup, c’est Michael Keaton qui a hérité du personnage (ça va, c’est pas dégueu comme second choix).

2. Batman, dans Batman Forever (1995)

Tiens, parlons encore de Tim Burton et Michael Keaton. En 1989 et 1992, Tim Burton a réalisé Batman et Batman, le Défi avec Keaton dans le rôle de l’homme-chauve-souris. Les deux films, très bons, ont cartonné, et c’est assez logiquement qu’on a voulu faire un troisième opus sur le super-héros dans la foulée, réalisé cette fois-ci par Joel Schumacher. Tom Hanks faisait partie des acteurs pressentis pour le rôle. Il a bien réfléchi, et puis il a décliné. Au final, c’est Val Kilmer qui a sauté à pieds joints dans le costume de Batman et dans cette énorme bouse que fut Batman Forever. Tom Hanks a bien fait de rester à l’écart de tout ça.

3. Jerry Maguire (1996)

Cameron Crowe, le réalisateur du film, avait écrit le rôle principal exprès pour Tom Hanks. Il devait interpréter un jeune agent de stars qui remettait toute sa vie en question. Le problème, c’est que Crowe a mis 5 ans à écrire son film et que, quand il l’a proposé à Tom Hanks, l’acteur avait non seulement vieilli mais aussi chopé deux oscars pour Philadelphia et Forrest Gump. Il avait de nouvelles exigences et toute une partie du scénario de Cameron Crowe ne lui plaisait pas. Du coup, il a laissé son rôle à un certain Tom Cruise qui collait un peu plus au personnage. Vous connaissez Tom Cruise ?

4. Nixon (1995)

A cette époque-là, Tom Hanks était vraiment très demandé, et en même temps on peut comprendre pourquoi. Un acteur qui a eu deux oscars en deux ans, forcément ça fait rêver. Du coup, quand Oliver Stone préparait le film Nixon, il voulait Tom Hanks pour incarner le Président, ou Jack Nicholson, qui avait lui aussi deux oscars et plusieurs nominations derrière lui. Mais les deux géants du cinoche ont refusé et laissé leur place à un autre géant oscarisé : Anthony Hopkins.

5. Zefram Cochrane dans Star Trek : Premier Contact (1996)

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Tom Hanks aurait pu jouer dans un Star Trek. C’était en tout cas le souhait du réalisateur Jonathan Frakes, mais l’acteur a refusé le rôle parce qu’il était déjà pris sur la réalisation de son propre film That Thing You Do! C’est James Cromwell qui a hérité du rôle, mais ça n’a pas eu l’air de perturber la carrière de Tom Hanks.

6. Jack Stanton dans Primary Colors (1998)

Primary Colors, c’est l’histoire d’un gouverneur progressiste, Jack Stanton, qui fait campagne pour devenir Président des Etats-Unis. Le rôle s’inspire librement de Bill Clinton et d’une affaire d’adultère qu’il avait eu avec une mannequin. Tom Hanks avait accepté dans un premier temps de jouer Stanton avant de se retirer du projet par manque de temps. Tout le monde a alors cru qu’il avait subi des pressions de son ami Bill Clinton, mais il a démenti en expliquant qu’il avait déjà demandé et eu l’accord de Clinton pour jouer ce rôle. C’est John Travolta qui a repris le flambeau. Le même John Travolta qui avait refusé d’incarner Forrest Gump et qui s’en est mordu les doigts quand il a vu Tom Hanks empocher un Oscar. Malheureusement pour lui, Primary Colors n’a pas eu le même succès.

7. C.W. Briggs dans Le Sortilège du Scorpion de Jade (2001)

Jouer dans un film de Woody Allen, c’est un truc qui ne se refusait pas à une certaine époque. Pourtant, quand Allen a proposé le rôle de C.W. Briggs à Tom Hanks, il a essuyé un refus. Puis il a tenté le coup avec Jack Nicholson, et il s’est pris une deuxième veste. Il paraît que les deux acteurs demandaient bien plus de fric que ne leur en proposait le réalisateur. En même temps c’est important la thune, non ? Du coup, faute de trouver un bon acteur pour jouer le rôle, Woody Allen l’a interprété lui-même. Ça fait faire des économies.

8. Bill le Boucher dans Gangs of New York (2002)

Dans le genre « personne ne peut refuser de jouer dans mes projets », on a aussi Martin Scorsese, le maître des films de gangsters. Logiquement, donc, Tom Hanks aurait dû signer quand Scorsese lui a filé le rôle du parrain New-Yorkais Bill Cutting, aka « Bill le Boucher ». Manque de bol, Hanks était déjà pris avec Les Sentiers de la Perdition de Sam Mendes. A défaut de jouer dans un très grand film, il a joué dans un bon film. Pour le très grand, c’est finalement Daniel Day-Lewis qui a pris le rôle aux côtés de DiCaprio.

Oh, et vous avez déjà vu les tweets de Tom Hanks ? Ce mec est une crème, vraiment.

Sources : Allociné, Wikipedia (Jerry Maguire), The Things, Imdb, Notstarring, MentalFloss.