C’est en Une de tous les journaux : la reine Elizabeth II célèbre ce week-end son « jubilé de platine ». Traduisez : ses 70 ans de règne (Eh oui ! C’est énorme.). L’occasion pour l’Angleterre de vivre quatre jours de fêtes et de célébrations, mais aussi… De nous remémorer, outre-manche, toutes les fois où la reine a fait un pied de nez au protocole. Un sacré bout de femme, je vous le dis moi !

1. Elle a été mécano pendant la Seconde Guerre mondiale

Après avoir loooonguement insisté auprès de son père : Elizabeth (encore princesse à cette époque) a rejoint les auxiliaires féminines de l’armée de Terre pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle est alors devenue mécano. Maitrise des rouages des moteurs, pas peur d’avoir les mains dans le cambouis et conduite d’ambulance : la reine d’Angleterre est bien loin des clichés de la royauté. Pour la petite histoire, jusqu’en 1980, elle faisait elle-même le contrôle techniques de ses voitures. Bg.

Ce 21 avril marque le 96e anniversaire de la reine d'Angleterre.À relire:

Posted by Slate.fr on Thursday, April 21, 2022

2. Elizabeth n'a pas hésité à clasher (poliment) Vladimir Poutine

Juin 2003, Elizabeth II reçoit Poutine à Londres. Au moment de la rencontre, l’ancien ministre de l’Intérieur, David Blunkett, est présent. Mal-voyant de naissance, il avait, avec lui, son chien de service. Quand le président russe est entré dans la salle, l’animal s’est mis à aboyer très fort. Réaction de la reine : « Les chiens ont des instincts intéressants, n’est-ce pas ? ». Lizzie 1 – 0 Vladimir.

Un commentaire piquant de la reine ?

Posted by La Libre on Thursday, March 3, 2022

3. Elle a dit au prince William d'inviter qui il voulait à son mariage

Et donc : de déchirer la liste officielle des (nombreux) invités. 777 personnes que ni Kate, ni William, n’avait jamais vues. Déjà que ça nous fait chier d’inviter la nouvelle meuf pas cool de notre meilleur pote, alors 700 inconnus… Les boules. Finalement, la reine aurait simplement conseillé à son petit-fils de foutre cette liste à la poubelle et d’en refaire une avec le nom de ses amis. « On rajoutera les gens nécessaires en temps voulu. C’est ton mariage ». Vraiment une mamie badass cette Lizzie !

(Source)

Crédits photo (CC BY 2.0) : The_royal_family_on_the_balcony.jpg: Magnus D

4. Elle a modifié la loi de succession en faveur des filles

Un mouv moderne qui fait plaisir ! Pendant bieeeen longtemps, le prochain successeur du roi n’était pas le premier enfant, mais bien le premier mec de la fratrie. En 2013, la reine a mis fin à cette loi traditionnelle de succession fondée sur le sexe pour l’ouvrir aux femmes, tout en mettant fin à la primauté masculine. On t’aime Lizzie.

(Source)

5. Elle est venue au parlement, habillée aux couleurs de l'UE, en plein Brexit

Double acte de rébellion ce 21 juin 2017 : premièrement, elle délaisse sa couronne et ses habits d’apparats, normalement portés lors de ce type d’apparition, pour un tailleur/chapeau bien plus simple. Secondement, les couleurs de sa tenue s’apparentent grandement à un joli pied de nez au Brexit. Toute vêtu de bleu et de jaune, de nombreux observateurs voient dans cette tenue un clin d’œil non dissimulé à l’Union européenne. L’art de faire jaser en restant classe.

6. Elle a accepté de tourner aux côtés de James Bond

A l’occasion des JO de 2012 à Londres, le réalisateur Danny Boyle a imaginé une mise en scène dans laquelle James Bond vole au secours de Queen Elizabeth. Qui de mieux pour incarner le rôle de la reine, que la reine elle-même ? Personne. Elle n’a donc pas hésité une seconde à briser le protocole pour partager un petit clip avec Daniel Craig. Seule condition émise par la souveraine : pouvoir prononcer une réplique : « Bonsoir, Mr Bond ». On vous a déjà dit qu’on l’aimait, Elizabeth II ?

(Source)

7. Elle a autorisé son fils à épouser une personne divorcée

Jusqu’en 2002, l’Eglise d’Angleterre (dont la reine est le gouverneur suprême) interdisait formellement le remariage d’un(e) divorcé(e), tant que son ex époux/épouse était encore en vie. A partir de cette date, la règle est assouplie ! Conséquence : le prince Charles a pu épouser l’amour de sa vie : Camilla Parker Bowles, ex-femme d’Adrew Parker Bowles.

Mais ce n’est pas tout ! Cette nouvelle autorisation a également permis au prince Harry d’épouser une divorcée : Meghan Markle, en 2018. Puisque la reine n’en finit jamais d’être moderne et surprenante, elle a une nouvelle fois brisé le protocole en laissant le couple se dire « oui » au cours d’une cérémonie religieuse, au sein même de l’abbaye de Westminter.

Dernier point mariage : une loi britannique séculaire a longtemps empêché les catholiques de se marier avec un membre de la famille royale. En 2013, la reine modifie la loi, autorisant n’importe quel membre de la famille royale à épouser une personne d’une autre confession, sous réserve de son autorisation. En revanche, un catholique ne peut toujours pas monter sur le trône (le vrai) d’Angleterre.

8. Elle a transgressé les codes du deuil

Triste année 2021 en Angleterre… Le prince Philip est décédé au mois d’avril, à l’âge de 99 ans (bon score, quand même). Lors des funérailles du duc d’Edimbourg, la reine a bousculé la coutume, en laissant ses petits-fils (ainsi que tous les membres masculins de la famille royale) porter un costume ordinaire, et non pas le traditionnel uniforme militaire. Un acte bienveillant, pour préserver, notamment, le prince Harry. Défait de ses titres militaires, il n’était plus en mesure de revêtir l’uniforme.

C'est la première fois depuis l'annonce de son retrait de la famille royale que le prince Harry réapparaîtra parmi les siens.

Posted by Madame Figaro on Monday, April 12, 2021

9. Elle accepte régulièrement les fleurs de ses fans

Ok, dis comme ça, ça fait pas super rebelle… En réalité, ça reste une entorse au protocole royal ! Eh oui, parmi les règles bien reloues que la famille royale doit respecter : la reine ne peut pas recevoir de fleurs en cadeau.

10. Elle a bouleversé les dates du "Trooping the Colour"

Traditionnellement, et depuis plus de deux siècles, l’évènement a lieu le deuxième samedi du mois de juin. Cette cérémonie très officielle célèbre l’anniversaire du souverain, peu importe sa véritable date de naissance. Eh bien cette année… Rupture avec la tradition ! La cérémonie Trooping the Colour a eu lieu un jeudi. Le 2 juin pour être exacte. Une date qui n’a pas vraiment été choisie au hasard. Le 2 juin 2022, c’est aussi l’anniversaire de son couronnement. Balaise.

Les festivités des 70 ans de règne de la souveraine britannique s’ouvrent officiellement ce jeudi 2 juin.

Posted by TF1 Info on Thursday, May 26, 2022

Quand on vous dit que la reine a un sacré tempérament… Croyez-moi, pour faire de bonnes blagues, ce n’est vraiment pas la dernière.

Sources : brightside, Oh! my mag, Madame Figaro