une_rer
Montage photo : Topito

Le RER, quand on habite en banlieue, ce n'est jamais un choix. Et même en cherchant bien, on peine à trouver des "moments de grâce" sur le RER, au contraire par exemple de la ligne 9. Mais bon, la vie est ainsi faite, et on doit se coltiner des heures quotidienne dans ces wagons à l'ambiance délétère. Mais si le RER était un être humain, un mec potentiellement envisageable, on aurait bien du mal à s'accommoder de ses mauvaises habitudes et de son mode de vie dégueulasse. En clair, si le RER était un mec, on aurait mille raison de lui dire non. En voila déjà 10 pour commencer :

  1. Il pue la pisse Déjà, même en étant très ouvert d'esprit, c'est rédhibitoire.
  2. Il arrive tout le temps en retard Ça suffit pas de dire "je suis à l'approche" pendant 5 minutes.
  3. Il a toujours des excuses bidons "Euh... non, là, je viens pas, parce que j'ai un problème de signalisation..." "Je suis désolé, mais je suis perturbé à cause d'un colis suspect à Châtelet..."
  4. Il fréquente des endroits mal famés Vous voudriez d'un mec qui vous emmène à la Gare du Nord vers minuit?
  5. Il est toujours bourré Dès 8h du matin. Et du samedi soir au dimanche matin, il est toujours fourré avec des mecs douteux.
  6. Il flippe à chaque fois qu'on parle de terrorisme Du coup, il est encore plus souvent en retard.
  7. Il porte les mêmes fringues depuis 1984 Un peu de shopping lui ferait le plus grand bien.
  8. Il ne prend que des photos de vous horribles Est-ce qu'on doit vraiment tous avoir des têtes de cons sur notre Pass Navigo ?
  9. Tous les mois, il nous tape de la thune Va falloir qu'il apprenne a être un peu autonome.
  10. Il a vu plein de gens se faire agresser, et il n'a rien dit Soyons clairs : le RER, c'est vraiment un gros connard.

Et vous, vous avez envie de quitter le RER ?