De toutes les inventions de l’homme, la publicité est la plus belle : elle sert à présenter un idéal qu’on se doit d’atteindre au travers d’objets à l’utilité relative en déversant le tribut durement gagné par le fruit de notre travail pour se les payer. Et pour se faire une place dans notre coeur et nos cerveaux, les marques ne reculent devant rien, osant parfois user de placements de produits maladroits, polémiques ou tout simplement honteux dans nos films préférés. Et on va en parler tout de suite parce que j’adore la pub et le mercantilisme, je ne suis pas du tout une petite crevure anticapitaliste comme vous pourriez le penser.

1. La marque de soda et les violeurs dans "Supergirl"

La marque de soda américaine A&W avait signé un deal sympathique pour apparaitre dans le film Supergirl, c’est pour cela que lors d’une scène on voit l’héroïne se faire projeter dans un distributeur de boissons de la marque, c’est pas ouf, mais c’est un placement de produit. Le vrai problème intervient dans la toute première scène où arrive la super-héroïne sur Terre, elle se fait directement coincer par deux routiers qui tentent de la violer et à qui elle éclate la tronche rapidement. Qu’est-ce qui cloche ? L’un des routiers / violeurs a un tee-shirt de la marque de soda en question.

2. Les produits Samsung qui n'aident pas du tout les gens dans "Jurassic World"

Dans Jurassic World la marque Samsung a probablement claqué un paquet de pognon pour que ses téléphones, ses montres connectées et ses ordinateurs se retrouvent filmés à plusieurs reprises. Le problème c’est que les téléphones sont inutilisables à certains moments du film (et foutent les personnages dans la merde), qu’on comprend que les ordinateurs de la marque gèrent la sécurité du parc (dans lequel presque tout le monde se fait bouffer) et qu’on a même un plan sur une montre connectée couverte de sang accrochée au bras d’un cadavre. Ça vous donne envie d’acheter vous ?

3. La marque de bière qui a filé des thunes pour montrer E.T. se bourrer la gueule

Faire de la pub pour de la bière dans un film familial pour enfants vous semble une bonne idée ? C’était en tout cas celle de la marque de bière Coors qui avait filé une beau billet pour apparaitre dans le film. Le truc c’est que la scène où on voit le produit est celle dans laquelle l’extraterrestre se bourre la gueule seul à la maison et où le petit Elliot qui est alors à l’école se retrouve également ivre parce qu’il est relié par télépathie avec E.T. Pas super vendeur de montrer un gamin s’endormir à moitié en classe à cause d’une boisson alcoolisée si vous voulez mon avis.

4. La marque Calvin Klein dans "Retour vers le futur"

Attention, ça arrive avec de gros sabots : la marque Calvin Klein a vraiment tout niqué dans le film Retour vers le futur car elle est citée un gros paquet de fois. Quand Marty remonte dans le temps sa mère le voit en caleçon sur lequel est inscrit la marque et elle pense qu’il s’agit donc de son nom et prénom, elle l’appelle donc comme ça tout le reste du film. Ce qui est drôle c’est que dans la version française elle l’appelle Pierre Cardin parce que ça fait plus français, et ça mes amis c’est de la pub gratos et un placement de produit bien abusé.

5. La scène suggestive de piano dans "Desperate Housewives"

Comment faire une scène suggestive entre deux personnages tout en vendant des pianos ? C’est un coup de génie des créateurs de Desperate Housewives qui ont réussi à faire une scène un peu appuyée où le personnage de Susan faisait courir ses doigts sur un piano Yamaha pour faire comprendre à un autre personnage qu’elle avait très envie de faire du piano toute nue avec lui. Subtil ? Non. Vendeur ? Non plus, mais ils l’ont fait.

6. La pub Reebok complètement ratée dans "Jerry Maguire"

Le truc chiant avec le montage c’est que parfois des stars sont coupées au montage et parfois des pubs le sont également (ok c’est plus rare). Pour le film Jerry Maguire Reebok avait filé 1,5 millions de dollars pour apparaître à l’image et on a tourné une scène dans laquelle on parlait en bien de la marque. Sauf qu’on a supprimé cette scène au montage. Mais là où c’est pire c’est qu’une réplique du film qui parle de la marque a été laissée et qu’elle disait grossièrement « fuck Reebok ». Sans surprises la marque a demandé 10 millions de dollars de dédommagement.

7. Le Xbox Kinect dans "Paranormal Activity 4"

Le Xbox Kinect était un système de jeu vidéo avec caméra qui permettait de se voir à l’écran et de jouer à tout un tas de jeu vidéo. Du coup c’est sympa et comme Microsoft avait envie de vendre son produit ils ont proposé d’en faire de la pub dans le film Paranormal Activity 4. Seul petit problème : le choix du film n’était pas incroyable vu que la scène dans laquelle on voit le produit consistait à montrer les fantômes et démons au travers de la caméra du jeu. Pas tellement vendeur.

8. La pub complètement WTF de la marque California Raisins dans "Retour vers le futur 2"

La société des raisins de Californie avait trouvé très bien joué le placement de produit Calvin Klein dans le premier film Retour Vers le futur, du coup elle a décidé de tenter sa chance dans le deuxième volet (comme Pepsi, Nike, Mattel et plein d’autres marques). Sauf qu’on ne sait pas pourquoi mais les producteurs ont fait n’importe quoi : le seul moment où l’on voit une référence au produit c’est sur un banc en pleine rue sur lequel dort un sans-abris. La production a donc été obligée de donner 50 000$ à la marque parce que c’était complètement du foutage de gueule.

9. L'équipe des Pingouins de Pittsburgh et le film "Mort Subite"

Dans cet incroyable film, Jean-Claude Van Damme se retrouve à combattre des terroristes dans un stade de hockey sur glace (un genre de Die Hard en moins bien). Le film a été directement produit par les propriétaires du stade et de l’équipe, c’est pour quoi on y voit apparaitre de vrais joueurs et commentateurs de l’époque, ainsi qu’une scène où Van Damme se bat à mort contre la mascotte de l’équipe et finit par la buter.

Donc on résume : des terroristes prennent en otage un stade de hockey, il s’y passe plein de trucs horribles et la mascotte tente de tuer le héros. Vous pensez que la fréquentation du fameux stade a grimpé après la sortie du film ? Pas vraiment.

10. La scène de l'iPad dans "Modern Family"

C’est un peu chiant quand une série aussi acclamée que Modern Family utilise un placement de produit aussi maladroit que celui-ci dans une scène. Dans un épisode le père de famille Phil Dunphy se voyait offrir un iPad dont il rêvait depuis un long moment (déjà c’était subtil), puis on le voyait dans une scène chuchoter à son nouvel objet « je t’aime ». Bon c’était pas spécialement polémique mais c’était un peu trop abusé, genre pas super malin comme technique de vente.

Et vu que ça n’arrive pas qu’à Hollywood on vous propose de voir les placements de produits dans les films français et tout simplement les placements de produits que vous n’aviez pas vus, les plus discrets.

Sources : Cracked (1, 2), MSN, JSTOR Daily, Goliath, Fast Company.