On a tous ce souvenir assez douloureux et traumatisant qui commençait par un jeu rigolo : se mettre de la pâte à prout dans les cheveux ; et qui se terminait par un drame : se faire raser la tête par sa maman. Mais pourquoi les enfants ont cette passion bizarre de se mettre tout et n’importe quoi dans leurs cheveux si fins ? On vous a demandé, et vos photos nous ont traumatisé.

1. Le combo ultime

« Un peigne enroulé dans les cheveux avec les bigoudis de poupée ! Et l’indétrônable chewing-gum mon dieu… »

Crédits photo : Topito

2.

« Mon fils a mis au centre de ses cheveux du slime »

HAHA le slime cette matière du démon. Mais on n’oublie pas de vous faire un peu de publicité quand même :

Prix : à partir de 20.04 chez Amazon.fr

3. Voilà des enfants plein de bonne volonté

« De la pâte à modeler chez moi… ils ont eu peur que ça ne parte pas et de se faire gronder… alors ils ont tout coupé. »

4. Le grand classique

« S’emmêler les cheveux dans une brosse ronde rotative qui permettait de faire des torsades. »

Franchement, qui sait vraiment comment on utilise ces trucs ?

5. Pâte à prout du Mordor

« Ma fille s’est tartiné de la pâte à prout. »

Bon, de toute façon il fallait s’en débarrasser de cette pâte à prout. Maintenant vous avez une bonne raison de la jeter à la poubelle. Et votre fille avec.

6. Un terrain de jeu dangereux

« Mes parents ont passé 4 heures à enlever le chaton de mes cheveux très longs à l’époque. Car les cheveux longs, c’est amusant. Je précise que le chat et moi allions bien après. Et qu’il a recommencé 2 fois. »

Trop mignons ces petites boules de poil.

7. L'important c'est que les frères et sœurs s'amusent ensemble

« Ma fille c’était la voiture électrique de son frère. Mon fils faisait rouler la voiture et elle, elle la tenait près de ses cheveux jusqu’à ce que la roue tourne et emmène toute une mèche de cheveux. »

J’ai envie de dire, SYMPA.

8. Au moins ses cheveux seront protégés des coups de soleil

« De la crème solaire… ça a pas l’air comme ça mais il a eu les cheveux gras pendant des jours. »

9. L'angoisse

« Ils ont collés les mains dans un paquet de mazout sur la plage en Bretagne… Évidement, ils se sont frotté la tête… »

Pas du tout déprimant.

10. Bonjour le vomi

« Ici son père la portait sur les épaules dans la maison super tout va bien, mais voilà que le super attrape-mouche tout neuf se met sur leur chemin et voilà des mouches et de la colle plein les cheveux, une horreur. »

J’ai crié.

Je n’aurais qu’une chose à dire : sus au Bunchems.