La vie coute cher pour tout le monde. Pourtant, malgré la crise et les fins de mois difficiles, il existe de ces produits de marque que chacun de nous achète et n'échangerait pour rien au monde contre du low-cost. Et ça, c'est valable que l'on soit riche, ou pauvre.

  1. Le Nutella
    La seule drogue légale vendue dans tous les supermarchés. Comme les stupéfiants, le pot n'est pas donné, la recette est mieux gardée que l'entrejambe d'une nonne et on sait qu'il est quasiment impossible de s'arrêter quand on y a goûté. Alors quand on vous parle de pâte à tartiner au goût noisettes aussi bonne ou pire, un mix douteux avec du chocolat blanc sorti tout droit de Leader Price, vous savez qu'on vous prend pour un con.

  2. Le Coca et le Pepsi
    Coca vs Pepsi, le débat reste ouvert. Par contre, là où il n'y en a pas, c'est bien dans le choix d'un produit de marque ou d'un Soda discount. Privé de bulles deux heures après son ouverture, le "Coke" est également beaucoup moins agréable pour nos papilles distinguées qu'un bon vieux Coca-Cola. Et ne vous aventurez pas à essayer le Breizh Cola. Ce n'est pas parce que c'est plus cher que le premier prix, que c'est forcément meilleur. Et puis bon, à ce rythme, pourquoi ne pas imaginer le Breizh Kebab ou le Breizh Nutella ? N'importe quoi.
  3. La Danette
    Les aigles ne volent pas avec les pigeons, les Clio ne roulent pas avec les Bentley, on ne peut donc pas comparer la Danette à la simple crème dessert de Marque Repère, histoire d'en citer une. Pour vous, c'est même un sacrilège d'oser la comparaison entre un lit aux saveurs multiples avec un dessert sans goût ni relief. Si on se lève pour une Danette et pas pour une autre crème, c'est qu'il y a une raison.
  4. Le café soluble Nescafé
    A part la douche froide, il n'y a rien de mieux qu'un bon café pour se réveiller le matin. Pas question donc de lésiner sur les moyens au risque de rester dans le gaz toute la journée. Même s'il coûte le double du prix d'un paquet de café soluble de sous-marque, le Nescafé reste un indispensable de votre début de journée. Le genre de produit dont on est pas prêt de se passer, surtout pour boire un jus de chaussettes immonde qui vous mettra de mauvaise humeur pour aller au boulot. Evidemment, on parle de Nescafé, mais Grand-Mère sait également faire un bon café.
  5. Le pain de mie Harry's
    Votre pain de mie sent mauvais et devient aussi dur qu'une biscotte trois jours après l'ouverture ? C'est normal, vous avez opté pour le paquet low-cost. Alors oui, pour vous justifier, vous avancez qu'au même prix, vous avez le double de tranches. Mais deux fois plus de tranches dégueulasses et super sèches, pas sûr que vous soyez finalement gagnants. Surtout si vous étalez du faux Nutella.
  6. Le déodorant Mennen
    L'hygiène, ça coûte cher, et vous le savez mieux que personne. La seule fois où vous avez tenté d'acheter le déodorant le moins cher au fond du Franprix, votre peau n'a pas résisté et a presque rendu l'âme sous les irritations et autres brûlures intenses. Votre femme également, n'a pas pu lutter face à l'incompétence du produit et de son effet garanti une heure. Votre chemise non plus, qui a terminé sa vie dans la poubelle ou dans le bac des fringues destinées à bricoler. Depuis, on ne vous y reprend plus. Vous n'hésitez plus à mettre six euros dans un déodorant décent.
  7. Les rasoirs Bic ou Gillette
    Les peaux sensibles le savent, une bonne lame de rasoir est la clé d'une peau à votre avantage. Un jour, vous avez acheté un lot de 120 rasoirs jetables pour le prix de trois. Ils étaient orange, comme les BIC. Il y avait d'inscrit "triple lame pour plus de confort", comme sur les paquets de Gilette. Ils vous ont pourtant mutilé comme les prothèses PIP. Et puis, les filles, pour vos aisselles, ne tentez pas le combo rasoirs pas chers avec le déodorant du Franprix. Vous risquez d'être surprises.
  8. Les bonbons Haribo
    Offrir des bonbons à quelqu'un, c'est toujours sympa. Mais par moment, le cadeau est empoisonné, comme certains bonbecs dont on se demande encore d'où le goût et la texture proviennent. De la friandise transgénique à la langue de chat sur-remplie de sucre jusqu'à l'écoeurement, vous savez qu'au fond, les meilleurs bonbons se situent du côté du gamin à salopette. D'ailleurs, si la firme allemande s'est vite retrouvée en situation de quasi-monopole, ce n'est pas pour rien. Et puis bon, quand on a des Fraises Tagada, pourquoi tenter le diable ?
  9. Les clopes
    En général, les fumeurs sont fidèles à leur marque. De toute façon, il est assez compliqué de se procurer des clopes low-cost. Et même si vous y parveniez, pas sûr que vous voudriez passer aux Zhong Nan Hai chinoises sans trop comprendre ce qu'il y a dedans. C'est peut-être ça le vrai génie des cigarettiers : nous vendre un truc hyper-toxiques et nous convaincre qu'ils le font tellement avec sérieux, pour qu'on leur reste fidèle.

Et vous, quelles produits de marques sont indispensables à vos yeux ?