Vous le savez et je ne vous apprends rien, les Bretons sont fiers, sympathiques, accueillants mais extrêmement chauvins. Ayant moi même expérimenté des débats houleux sur le beurre doux lors d’une année de vie en terre bretonne, je ne pourrais que vous conseiller de ne pas en parler avec eux. Mais les Bretons n’en restent pas moins un peuple qui repousse ses limites et se montre inventif sur plusieurs domaines au point de battre des records. Vous allez voir que parfois c’est étrange mais parfois c’est héroïque.

1. François Gabart, record du tour du monde en solitaire à la voile

Alors il est breton d’adoption, donc pas COMPLÈTEMENT breton, mais ça les Bretons s’en foutent. Pour eux il est aussi breton que le mont saint… Enfin il est breton. Quoi qu’il en soit le champion a battu le précédent record en 42 jours, 16 heures, 40 minutes et 35 secondes alors qu’il avait déjà battu plusieurs records. Un vrai de vrai. Bravo François et vive les kouign amann.

2. Raymond Hamon, record mondial de l'heure sur piste en vélo

En cyclisme cet octogénaire avait battu en 2015, alors âgé de 80 ans, le record du monde de l’heure sur piste des 80-84 ans. C’est un beau record pour l’homme qui avait déclaré à l’époque rouler trois fois par semaine entre 50 et 100 kilomètres. Perso après dix minutes de vélo je m’évanouis et doit manger 500 grammes de sucre pour continuer donc bien joué Raymond et vive les marinières.

3. Tom Goron, record du monde de la traversée de la Manche en "Optimist"

Et oui, les Bretons ils font de la voile et ils en font bien. « Pour se casser de chez eux » diront les mauvaises langues. Quoi qu’il en soit, ce jeune garçon de douze ans a battu en 2018 le record du monde de la traversée de la Manche en « Optimist », ces bateaux à voiles adaptés aux enfants. Suivi de près par son père, il a mis 14 heures et 20 minutes pour effectuer sa traversée. Nul doute que ce petit père a de l’avenir dans le monde de la voile et qu’on entendra parler de lui dans les années à venir s’il décide de continuer dans cette voie. Bravo Tom, et vive les galettes saucisses.

4. Landerneau, ville du record mondial de gens déguisés en Schtroumpfs

C’est très sérieux, je ne blague même pas. En 2017, 3549 personnes déguisées en Schtroumpfs et Schtroumpfettes ont battu le record du plus grand rassemblement « schtroumpfistique » mondial. Croyez-le ou non mais le précédent record était détenu par les Allemands et comptait près de 2800 personnes. On peut dire que la ville de Landerneau a fait ce jour-là la fierté de la France et il me semblait impossible de ne pas parler d’eux dans un top. Donc vive les schtroumpfs, vive Landerneau, et vive le cidre brut.

5. Yvignac-la-Tour, village du record du monde de personnes entassées dans un arbre

Ce sont les Costarmoricains (habitants des Côtes d’Armor, rien à voir avec le Costa-Rica) du village d’Yvignac-la-Tour qui ont battu en 2017 le record d’Europe du nombre de personnes entassées dans un arbre (un if multiséculaire). Ils étaient en tout 58 personnes dont 26 adultes et ont ainsi dépassé le précédent record qu’ils avaient EUX-MÊMES établis l’année précédente. Ouais c’est des oufs, les mecs se battent contre eux-mêmes, le meilleur adversaire. Donc vive les Yvignacais et vive les palets bretons.

6. Yvignac-la-Tour, village du record du monde du plus grand concert jamais organisé dans un tronc d’arbre

OUI C’EST LE MÊME VILLAGE. C’est des malades je vous dis, ils ne s’arrêtent devant rien ces gens, il paraît que c’est eux le village d’Astérix. Bon, il faut dire que leur if est un arbre vieux de mille ans. Et pour célébrer ce millénaire, ils ont organisé un concert dans l’arbre. Un an après leur précédent record (dans le même arbre, c’est un peu leur Disneyland), des chants marins ont donc été entonnés par vingt-huit chanteurs, battant ainsi un record officieux. C’est proprement incroyable et je n’ai aucune idée de ce que vous allez faire de cette info, mais moi j’en saute de joie. Donc encore une fois vive les Yvignacais et vive les bigoudènes.

7. Marcel Lesoille, record du monde d'ouverture d'huitres

Originaire de Quiberon, celui qu’on n’a jamais surnommé le « Mozart de l’ouverture d’huitres » mais qui le mériterait, a battu en 2015 le record précédemment détenu par un autre Breton. En tout, il a ouvert 848 huitres en une heure avec les mains dans le dos. Une performance assez incroyable. Il faut dire que les huitres ça le connait le Marcel : il détenait déjà le record d’ouverture à la minute (38), les yeux bandés en 15 minutes (240) ainsi que le record de la traversée de l’Atlantique à dos d’huitre en 35 jours. Ok, le dernier record est faux mais tous les autres sont vrais. Donc vive Marcel, et vive le caramel au beurre salé.

8. Le village de Gueltas, record du monde de fabrication de chaussettes de Noël

C’était l’hiver 2015, un ciel couvert trônait au dessus de cette commune du Morbihan où tous les habitants avaient décorés leurs maisons avec du sel de Guérande de Noël lorsque le record mondial de fabrication de chaussettes de Noël a été battu. En tout c’est 2734 chaussettes fabriquées à Gueltas qui compte près de 500 habitants. « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » disait Mark Twain. Bon il ne parlait pas de ce record-là, vu qu’il était déjà mort, mais ça s’applique quand même à ces gens. Donc vive Gueltas et vive le sel de Guérande.

9. La controverse de Billio et le record de la plus longue chaîne de bisous

Cette sombre affaire me révolte au plus haut point donc je vais essayer de garder mon calme en la décrivant. Le village de Billio avait tenté en 2016 de battre le record de la plus longue chaîne de bisous détenu par la ville de Pékin avec 351 personnes. C’est donc 909 personnes qui se sont données la main pour éclater le record, le tout expertisé et validé par le Guiness Book. Mais ces enfoir experts ont finalement invalidé le record un an plus tard, argumentant sur le fait que « certaines personnes dans la file n’auraient pas embrassé leur voisins ». Bien sûr, à Billio on est convaincu que c’est politique et que la prouesse dérange. Donc vive les Billiotais et vive les bols bretons.

10. Alain Jourden, le regretté détenteur du record du monde de cracher de bigorneau

Décédé en octobre 2018, Alain Jourden détenait deux records du monde. Le premier, et sa spécialité, celui du cracher de bigorneau est inscrit dans le Guiness Book à la distance de 11.04 mètres. Mais ce n’est pas tout ce qu’il a remporté, puisqu’il détenait également avec son fils le record du monde de lancer d’artichauts qui consiste à lancer le plus d’artichauts dans une boîte à distance (11m minimum) avec le nombre de 73. Vive Alain, et vive son fils Thierry.

Bien sûr on pourrait encore en mettre un paquet, comme le nombre de marques déposées avec le mot « Breizh » devant ou le nombre de recettes inventées avec seulement quatre ingrédients (œuf, sucre, beurre et farine) mais nous décidons de nous arrêter là. Amis Bretons, continuez de croire en vos rêves et de nous émerveiller. En attendant vous pouvez toujours aller voir les records qui n’ont jamais été battus ou les records les plus cons de 2017, c’est sympa aussi.

Source : France3-région, France3-Bretagne, Paris Match, Le télégramme.