La nature est bien faite comme on dit, puisqu’on y trouve des pommes délicieuses et des lapins très mignons. Mais si on peut s’ébahir devant l’œuvre du monde au quotidien, certains phénomènes restent quand même extrêmement rares et incroyables et il est probable qu’on n’en soit jamais témoin. On va donc parler de certains de ces phénomènes naturels extrêmement rares et en donner une petite explication, parce qu’on est quand même vraiment sympas avec vous.

1. Les Morning Glory Clouds

Ce phénomène qui donne aux nuages un air de rouleau ou d’immense tubes de coton n’arrive que dans le Golfe de Carpentarie (Australie) à une période bien précise de l’année puisqu’on peut les observer en septembre et en octobre. On pense que leur origine est provoquée par une rencontre entre l’air chaud et froid de deux brises de mer qui viennent d’un côté et de l’autre de la péninsule. Ces étranges nuages peuvent mesurer jusqu’à plusieurs centaines de kilomètres quand même, donc c’est un spectacle incroyable à voir.

Comment le reproduire chez vous : Avec une machine à fumer de fête foraine (mon cousin en vend une à un prix pas déconnant) et une paille. Ce sera moins long et imposant mais ça peut donner une forme assez proche.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Mick Petroff

2. Les colonnes lumineuses

Cet étrange phénomène que l’on appelle également les piliers solaires est visible au lever ou au coucher du soleil ou de la lune lorsque leur lumière se reflète sur des cristaux de glace en flottement dans l’air dont la forme horizontale est tournée vers le ciel. En gros c’est une réflexion de cette lumière sur la glace qui renvoie une colonne dans le ciel et cela peut également arriver avec des lumières artificielles comme sur cette image où le phénomène est provoqué par des lampadaires.

Comment le reproduire chez vous : Avec des lumières hyper puissantes et des glaçons peut-être. Aucune idée, jamais essayé.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : Timmyjoeelzinga

3. Les arcs blancs

Vous avez déjà probablement vu un arc en ciel, mais pas la version blanche super rare qui survient quand la lumière solaire rencontre des petites gouttes d’eau présentes dans la brume. Ce qui fait que la lumière ne se divise pas en différentes couleurs comme dans un arc en ciel normal est le fait que les gouttes d’eau sont trop fines et c’est pour ça qu’il garde une couleur plutôt blanche et qu’on l’appelle parfois un « ghost rainbow » en anglais.

Comment le reproduire chez vous : Avec un jet d’eau, un embout pour faire des toutes petites gouttes et un soleil en bon état de marche.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Christopher Cox, CIRES/University of Colorado. Image uploaded by Oregon State University

4. Les boules de neige géantes

Ce phénomène est arrivé (de mémoire d’homme) une seule fois en 2017 en Sibérie. En gros, sur toute une distance de près de 17 kilomètres à côté du village de Nyda, des milliers de grosses boules de neige étaient au sol au petit matin. On pense que c’est un mélange de glace partiellement fondue et d’eau poussé par le vent puis pris par le froid en pleine nuit qui aurait formé ces boules.

Comment le reproduire chez vous : Raclez votre compartiment à glace dans le frigo et fabriquez une boule de neige. Ouais c’est pas forcément extraordinaire la forme du truc, ce qui est fou c’est que ça se soit fait tout seul.

5. Les pluies rouges

Survenu en Inde en 2001, ce phénomène assez étonnant se caractérisait par la tombée de pluie rouge (pluie de sang) sur une partie de la région de Kerala. Au delà d’interprétations religieuses en tout genre, les scientifiques n’arrivent pas forcément à se mettre d’accord sur une explication plausible. Certains avancent que des fragments de météores auraient provoqué la coloration, d’autres qu’il s’agirait d’algues remontées dans le ciel par l’évaporation.

Comment le reproduire chez vous : Videz une bouteille de grenadine dans un ballon de baudruche, montez sur le toit du garage du voisin et videz le ballon en pinçant l’embout tout en arrosant de préférence le voisin en question.

6. Les orages volcaniques

Qu’est ce qui peut arriver de pire qu’un orage ou qu’une éruption volcanique ? Un orage volcanique, tout à fait. En gros ce phénomène intervient pendant une éruption lorsque le nuage de gaz qui en émane se charge en électricité. On voit donc apparaître de véritables éclairs comme lors d’un orage mais le phénomène reste assez rare puisqu’il faut que plusieurs paramètres soient réunis, comme la présence d’un gaz nommé radon.

Comment le reproduire chez vous : Franchement là démerdez-vous, c’est super compliqué de tout refaire comme ça.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Oliver Spalt (discussion · contributions), http://www.artweise.de

7. Le maelstrom

Ce qu’on appelle les « trous noirs de l’océan » sont des tourbillons qui se forment en surface de l’eau à cause du courant. Plus le courant peut être fort, plus le maelstrom va être puissant sans pour autant devenir un genre d’immense tourbillon qui va aspirer les bateaux. Si les petits peuvent être assez fréquents, les plus gros sont plus rares et interviennent généralement dans des endroits où le courant est puissant.

Comment le reproduire chez vous : Videz votre baignoire et provoquez un tourbillon avec votre main pendant que l’eau est aspirée par le siphon. Attention, de nombreuses mains se retrouvent bloquées pendant cette expérience et ce serait con de devoir la couper, elle peut vous servir.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Walter Baxter

8. Les plages bioluminescentes

Ce phénomène qui attire les amoureux de la nature et les instagrameurs se produit sur seulement quelques plages dans le monde. C’est le phytoplancton bioluminescent présent dans l’eau qui provoque cette teinte bleue et lumineuse en donnant l’impression qu’on est dans le film Avatar. C’est très beau et vous pouvez trouver des vidéos de surfeurs sur ces plages de nuit qui sont assez hypnotisantes.

Comment le reproduire chez vous : Remplissez votre baignoire d’eau (prenez la baignoire de votre voisin si vous n’en avez pas) et jetez des pastilles pour les urinoirs bleues dedans. Éteignez la lumière et éclairez avec la lampe torche de votre téléphone, on s’y croirait.

9. Le parhélie

Ce qu’on appelle également les « chiens du soleil » est un phénomène qui donne l’impression que trois soleils sont présents dans le ciel. Il s’agit en fait d’un genre de halo solaire provoqué par la réflexion du soleil sur les cristaux de glace qui composent certains nuages (un peu dans l’idée des colonnes lumineuses). Ce phénomène reste assez rare et dure en général moins d’une dizaine de minutes mais peut s’étendre un peu plus.

Comment le reproduire chez vous : À l’aide d’un savant positionnement de miroirs et d’une source de lumière puissante (genre vous pouvez enflammer un truc dans votre appart) vous pourrez obtenir un résultat similaire pour ébahir petits et grands.

Crédits photo (CC BY-SA 2.5) : Erik Axdahl Axda0002

10. La cascade de feu

Ce phénomène est très rare vu qu’on ne peut l’apercevoir que dans le parc Yosemite aux États-Unis et seulement à une seule période de l’année. En gros c’est en février qu’arrive ce moment où l’on peut voir la cascade du parc être frappée par les rayons du soleil et donner l’impression que de la lave coule du haut des roches. Pour que tout se passe bien, il faut que le ciel ne soit pas nuageux, que les températures soient assez douces et qu’il y ait un peu de neige.

Comment le reproduire chez vous : Procurez vous de la lave et versez la depuis le haut de votre escalier. Un spectacle inoubliable.

11. Les nuages lenticulaires

On appelle ces nuages des altocumulus lenticularis et leur formation se caractérise par une forme de soucoupe ou de lentille oculaire. On les trouve généralement en haut des montagnes car leur forme est souvent provoquée par une « onde orographique » : l’air va monter le sommet de la montagne et redescendre en altitude de l’autre côté, ce qui donne au nuage cette forme arrondie vers le haut. On vous en parle d’ailleurs dans les nuages les plus spectaculaires.

Comment le reproduire chez vous : Prenez un nuage normal, installez un sèche-cheveux en dessous et passer l’air délicatement pour lui donner une forme creuse. Attention pendant la manoeuvre, le nuage est un matériau très sensible.

Crédits photo (Domaine Public) : U.S. Fish and Wildlife Service

12. Les trombes marines

Alors ça c’est la méga-classe vu que c’est une sorte de grosse tornade d’eau qui ressemble à une colonne qui sort de la mer. Pour qu’elles se forment, il faut un genre de gros clash entre l’air froid et de l’eau chaude en surface de la mer (ou de l’océan), on parle alors de trombe d’air froid. Les trombes tornadiques se forment elles à partir d’un nuage au dessus de l’eau et fonctionne de la même manière qu’une tornade classique.

Comment le reproduire chez vous : Prenez votre perceuse et emboitez une baguette de pain à l’embout. Trempez la baguette dans un saladier d’eau et démarrez la perceuse. En faisant tourner la baguette de pain vous allez former une trombe d’eau pouvant aller jusqu’à 12 mètres de haut. Fonctionne aussi pendant une fondue.

Crédits photo (Domaine Public) : Dr. Joseph Golden, NOAA

13. Les pénitents de neige

Ces formations de glace sont généralement visibles en très haute altitude et se forment à cause de la température et non du vent comme on le pensait initialement. Elles prennent la forme de lames de glace qui pointent vers le ciel et sont généralement alignées sur une zone. Elles tiennent leur nom des pénitents religieux espagnols qui avaient une coiffe blanche pointue.

Comment le reproduire chez vous : Prenez des glaçons que vous empilez dans votre salon pour former de grosses colonnes et le tour est joué.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Arvaki

14. La tempête de feu

Bon on termine par le boss final, le plus dévastateur de ces phénomènes : la tempête, ou l’ouragan de feu. En gros, ce phénomène intervient pendant des incendies importants (feux de forêts) lorsque la puissance dégagée est telle que le vent est contrôlé et maintenu par l’incendie lui-même. Cela peut donc créer des tornades de feu, ce qui est quand même le truc le plus vénère du monde.

Comment le reproduire chez vous : Bah non, ne faites pas ça en fait, c’est la pire idée du monde, vraiment.

Crédits photo (Domaine Public) : Szczureq

Alors, vous avez quand même découvert quelques trucs non ? Sinon c’est que vous êtes vraiment balèze en nature.

Sources : Géo, Businessam, Cafe declic, Femme actuelle, Opodo, Our Planet, Story Pick, Globe Trotting.