Les 12 candidats à la présidentielle 2022, OU les 12 visages que l’on croise le plus souvent en ce moment. À la télé, en Une des journaux et de Magazine ou encore sur Internet : on ne peut pas les louper. Si on ne compte plus leurs apparitions télévisées et qu’on en a oublié la moitié (ou plus), leur premier passage restera gravé dans leur mémoire à tout jamais. Et dans la vôtre aussi, après avoir lu ce top.

1. Valérie Pécresse, visiblement bien éméchée

A 1 minute 25, le sosie de Miou Miou (oui, oui, je vous jure) apparait cheveux en pagaille, regard vitreux et sourire figé… La boisson est bonne à l’ENA.

2. Zemmour, sur France Matin

Chemise bleu turquoise, costume jaunâtre et cravate vert-caca-d’oie… Aïe aïe aïe ma chériiiiie ça ne va pas du tout là… Je suis désolée, mais tu n’es pas dans le thème ! J’ai mis 2.

3. Marine Le Pen, fille de papa

Dans les années 80, son visage apparaît plusieurs fois dans le public des émissions où son père est invité ou dans des portraits du politique. En 1993, elle s’adresse pour la première fois aux caméras sur la chaîne France 3. Elle a alors 24 ans, et se présente aux législatives dans la 16 ème circonscription de Paris.

4. Macron, employé des Rothschild

L’actuel président est apparu bien plus tard que ces adversaires dans cette course à la présidentielle : on a découvert son visage à la télé en 2011 seulement. Il travaille alors pour Rothschild & Cie.

5. Mélanchon, méconnaissable

La toute première apparition TV du candidat FI à la présidentielle remonte à 1981. On l’aperçoit quelques minisecondes sur cette archive de l’INA, à 1min 14, applaudissant Claude Germon lorsqu’il est élu député de l’Essone. Sa première prise de parole télévisée, elle, remonte à 1987. On ne m’aurait pas dit que c’était lui, je n’aurais pas capté, perso.

6. Dupont-Aignan, l'art de faire bonne impression (mais en fait non)

La toute première vidéo de cette émission de l’INA. Nous sommes en novembre 1991, Dupont-Aignan est préfet d’Île-de-France, et s’exprime pour la première fois à la télé devant les caméras de TF1.Il y prône le « devoir d’assistance » pour une famille illégalement installée sur le chantier de la future Bibliothèque nationale de France. Voilà, Pécresse rabat c’est quand même plus fun.

7. Hidalgo, conseillère sur la formation professionnelle

1998, j’étais à peine née que l’actuelle maire de Paris perçait déjà l’écran. Enfin, perçait… Elle passait à la télé pour parler de truc un peu chiant, utilisant les mots « intérêt propre », « réforme », « liens entre emploi et formation » et « Nicole ».

8. Jadot, sur le plateau de Michel Polac

A partir de la 43ème seconde de la vidéo. 1986, Yannick Jadot à 19 ans, et se présente sur le plateau de Michel Polac, à l’époque de la mobilisation contre la loi Devaquet. Au côté d’autres étudiants de son âge, il s’affiche endeuillé par la mort de Malik Oussekine sous les coups de policiers. Comme quoi, il y a des combats qui sont bien plus vieux qu’on ne le pense.

9. Lassalle, moustachu depuis toujours

1988, Jean Lassalle est maire de Lourdios Ichère donne son point de vue sur la loi de décentralisation de 1982. En 1990, on le retrouve à l’écran, prenant la parole sur le problème des ours dans les Pyrénées. Terroir is terroir !

10. Roussel, le provocateur

Un poing levé et le doux poème « Et je t’emmerde » sur fond rouge : c’est l’affiche qui a fait parler pour la première fois de Roussel, alors qu’il est candidat aux cantonales à Lille en 2004. Il donne alors sa première interview télévisée pour le 13h de France 2. Un poète incompris, qui manie aussi bien le français que l’anglais. Si, si, je vous jure. « Etabli-sheu-mant-euh ».

11. Arthaud, et l'éternelle question des retraites

Enseignante au lycée Camus de Rillieux-La-Pape, proche de Lyon, elle participe en 2003 au mouvement de grève contre la loi Fillon sur les retraites. Elle a alors 33 ans et s’insurge, devant les caméras de France 2.

12. Poutou, éternel défenseur des ouvriers

En 2007, Poutou est Secrétaire adjoint CGT-Ford. Devant les caméras de France 3 Bordeaux, il s’inquiète de l’éventuelle suppression de 400 postes dans l’entreprise. Le temps passe, et il ne change pas. On t’aime Philippe. Avec ou sans cheveux longs.

Le premier tour de l’élection, c’est dans quelques jours ! Et pour suivre ce truc chiant de manière bien plus fun, notre cher Quentin s’applique, tous les jours, à vous regrouper les tweets les plus drôles sur le sujet. Allez y faire un tour, manière de rire de tout, mais surtout d’eux !