La politique, c’est pas des lol. Il faut étudier des programmes, choisir qui va nous représenter pendant 5 ans en pensant à toutes les dimensions de nos vies, pleurer puis se relever quand notre candidat perd… Et c’est pas la présidentielle 2022, aka la pire présidentielle de l’histoire, qui va nous faire changer d’avis. Heureusement, on peut compter sur des gens bourrés, non pas à la vodka pomme, enfin quoique, on ne les connaît pas personnellement, mais de talent et d’humour, pour nous remonter le moral. Grâce à leur sens de la répartie, ils ont su viser là où ça faisait mal. Et sachez qu’ils visent très très bien.

1. Quand des gens ont envoyé des chèques de zéro euros à Valérie Pécresse

Si vous avez vu passer la cagnotte de Valérie Pécresse, qui quémande de la thune pour rembourser les 7 millions d’euros qu’a coutés la campagne présidentielle des Républicains, alors vous avez peut-être aussi vu passer des chèques de généreux donateurs. Et par généreux, j’entends beaucoup de zéros, comme dans 0,00€. Parce que oui, plein de gens sur Twitter ont décidé de troller la petite Valoche en lui faisant des chèques nuls. Et honnêtement, c’était la meilleure idée du siècle.

2. Jean Lassalle qui a fait des chèques de 10€ à ses concurrents endettés par la présidentielle

En termes de prank pour les remboursements de campagnes présidentielles, notre Lassalle national a fait aussi fort que les donateurs de zéro euro à Valérie Pécresse. Dans un tweet post-premier tour de l’élection 2022, le président de Résistons s’est vanté d’avoir fait un don à ses collègues politiques, endettés par la campagne, en envoyant des chèques à Pécresse, Jadot et Hidalgo. Chèques qui se sont avérés être d’un montant de seulement 10 €. C’est petit, oui. Mais c’est quand même un peu drôle.

3. Quand des tiktokteurs ont fait foirer un meeting de Trump

En juin 2020, l’ancien président des États-Unis, Donald Trump (mais vous n’aviez certainement pas oublié le nom de ce génie, je le sais), devait tenir un meeting politique à Tulsa. Quelques jours avant l’évènement, il a d’ailleurs annoncé avoir reçu plus d’un million de demandes de billets pour ce meeting et un discours extérieur a donc été mis en place pour les gens n’ayant pas pu obtenir des places.

Mais surprise, le jour-même, seules 6 200 des 19 000 places disponibles ont été occupées. Des fans de K-Pop s’étaient en effet mobilisés en amont sur TikTok pour réserver des places sans aucune intention d’y aller. Résultat, Trump n’était pas hyper content et la partie extérieure a été annulée. C’était JOUISSIF !

4. Quand des gens sur Instagram se sont ouvertement foutus de la gueule de Poutine

Ce troll est un peu moins fun maintenant que l’on connaît les horribles conséquences de la guerre en Ukraine. Mais sur le moment, c’était une belle mobilisation. Suite à un appel diffusé sur TikTok, des dizaines d’utilisateurs d’Instagram ont afflué sur les faux comptes insta de Vladimir Poutine pour le bombarder de commentaires, le suppliant de ne pas commencer de troisième guerre mondiale. Des commentaires du genre : « Papa Vlady, stppp, pas de guerre, je ferai n’importe quoi, je t’en supplie » ou « Papa Poutine, s’il te plaît annule la guerre ».

5. Quand Action Discrète a fait un rap sur les Balkany incompris par Patrick Balkany

En 2014, les humoristes de l’émission de Canal + Action discrète se sont totalement moqués de Patrick Balkany, devant lui, dans la plus grande détente. Ils se sont en effet faits passer pour des jeunes rappeurs de Levallois et lui ont proposé de lui faire découvrir leur nouveau son. Ce que Patoche a accepté avec grand plaisir, puisqu’il a, à plusieurs reprises, fait de beaux moves de danse sur la chanson. Sauf qu’il n’a pas dû bien écouter les paroles, parce que sinon, il aurait entendu ça : « La villa aux Caraïbes, c’est pas à lui. Le Palais à Marrakech, c’est pas à lui. Le Moulin de Giverny, c’est pas à lui » ou encore « T’es le king du Fisc-fucking ». En tout cas, nous on veut ce son sur un vinyle 33 tours.

6. Quand des gens de gauche ont trollé la primaire de droite 2022

En décembre 2021 se tenait le Congrès des Républicains pour désigner le candidat qui représenterait le parti à la présidentielle 2022. Et pour l’occasion, mes gauchos sûrs n’ont pas manqué d’imagination. Beaucoup sont allés voter à cette primaire en amenant avec eux les deux euros nécessaires à l’accès aux urnes en pièces rouges. Un petit troll qui fait quand même du bien.

7. Quand le site internet des Affaires Étrangères des États-Unis a planqué à cause d'un troll sur la fin du mandat de Trump

Fin 2021, juste avant l’entrée de Biden à la présidence américaine, le site web du département d’État des États-Unis (équivalent à notre Ministère des Affaires Étrangères) a crashé à cause d’une petite blagounette. Un employé, mécontent du ministère, a en effet décidé d’avancer de neuf jours la date de fin du mandat Trump sur la biographie de l’ancien président. Modification qui aurait voulu dire que Trump venait de quitter ses fonctions avant l’investiture de Joe Biden (soit un vrai truc de ouf). Suite à cette modification, le site a donc planté pendant de longues heures à cause du nombre de personnes voulant vérifier cette info. Ouais, c’était malin de ouf comme troll.

The Republican's bio page on the site briefly showed a sentence saying "Donald J. Trump's term ended on 2021-01-11 19:48:41"

Posted by Sky News on Monday, January 11, 2021

8. Quand le ministre des transports Jean-Baptiste Djebarri a clashé Marine Le Pen

Oui, Djebarri est en roue libre sur TikTok. Oui, c’est clairement de la com du gouvernement pour attirer les jeunes vers le vote Macron. Oui, c’est totalement gratuit. Mais c’est aussi assez hilarant. Jugez par vous-même.

9. Quand le sosie de Jean-Michel Blanquer a dansé devant le Ministère de l'éducation

Mais siiiiii, souvenez-vous début 2022, lorsque le scandale Jean-Michel Blanquer à Ibiza a éclaté. Le ministre de l’Éducation avait en effet annoncé, quelques mois plus tôt, le protocole sanitaire pour la rentrée scolaire depuis l’île espagnole où il était en vacances. Cette sombre histoire a pour autant donné lieu à une scène de troll les plus incroyables de l’histoire du troll. Un sosie non-officiel de Jean-Michel Blanquer (mais franchement, c’était tout comme), a en effet dansé devant le ministère en maillot de bain pour parodier Jean-Mimi. Et depuis, cette vidéo tourne en boucle dans ma tête.

10. Quand des Français ont créé Vite mon prénom pour se foutre de la gueule d'Éric Zemmour

Une blague tout en subtilité, comme on les aime. Pour se moquer des propos complètement absurdes d’Éric Zemmour, qui avait proposé, en septembre 2021, d’inscrire dans la loi l’obligation de donner à son enfant un prénom français, des Français ont créé le site Vite mon prénom. Le but : permettre aux gens de vérifier s’ils pourront garder leur prénom en 2022 et leur donner un nouveau prénom pour ceux qui devraient en changer. En tout cas, sachez que si vous vous appelez aussi Élise, votre nouveau prénom sera Olive. C’est un oui pour moi.

11. Quand Gossip Girl a clashé Sarkozy sans pression

Allez, avouez, je suis sûre que vous aviez bien bien oublié les petites piques de Gossip Girl à Nicolas Sarkozy. Déjà dans l’épisode 7 de la saison 2, Lily van der Woodsen parle d’une invitation reçue par le président français qui convie la famille à Disneyland Paris, une belle ref à la première apparition officielle du couple Sarkozy/Bruni. Mais la plus grosse pique est visible dans l’épisode 15 de cette même saison 2, lorsque Serena, bien au courant de la vie sentimentale de sa mère, raconte à Dan que Nicolas Sarkozy embrasse mal. Coup dur pour l’ancien président.

12. Quand François Fillon a dû payer 1 000€ pour racheter le site fillon2017.fr

En 2013, François Fillon a eu la mauvaise surprise de découvrir que le nom qu’il voulait pour son site de campagne 2017 était déjà pris. Sammy Dia, 20 ans, l’avait en effet acheté un an auparavant à 15€ pour rire. Sur la page d’accueil, le jeune homme avait d’ailleurs affiché une vidéo du candidat « au potentiel comique fabuleux ». Contacté par les équipes de campagne de Fillon, il a finalement réussi à négocier 1000 balles pour la cession des droits de ce nom de domaine. Chapeau l’artiste (enfin, l’informaticien).

Il y pensait déjà... en 2013

Posted by 20 Minutes on Friday, December 2, 2016

13. Quand Julien Bayou a publié une petite annonce pour se foutre de la gueule de Jack Lang

En 2011, l’élu d’EELV, Julien Bayou, s’est gentiment moqué de l’ancien élu socialiste, Jack Lang, qui n’avait pas réussi à être réinvesti dans le Pas-de-Calais lors des législatives. Pour cela, il a fait passer dans le journal une petite annonce disant « URGENT : JH, 72 ans, toujours fringuant, noctambule, festif tous les 21 juin, recherche activement circonscription accueillante et tolérante. Dispose parachute si besoin. Contact : djack.lang@sfio.fr. » Propre, net, sans bavures.

14. Quand des boulangeries se sont moquées de Jean-François Copé et du prix de ses pains au chocolat

En octobre 2016, Jean-François Copé a fait la grosse bourde de dire qu’un pain au chocolat coutait 15 centimes. Bien mal lui en a pris. Suite à ça, plusieurs boulangeries ont donc décidé, pour le ridiculiser un peu, de vendre des mini pains au chocolat spécial JFC à 15 centimes. Et franchement, c’est un régal pour les yeux (et aussi les papilles).

15. Quand des catalans se sont moqués de Manuel Valls lorsqu'il a quitté la mairie de Barcelone

En mai 2021, les Catalans n’ont pas loupé Manuel Valls lorsque celui-ci a annoncé démissionner de son poste de conseiller municipal à la mairie de Barcelone. Sur l’air de « Moi…Lolita » d’Alizée, les barcelonais n’ont pas hésité à clasher notre ancien ministre préféré à coup de « Moi je m’appelle Manuel Valls. L’enfant chéri des riches et des entrepreneurs » et de « Je fonderais peut-être un parti, je me fiche qu’il soit de droite ou de gauche ». Pitié, qu’on la diffuse en mode replay le jour de mon mariage, c’est tout ce que je demande.

Après, nous aussi on est des gens drôles, enfin je veux dire, on a quand même fait les comptes Tinder des candidats à la présidentielle et les kits officiels des candidats à la présidentielle. Ça vous a fait un poti peu rigolay, non ? Sourire ? Souffler par les narines ? On prend tout !