Que vous soyez touriste, expat, étudiant, si vous entrez en contact avec ces gens, ils vont vous interroger sur le fabuleux héritage français dont vous portez maintenant le poids sur vos épaules à chaque instant. Voilà comment répondre en toute diplomatie sachant que l Américain sur 5 croit à des trucs chelous quand même.

1. Alors vous mangez de la baguette / des macarons / de la ratatouille tous les jours ?

Oui, ils ont tous vu le même film de Pixar. Si on est honnête on leur dit qu’effectivement on s’empiffre pas mal de baguettes, et que les macarons on aimerait bien, mais que c’est un petit peu compliqué par rapport à tout ce qui est compte en banque et diabète.

2. Est-ce que vous avez des McDo en France ?

Notre nourriture à nous les intrigue beaucoup, mais ils veulent aussi vérifier que parfois, on mange normalement (comprendre : comme eux). Et quand vous leur aurez expliqué que oui, il y a des McDo un peu partout, même à Bourg-en-Bresse, ils vous demanderont si on adoooooore y aller. Là on ne sait pas trop quoi leur répondre. Ce qui est sûr c’est que quand vous verrez la tronche de leurs McDo vous envierez les nôtres.

3. Alors, quand t’es pas content, tu peux juste faire une manifestation ?

Manifestement ils n’ont pas encore trop compris le concept et pour eux c’est le genre de truc que tu peux faire si tu te sens pas trop d’aller bosser aujourd’hui. Alors que bon, c’est pas toujours ça. Parfois on a juste envie de jouer du djembé, merde.

4. C’est quoi les clichés sur nous dans votre pays ?

En général, ils vous disent ça sur le ton de la rigolade. Les pauvres. Là encore, il faut user de diplomatie plutôt que de leur dire de but en blanc qu’ils sont cons, gros, matérialistes, incultes, patriotiques (trop),et qu’ils portent tous un flingue. Surtout qu’eux, ils pensent qu’on est élégants, mystérieux, cultivés, ce qui est largement plus sympa quand même.

Crédits photo (Domaine Public) : State of Florida

5. Mais sur Internet, ils ont tout traduit en français ?

« Même sur Facebook ? » Oui oui, c’est bizarre, mais cette question revient souvent. Après tout, Facebook ça a été inventé en anglais, donc ils auraient pu laisser ça tel quel, mais non, et manifestement ça intrigue nos amis anglos-saxons. « How do you say a like ? – J’aime – And a poke ? Euh…. poke, but you don’t say it actually ».

6. Tu peux m’apprendre quelque chose de romantique en français ?

Parce qu’ils sont convaincus qu’en terme de drague, on est au top du top (on les invite à venir faire un tour sur la ligne 11 un peu tard, en étude de terrain). Question encore une fois pénible, non pas qu’on ne veuille pas participer à l’expansion de la francophonie dans le monde, au contraire, mais l’imitation de notre phrase ne ressemble vraiment pas à grand-chose en général. Mais bon, vous pouvez leur apprendre quelque chose comme “tu peux me lécher l’aisselle?”, c’est un menu plaisir, mais il faut bien trouver des petites satisfactions dans son expatriation.

7. Tu vois la tour Eiffel de chez toi ?

On ne peut pas leur en vouloir, puisqu’à chaque fois que l’action se déroule en France dans un film hollywoodien on la voit. Vous avez beau leur dire qu’en fait vous n’habitez même pas à Paris, ils continueront de vous parler d’Amélie Poulain qui était « amaaaazing ». Vous, vous êtes au courant que Paris, ça pue la pisse et c’est tout gris mais vous savez aussi qu’ils viendront un jour dépenser leurs dollars chez nous et vous ne voulez pas enlever des points de PIB à votre mère patrie. Alors vous souriez et vous dites « of course ! »

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Yann Caradec from Paris, France

8. C’est vrai que les études sont gratuites chez vous ?

Oui et on a bien de la chance. Parce que le plus gros investissement de ta vie pour l’instant là-bas, c’est d’aller dans une université de second rang. Donc ils envient pas mal notre modèle. Montrez-leur la photo d’une cité U et ils comprendront que finalement, ils ne sont pas tant à plaindre.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : POMPIERS

9. Tu peux me chanter une chanson en français ?

Chantez-leur du Gainsbourg si ça peut vous faire plaisir, mais en vrai si c’est pas « voulez-vous couchez avec moi ce soir » ils seront vachement déçus. Surtout si vous leur dites que c’est pas une chanson française à la base. Le mieux ça reste un bon Edith Piaf et tout le monde est content.

10. Et vous pensez quoi de notre président ?

Boah pas grand chose… On s’en reparle après les prochains élections ?

Bon ça pourrait être pire, ils pourraient simplement n’en avoir rien à foutre de nos tronches.