Si malgré toutes tes protections anti-moustiques, l’une de ces ordures arrive à se frayer un chemin jusqu’à ta chambre, il ne te reste plus que deux solutions : lui éclater la gueule dans les règles de l’art, ou ouvrir un dialogue avec lui. L’idée, c’est d’argumenter pour le convaincre de renoncer à ses envies de se délecter de ton sang. Avec ces quelques phrases, tu pourras éviter la violence et résoudre ce conflit dans la paix.

1. L'argument du mauvais goût :

« J’ai bouffé de la choucroute toute la journée alors tu risques de vraiment pas te régaler mon pote »

2. L'argument conciliant :

« J’ai placé un steak sur ma table de chevet, si tu veux bouffer tu tapes dedans mais tu me laisses tranquille ok ? »

3. L'argument sexuellement transmissible :

« Je me suis pas fait dépister depuis 2013. Fais ce que tu veux mais à ta place j’y toucherais pas. »

4. L'argument menaçant :

« Tu me touches, j’installe un nid de frelons asiatiques dans la chambre. Je rigole pas moi. »

5. L'argument crado :

« Si t’arrives à me piquer, c’est que t’as réussi à percer la couche de crasse qui recouvre mon corps. Franchement… Respect. »

6. L'argument vraiment crado :

« Tu as vraiment envie de boire le sang d’un fan de Francis Lalanne ? »

7. L'argument woke :

« Ah ouais ? Tu bois encore du sang en 2022 ? Mais évolue un peu en fait. »

8. L'argument culinaire :

« T’as testé l’Orangina ? Meilleur que le sang, vraiment »

9. L'argument transpi :

« J’viens de courir un marathon et j’ai pas pris de douche, t’es sûr de toi ? »

10. L'argument mytho :

« Vous êtes bien dans ma chambre mais je ne suis pas disponible pour le moment, veuillez laisser un message après le bip sonore… »

11. L'argument délateur :

« Mon voisin est diabétique, tu te feras beaucoup plus plaisir chez lui. Tiens je t’indique la route : tu sors par la fenêtre, tu prends à droite sur 2 mètres, et après c’est juste à droite. Et dis-lui de me rendre ma perceuse pendant que t’y es. »

12. L'argument responsabilisant :

« Tu te rends compte que si tous les moustiques se mettaient à faire la même chose que toi, le monde partirait en couille ? Allez, sors d’ici et va réfléchir un peu. »

13. L'argument nostalgique :

« Fais gaffe tu vas avaler le Bus Magique »

14. L'argument adulte :

« Bzzz bzzz bzzz non mais moi aussi je peux le faire en fait. Grandis un peu. »

15. L'argument #MeToo :

« Et le consentement ça te dit quelque chose sinon ? Allez rentre chez toi avant que je t’affiche. »

16. L'argument sanitaire :

« J’ai le Covid. Mais vas-y fais-toi plaisir… »

Bon, si vous avez des questions sur les moustiques, c’est le moment de cliquer sur le lien.