La décennie 2010 est terminée et c’est bien triste. Mais ce qui est encore plus triste, ce sont les prénoms que des gens ont osé donner à leurs enfants. Alors non, ce n’est pas des prénoms de connards comme Emma ou du Nathan qu’on va voir ici, mais bien les blazes les plus pétés de ces dernières années.

1. Euthanasia (2016)

L’analyse de Topito : espérons que cette personne ne tombe jamais dans le coma. Mais genre vraiment jamais.

2. Adolf Castro (2017)

L’analyse de Topito : « Ah mince je m’appelle Adolf comme le Fürher ? Pas grave je vais utiliser mon second prénom alors hihi, je suis un petit malin ^^ »

Crédits photo : Topito

3. Bioyoncé (2017)

L’analyse de Topito : ce prénom est un parfait mélange entre la reine de la pop et l’éco-responsabilité. Donc on pourrait se dire que tout va bien. C’est comme appeler son enfant Tridesorduresménagères-Zinédine, ça n’a pas de sens.

4. Sangoku-Kassim (2019)

L’analyse de Topito :

Le père : « je veux appeler notre enfant Kassim, comme mon meilleur ami qui est mort pour me permettre qu’on me greffe son cœur. »

L’autre père, fan de DBZ : « ok, mais je rajoute un petit truc d’un mec qui a saucé la Terre ».

Crédits photo : Topito

5. Keurtyssrakotoyarivony (2019)

L’analyse de Topito : on dirait vraiment que les 3 premières lettres étaient souhaitées mais qu’après, un chat est passé sur le clavier jofdgnjmofhgmojemgheqohg.

6. Chris-Tough (2012)

L’analyse de Topito : le prénom le plus impossible à prononcer pour tout Français.

7. Dior Gnagna (2016)

L’analyse de Topito : clairement les parents adorent la mode, les parfums, mais comme l’un des deux boudait, c’est parti en couille.

Crédits photo : Topito

8. Rétcharles (2019)

L’analyse de Topito : comme le célèbre guitariste sourd.

9. Reine Catherine (2011)

L’analyse de Topito : oui oui tu as bien lu, Reine Catherine en un seul prénom. Aujourd’hui, Reine Catherine va sur ses 9 ans, et on espère qu’elle ne prend pas trop cher à l’école.

10. C-Drik (2010)

L’analyse de Topito : en voilà un qui va devenir le digne héritier de Tragédie, et remettre le RnB dans nos cœurs.

Crédits photo : Topito

11. Betzael Shakespeare (2013)

L’analyse de Topito : il n’y a absolument rien qui va dans ce prénom.

12. Danouik (2010)

L’analyse de Topito : on dirait le nom d’un yaourt périmé.

13. Ouais (2013)

L’analyse de Topito : on dirait qu’un des parents a répondu « ouais » au hasard car il n’écoutait pas la question et que la personne qui note les prénoms a écrit direct.

14. King-Love (2015)

L’analyse de Topito : voilà un mec qui va faire flancher le cœur de ces dames, Roi de l’Amour y a rien de plus romantique.

15. Honnête (2011)

L’analyse de Topito : elle n’a pas intérêt à faire de la merde. C’est comme s’appeler Victoire et finir dernière.

Et dire que même avec un prénom normal, les blagues pleuvent.

Si tu veux des compilations des pires prénoms par année, ça tombe bien car on la top des pires prénoms de 2018, de 2017 et de 2014,

Source : Grazia, journalmetro, liguedesofficiersdetatcivil, Les Imparfaites, journalmetro, Vanity Fair