Lors de l’événement The Nines organisé par Falken (une marque japonaise de pneu), il y a quelques jours, des records de figures en snow ont été battus, et c’est franchement incroyable.

Il y a ceux qui font du ski, et ceux qui font du snow, et entre nous on sait très bien qui sont les plus stylés (c’est le snow au cas ou vous auriez pas compris). On a peur qu’ils se cassent la gueule, mais non ces freestyleurs maitrisent totalement leur truc (pas comme vous), on vous laisse observer.

1. Le Japonais Hiroto Ogiwara réalise un Backside 2160

Le 8 avril, le Japonais Hiroto Ogiwara est rentré dans l’histoire du snowboard en réalisant à seulement 16 ans un « Backside 2160 » (figure réalisée seulement au ski auparavant), une figure qui consiste à faire 6 rotations sur soi-même. Il réalise cet exploit à Crans-Montana en Suisse, donc pour tous les petits skateurs qui se sentent plus parce qu’ils montent sur une rampe, regardez ça deux secondes (je rigole, je sais même pas faire de la trottinette perso).

2. La Japonaise Reira Iwabuchi et son "triple frontside underflip 1260"

Et non ça n’est pas le nom d’une nouvelle imprimante HP, et d’ailleurs je vous conseille de vous habituer aux noms des figures, car ils ressemblent tous à peu près à ça. Toujours à Crans-Montana, c’est cette fois-ci la Japonaise Reira Iwabuchi qui bat un record, car c’est la première femme à réaliser un triple frontside underflip 1260, qui consiste à faire trois rotations sur soi-même avant d’atterrir (les images seront sûrement plus parlantes).

3. Laurie Blouin, suit de très près

La Québécoise après avoir vu la Japonaise effectuer la figure, s’est dit qu’elle aussi pourrait le faire (c’est beau l’émulation) : banco ! elle devient à son tour la deuxième femme réalisant un triple frontside underflip.

La Québecoise a ensuite déclaré : « c’est assez incroyable de se pousser soi-même et de se pousser les unes les autres en faisant des figures pareilles. J’aime vraiment cette vibe. Les Nines offrent la configuration parfaite pour essayer un triple parce que le saut est énorme, il est parfaitement shapé, il est sécurisant, il ne reste plus qu’a se lancer. », bon on a pas tout compris, mais on voit qu’elle est contente.

4. Le frontside double cork 1440, réalisé notamment en ville par Gigi Rüf

Ce snowboardeur autrichien aime voir les choses en grand. Du snowboard oui, mais en freeride (sans parcours), parce que c’est plus marrant et plus dangereux.

Et en plus de ça il réalise des figures comme le frontside double cork 1440, que j’aurais encore une fois du mal à vous expliquer (il fait des tourbillons stylés dans les airs quoi), mais que je vous laisse regarder dans la vidéo ci-dessous (qui n’est pas une video de Gigi Rüf, deso).

5. Ayumu Hirano et son triple cork

Aux derniers Jeux de Pékin, le Japonais Ayumu Hirano a enfin réussi a décoché l’or avec une figure incroyable et très difficile à réaliser en compétition : un triple cork. Ayumu Hirano était arrivé deux fois deuxième, et cette fois-ci il est enfin parvenu à monter sur la plus haute marche du podium.

Il s’agissait du premier triple cork réalisé en compétition, et c’est ainsi que le japonais est entré dans l’histoire. Et pour vous expliquer un peu, un triple cork est un saut avec des rotations diagonales, plus on en fait plus le saut est impressionnant.

6. Ben Ferguson et le Frontside 720

Ben Ferguson, le snowboarder américain est connu pour les figures impressionnantes qu’il arrive à réaliser en compétition, pour sa participation aux JO de 2018 et ces médailles d’argent et de bronze aux Winter X Games, une compétition de swnoboard américaine.

Qu’est ce que le « frontside 720 » (moi aussi j’en ai marre ces noms à la con) ? En gros il s’agit d’un saut à 720° ou tourne dans l’air en vrillant. Oui c’est mal expliqué, encore une fois, donc je vous laisse voir les pros.

7. Le "One Foot Tricks"

Pour une fois, le nom est assez parlant. Peut-être moins impressionnant que les figures déjà évoquées, le one foot trick n’en reste pas moins difficile. Comme son nom l’indique, il s’agit de faire un saut et d’atterrir pieds joints.

Le snowboardeur Bode Merrill en fait sa signature, avec des formes de one foot tricks dérivées qui sont vraiment pas mal à voir, de quoi vous inspirer pour frimer à la montagne l’année prochaine (ou juste vous péter la gueule).

8. Le double Mc Twist

Un MC Twist est une rotation à la verticale tout en vrillant, bref un saut galère que l’on peut réaliser que si on est très très fort (ne le faites pas quoi). Donc déjà on vient de vous dire que le Mc Twist était assez stylé, imaginez alors le DOUBLE MC twist… c’est la même chose mais en deux fois plus compliqué.

Le snowboarder Shaun White avait réalisé un Double MC Twist 1260 (le chiffre étant le nombre de degré de rotation donc 1260, c’est beaucoup) au JO d’hiver à Vancouver et avait impressionné tout le public. Il faut dire que ça en jette.

9. Et pour finir, le Wildcat

Le « Wildcat » est un un salto arrière effectué dans les airs. C’est une figure assez ouf à réaliser étant donné qu’il faut faire un salto arrière et qu’il faut faire gaffe à bien rester dans l’axe pour atterrir, sinon on se pète la gueule comme jamais.

10. Le Vitelli Turn inventé par Serge Vitelli

Le Vitelli Turn créé par le snowborder Serge Vitelli est plus une figure pour frimer plus qu’autre chose. Le but est de faire un virage en tenant son snow, et le plus proche possible de la neige, ce qui donne un rendu pas mal et vous fait passer pour quelqu’un d’expérimenté. Voilà, c’était notre dernier petit conseil de figure que vous pourrez faire la prochaine fois que vous allez au restaurant.

Des figures à ne pas reproduire chez vous, s’il vous plait.