La clope est un fléau, c’est une réalité, mais vous savez ce qui est encore pire ? La clope électronique. À quoi ça sert de se niquer la santé et de sentir la barbe à papa si t’as même l’air un minimum stylé en fumant ? Ça va, je rigole. Mais franchement, il y a beaucoup trop de raisons de haïr les vapoteurs et vous savez quoi, je vais vous dire toutes celles qui me passent par la tête.

1. Ils font culpabiliser les fumeurs

Les fumeurs n’ont rien demandé à personne mais les vapoteurs adorent raconter à quel point ça leur a changé la vie de passer à la cigarette électronique. « Nan parce que tu comprends, c’est quand même vraiment meilleur pour le corps mais ça te change aussi complètement d’état d’esprit. Tu sais que j’ai récupéré tout mon souffle ? J’ai aussi pris 12 points de QI et j’ai grandi de 10 centimètres. »

2. On a l'impression de passer devant un bar à chicha à chaque fois qu'ils tirent

Tu te balades tranquillement dans la rue quand soudain, ça sent la baraque à chichis de la foire et les boules de bain Lush. Non, tu n’as pas développé un odorat hors du commun, tu es juste passé devant un vapoteur dans la rue.

3. Ils te tapent des clopes dès qu'ils ont plus de batterie

Les vapoteurs te bassinent toute la journée en racontant à quel point la cigarette électronique c’est génial et que jamais de la vie ils ne rachèteront des clopes. Malheureusement, racheter et refumer sont deux verbes bien différents. Dès son arrivée au bar, ton pote vapoteur a commencé à te taxer des clopes et il ne semble pas prêt d’arrêter.

4. Ils choisissent toujours les pires goûts imaginables

Le problème des vapoteurs, c’est qu’ils découvrent tout un monde de possibilités la première fois qu’ils entrent dans un vapestore. Alors, ils choisissent des recharges « Mangue-Papaye », « Pop-Corn » et « Bubble-gum » au lieu de fumer des parfums de bonhomme comme « Fourme d’ambert », « Amiante » ou « Paquet de clopes ».

5. Ils utilisent des mots comme "une CE" ou "ma vapote"

Utiliser une cigarette électronique, c’est accepter d’être contaminé avec des termes de bobos un peu ridicules. Comme c’est trop long de dire (ou d’écrire) cigarette électronique, certains disent « une vapote », « une e-cig » ou encore « une C.E. » et il faut savoir s’y habituer.

6. ils font tellement de fumée qu'on croirait qu'ils ont mis le feu à une forêt

L’avantage de la cigarette électronique, c’est qu’il n’y a pas de cendre et que la fumée n’est que de la vapeur discrète. Enfin, pas vraiment discrète. En réalité, un fumeur de clope électronique peut exterminer l’équivalent de la biodiversité de la ville de Poitiers avec une seule taffe.

7. On dirait qu'ils préparent une bombe à chaque fois qu'ils font leurs mélanges pour remplir le réservoir

À part les fumeurs de puff qui jettent leur clope à la fraise quand elle est terminée et en rachètent une dans la foulée, les vapoteurs doivent remplir leur réservoir avec du e-liquide dès qu’il est vide. Les plus aguerris font leurs propres mélanges, les plus flemmards vident leur mini-flacon tout prêt ; c’est tout simple mais on dirait toujours qu’ils sont en TP de chimie.

8. Leur clope se casse TOUJOURS la gueule quand ils la posent sur la table en terrasse

Dans le but de faire chier le monde, une clope électronique n’est jamais stable quand elle est posée debout sur une table. En terrasse, il suffit de prendre ton verre pour que toutes les clopes électroniques décident de se suicider. Trop triste.

9. Ils peuvent fumer relativement discrètement à l'intérieur

Quand les vapoteurs tentent de fumer discrètement à l’intérieur dans des lieux publics, l’atmosphère se tend très rapidement. Les fumeurs sont jaloux, les non-fumeurs trouvent que l’odeur est insoutenable et les gosses qui traînent demandent s’ils peuvent tirer dessus.

10. Ils débranchent ton téléphone pour recharger leur clope électronique

On veut bien être généreux et partager nos chargeurs avec les glandus qui n’ont jamais le leur mais s’il y a bien un truc qui mérite une peine de taule sans aménagement de peine, c’est le vol de chargeur alors que ton téléphone à 4% de batterie est en train de charger. Si EN PLUS c’est pour charger une clope électronique, on peut direct passer à l’injection létale.

11. Ils se croient malins à faire des ronds de fumée avec leur haleine "popcorn-papaye"

Les ronds de fumée de toute façon, c’est trop un truc de gamins… Ça donne pas du tout envie d’essayer hein, arrêtez c’est même pas vrai.

12. Ils la font tout le temps tomber par terre

Quand on décide d’acheter une cigarette électronique, il faut d’abord passer un test de maladresse avec un joli diplôme à la clé. Si tu n’es pas capable de faire tomber ta cigarette électronique 4 fois par jour à la fin de ta formation, tu devras t’en passer.

13. Ils peuvent même pas agiter leur briquet dans un concert

Ils peuvent toujours agiter leur vapoteuse pour montrer les LED qui clignotent mais c’est quand même moins classe. Autant repasser direct à la lampe torche toute nulle du téléphone.

Crédits photo : Topito

14. Ils sont contagieux

Sans qu’on s’en rende compte, les vapoteurs contaminent tout le monde autour d’eux. Il y a des gens qui arrêtent de fumer pour passer à la vapote mangue-coco et d’autres qui ne fumaient même pas qui sont désormais biberonnés à la vapeur. Bientôt, on quémandera du liquide et des résistances de clope électronique dans la rue.

15. Ils ne proposent jamais aux SDF dans le besoin de tirer dessus

Alors qu’un fumeur, toujours bon prince, aurait offert une clope… Quels radins sans coeur ces vapoteurs.

On le répète encore, fumer ça tue et c’est trop nul. D’ailleurs, on a déjà parlé des différents types de fumeurs et spoiler, ce sont tous des losers.