Yep, la rentrée est bien entamée, et elles te semblent loin, ces vacances d’été. Mais ne soit pas si nostalgique ! En vrai, les vacances n’en sont plus depuis que tu as décidé d’avoir des enfants, elles ne sont que des mirages, des illusions te faisant croire que tu as du temps pour toi, pour te reposer, alors qu’en vrai, pas du tout. Même en vacances, tu ne restes qu’un parent qui rabâche toujours la même chose, répète toujours les mêmes phrases, que tu sois chez toi ou à Palavas-les-Flots.

1. « Viens ici que je te mette de la crème »

Parce qu’après sinon tu vas râler parce que t’auras un coup de soleil et la peau qui pèle, et je n’ai pas DU TOUT envie d’entendre des lamentations pendant les vacances.

2. « Non, tu ne peux pas te baigner tout de suite, faut digérer avant »

Alors qu’on sait très bien que c’est juste une légende urbaine, pour permettre aux parents de faire la sieste après le déjeuner, au lieu de devoir surveiller les mômes dans la piscine et les empêcher de se noyer.

3. « T’as fait ton cahier de vacances aujourd’hui ? »

Petite phrase sortie régulièrement aux enfants vers 18h, quand ils commencent à dire qu’ils s’ennuient et qu’ils ne savent pas quoi faire. Bizarrement, une fois que la question est posée, l’enfant trouve TOUJOURS une activité à faire pour s’occuper. C’est de la magie.

4. « Arrête de bouger, ou elle va te piquer »

Mais si tu bouges comme un dératé, elle va croire que tu lui déclares la guerre et elle va te piquer en représailles. Laisse-la manger ton melon à cette fichue guêpe, de toute façon t’en voulais plus.

5. « Non, tu ne peux pas encore manger une glace »

Parce que les glaces, c’est pas à chaque repas. Et c’est pas parce que c’est glaces à la fraise que ça te fera ton quota de fruits pour la journée. Reprend du melon plutôt.

6. « Arrête, tu mets du sable partout »

La voisine de plage est à deux doigts d’aller se plaindre au maitre nageur parce que tu fous du sable sur sa serviette en t’ébrouant comme un chien qui sort de l’eau. De la délicatesse bon sang, c’est pas le moment de se faire virer de la plage parce que t sais pas rester en place deux minutes.

7. « Non, tu n’as pas le droit de noyer ta soeur »

Parce qu’elle a rien fait, la pauvre. Puis si tu la noies, t’auras plus personne pour jouer avec toi, et compte pas sur moi pour la remplacer hein, c’est les vacances je n’ai pas que ça à faire. Tu laisses ta sœur tranquille et tu vas noyer ton dauphin en caoutchouc plutôt.

8. « Si tu continues, on remballe tout et on rentre à la maison ! »

Alors que non, même si ton gamin est le plus relou du monde, tu sais et IL SAIT que vous n’allez pas plier bagages pour rentrer à la maison à Brétigny-Sur-Orge. Ta menace ne marche pas, trouve autre chose qui soit un peu plus crédible, du style « si tu continues, tu vas passer tes vacances chez papy et mamie, dans la Creuse, sans wifi ».

9. « Mets tes brassards ! »

Parce que je n’ai pas envie de passer l’aprèm aux urgences parce que t’auras trop bu la tasse. Tu ne sais pas encore nager, alors tu fous tes brassards Mickey qui pincent la peau et tu te tais, merci bien.

10. « C’est aussi l’heure de la sieste pour les parents, alors dors »

La sieste, c’est pas qu’un truc pour les enfants, surtout quand t’as bu un cubi de rosé au déjeuner en toute décontraction. La sieste c’est aussi hyper important pour les parents, moment qui se révèle être impossible si ton petit dernier a décidé que dormir, c’était du temps gâché.

11. « Non, t’es trop petit pour boire du rosé »

Par contre, tu peux boire un panaché si tu as envie de te la péter. C’est pas bon, ça n’a aucun intérêt, mais ça te fera patienter jusqu’à ta majorité.

12. « REPOSE CETTE MEDUSE TOUT DE SUITE »

Non, tu ne peux pas faire de blagues à ta sœur en la posant sur sa tête, ce n’est pas gentil Kevin, ce n’est pas très Charlie. Repose cette méduse, arrête de la piquer avec un bout de bois, et va faire des brasses dans l’eau loin, très loin.

13. « Non, on est pas « encore » arrivé »

On voit toujours la maison dans le rétroviseur, alors bien évidemment que non, on n’est pas bientôt arrivé. On en a pour 7 heures de route sans compter les pauses pipi sur les airs d’autoroute. Et si tu continues à poser la question toutes les 4 minutes, je demande à un routier de t’embarquer, fais gaffe.

14. « Ecris une carte postale pour Mamie »

Bah je ne sais pas ce que tu peux lui écrire, un truc du genre : « Chère mamie, tout va bien ici, y a du soleil et la mer, et j’adore manger des glaces ». On s’en fout que ça ne soit pas très captivant, Mamie est dans un EHPAD, tout lui semblera plus folklorique que l’après-midi bingo du mercredi dans la salle du déjeuner avec Bernard et Mauricette.

15. « On arrête avec la tablette, il est tard »

Il est 23h mon chaton, c’est l’heure d’arrêter de regarder Peppa Pig, faut aller te coucher maintenant. Non, tu ne peux pas prendre ta tablette dans ton lit. Non, tu ne peux pas non plus l’utiliser comme veilleuse. Oui, tu pourras regarder la suite demain.

16. « Arrête les chips, tu vas rien manger après »

Et c’est vrai, il n’a rien mangé après, à part un bout de melon et une glace au chocolat. On est d’accord que les 5 fruits et légumes par jour, c’est pas valable pendant l’été ? Parce que là on est loi, très loin du compte. Sauf si la chips est considérée comme un légume, faudrait se pencher sur la question.

17. « Mets ton chapeau »

Si tu chopes une insolation, je te préviens, je ne me lèverai pas la nuit pour t’aider à ne pas gerber dans tes draps, tu ne viendras pas te plaindre. Mais non mon chaton, ta casquette est très stylée, t’inquiète pas, t’as un super look avec.

18. « Va prendre une douche, la piscine ça ne nettoie pas »

Ce n’est pas parce que tu as passé la journée à barboter dans une eau bien trop chlorée que tu es propre. Tu sens la javel, certes, mais c’est pas ce qu’il y a de mieux pour éviter de peler. L’eau de la piscine ne remplace pas le savon.

Vous voyez, c’est pas si mal la rentrée en fait.