Depuis que l’association « Paysages de France » a remis à la ville d’Aubenas le prix de « la France moche 2020 » c’est l’incompréhension totale dans cette commune au peuple fier et ombrageux. Comment cette ville d’Ardèche a pu recevoir une distinction aussi horrible alors qu’elle a reçu le « Prix de l’Europe » en 1963. Ok, c’était y’a presque 60 ans mais quand même. Il est temps de redorer le blason d’une ville que peu de gens connaissent et de démontrer pourquoi c’est la plus belle ville de France.

1. Une ville à la situation géographique incomparable

Déjà c’est en Ardèche. Et l’Ardèche c’est quand même mieux que la Picardie par exemple. Puis c’est l’Ardèche du sud, pas du nord. Et le sud c’est toujours mieux que le nord, regardez la Corée. La ville se trouve à 630km de Paris ce qui est assez proche pour la qualifier de banlieue de la capitale. Sa proximité avec les Cévennes lui offre aussi un attrait montagnard connu par les amateurs de randonnées du monde entier. En plus la rivière l’Ardèche est à côté pour faire du canoë, du kayak ou jeter des cailloux sur les gens qui font du canoë et du kayak.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Map data (c) OpenStreetMap contributors, CC-BY-SA

2. Un endroit qui jouit du climat méditerranéen, classé meilleur climat juste devant le climat tropical

Profitant d’hivers très doux et de printemps précoces, Aubenas est une ville agréable, on dit d’ailleurs qu’on y vit « la douceur angevine d’Aubenas ». Expression que les angevins (c’est les habitants d’Angers) ont littéralement volé. « C’est vrai qu’en automne il pleut pas mal mais il pleut aussi à Londres, non ? » témoigne Sylvain, météorologue. Avec une température moyenne de 22,8° au mois d’août, on peut y jouir d’un été « souvent frais mais ça va quand même » ajoute t’il.

3. Une ville en hauteur, et ça c'est super quand il s'agit de regarder la vue

Trônant fièrement sur un éperon rocheux, la ville d’Aubenas domine la vallée de l’Ardèche. Voilà, déjà rien que cette phrase ça pourrait être du Victor Hugo. Victor Hugo il a déjà écrit une phrase sur votre ville avant de l’ouvrir ? Bon, il n’a rien écrit sur Aubenas non plus vu que c’est moi qui ai écris la phrase, mais franchement il aurait pu. Quoi qu’il en soit la ville est en hauteur et offre une vue splendide sur un paysage incroyable et ça c’est cool.

Crédits photo (Creative Commons) : Original téléversé par Bushido sur Wikipédia français.

4. Un patrimoine culturel et une Histoire riches qui ont marqués la France

Dès le 5ème siècle, la colline sur laquelle est bâtie la ville est l’objet d’une lutte entre les évêques du Puy et de Viviers. Je sais pas si vous avez déjà vu une baston d’évêques, mais ça vaut le coup d’oeil. Finalement l’évêque du Puy défonce littéralement celui de Viviers qui retourne chez sa daronne puis il file la colline à un de ses potes, le baron de Montlaur. De 1084 à 1441 la famille du baron règne sur les terres et y fait développer la ville.

5. Le château d'Aubenas, classé plus beau monument du monde par son concierge

S’il y a un truc à voir à Aubenas c’est le château. Architecturalement, on peut y découvrir son donjon, son escalier à vis, ses tourelles ainsi que son parking d’autocar datant du 7ème siècle et qui avait à l’époque de sa construction fait couler beaucoup d’encre vu qu’il avait été construit avant le château et que surtout les autocars n’existaient pas. Mondialement reconnu, celui-ci à été le théâtre d’évènements clés de notre Histoire puisqu’il s’agit du parking qui a accueilli le stand « cochonou » lors du tour de France 1983 et 1987. On s’y gare en épi, ce qui est assez avant-gardiste pour un parking d’autocar et le règlement se fait uniquement en espèces auprès de Monique qui, si elle n’a pas l’appoint, va le faire à la boulangerie.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Calips

6. Les millions de touristes qui se ruent littéralement dans la ville chaque année pour la visiter

Aubenas jouit d’un tourisme de masse, proche en terme d’affluence de celui de la ville de Rome (en Alaska). En témoigne Jean-Paul, habitant de Grenoble qui y a passé une après midi mémorable en 1978. « On s’était trompé de sortie sur la nationale et ma femme avait envie d’aller aux toilettes. On s’est arrêté dans la ville quelques minutes. » se rappelle t’il encore hilare.

7. Le marché d'Aubenas, sobrement appelé le "marché d'Aubenas"

Chaque samedi matin c’est le jour du marché dans la ville. Considéré comme l’un des plus beaux marchés de la région, on y trouve de tout à des prix relativement respectables sauf si vous êtes un touriste. Petits et grands seront ravis d’y acheter les typiques bracelets brésiliens de la ville et de profiter des concerts de groupes faisant des reprises de Renaud aux terrasses des cafés.

8. Le dôme Saint-Benoît, lieu chargé d'évènements tous plus incroyables les uns que les autres

Ancienne chapelle d’un couvent de bénédictine, elle abrite aujourd’hui le mausolée en marbre du maréchal Jean-Baptiste d’Ornano et de son épouse. De forme hexagonale, qui comme chacun sait comporte cinq côtés, le dôme saint-benoît a été construit afin de rivaliser avec la basilique du Sacré Coeur. A l’époque, Aubenas avait pour ambition de devenir la nouvelle capitale catholique française. Les chevaliers avaient même essayé de détruire le Palais des Papes d’Avignon, mais l’opération fut annulée car au moment de partir il était déjà presque 18h30 et il allait bientôt faire nuit.

Crédits photo (Creative Commons) : Original téléversé par Bushido sur Wikipédia français.

9. Les spécialités locales reconnues dans le monde entier

Celui qui va à Aubenas se doit de goûter les spécialités locales. La crème de marron d’Aubenas pour commencer. Fabriquée artisanalement à base de châtaignes d’Ardèche, elles régalera chaque personne qui y goûtera et leur fera se demander intérieurement pourquoi on dit crème de marron alors qu’il s’agit de châtaignes. On notera également les moules marinières et les tripes à la mode de Caen à la mode d’Aubenas dans les recettes à ne pas louper.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : stu_spivack

10. Le grand projet albenassien d'annexer l'Espagne

À la grande stupéfaction du gouvernement français, la ville d’Aubenas a lancé au mois de septembre son grand projet d’annexion de l’Espagne. Le but est « d’agrandir considérablement la ville, et de profiter de la mer ». Si le projet passe, ce qui est en bonne voie, le pays de Picasso deviendrait alors entièrement albenassien et de la crème de marron serait disponible dans tous les bars. « Nous espérons des espagnols qu’ils se montrent raisonnables et acceptent sans heurts cette décision afin que la transition se fasse rapidement. Il faudra que tout le monde apprenne le français et refasse sa carte de bus de la ville. » a précisé le maire albenassien.

Bon, franchement si avec ça vous avez pas envie d’aller visiter Aubenas je ne mérite clairement pas mon BEP tourisme. J’espère que cela fera réfléchir à deux fois les guides qui donnent des récompenses pas sympa aux villes qui n’ont rien demandé.