On a beau y aller tous les ans, on ne cesse de nourrir une vision idéale de la plage, son sable fin, le soleil qui vient caresser nos corps dénudés et la quiétude tout autour, à l’exception du passage régulier de corps d’Appolon et de déesses qui contribuent à faire monter la température. Il n’en est rien. En vrai, la plage, c’est chiant, c’est sale et c’est bruyant. Mais comme ça ne veut pas rentrer, on vous a fait des petits dessins pour que ce soit plus clair.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.