Porter la vie en soi, tout ça, c’est bien joli, mais c’est vachement plus dur qu’il n’y parait. Enfin moi je ne sais pas, j’ai jamais essayé, mais c’est ce qu’il se dit. Et c’est visiblement ce que pense aussi l’illustratrice Line Severinsen, vu que cette expérience lui a inspiré un tas de strips marrants sur les obstacles quotidiens de la grossesse, en plus de se priver de champagne.

L'impossibilité totale de ramasser quelque chose tombé à terre passé six mois.

Ainsi que celle de voir quoi que ce soit en dessous du nombril.

Ces personnes bien intentionnées qui tiennent absolument à te tripoter le bide.

La peur tenace d'entrer en contact avec Bébé en pleine séance torride de tak-tak.

Quand Bébé est du genre hyperactif et déforme méchamment ton bidou à chaque kick.

Les envies soudaines, violentes et irrépressibles d'un peu tout et n'importe quoi.

Le choix du prénom.

Ce que je préfère quand je cherche un prénom c’est prendre conscience du nombre de personnes que je déteste.

Ça vous dit quelque chose ?

Source: Line Severinsen via Bored Panda