Comme disait André Malraux « L’art, c’est le plus court chemin de l’homme à l’homme ».

Comme disait Eugène Ionesco « L’oeuvre d’art n’est pas le reflet, l’image du monde ; mais elle est à l’image du monde ».

Comme disait mon plombier « Il faut refaire les joints de votre salle de bain sinon vous serez pas couvert par l’assurance pour le dégât des eaux. »

Bref, l’art n’est pas toujours facile à comprendre et dans la jungle des performances artistiques croisées par monts et par vaux ces dernières décennies, il y a parfois des choses extrêmement cheloues qui nous plongent dans un malaise troublant doublé d’un dégoût intense.

1. La plus cannibale : le mec qui a fait du boudin avec son sang

C’était en 69. Michel Journiac qui aime bien faire des trucs marrants a créé la performance « Messe pour un corps ». Le concept est simple. Il prépare du boudin et l’offre aux visiteurs afin de remplacer l’hostie. Ah oui je précise que le boudin a été fabriqué à partir de son propre sang. YUMMYYYY.

2. La plus douloureuse : Chris Burden ou le mec qui voulait mourir

Difficile de ne retenir qu’une seule de ses performances étant donné qu’elles sont toutes complètement éclatées. En 71, il a demandé a un poto de lui tirer dessus avec une arme à feu. Enfin dans le bras quoi. Il en a tiré un magnifique cliché dans lequel il semble avoir un peu mal.

Il s’est aussi enfermé cinq jours dans un casier avec juste de la flotte avant de pousser le bouchon un peu plus loin en restant immobile allongé dans un musée pendant 22 jours (la performance a pris fin quand un visiteur est venu lui demander s’il allait bien).

Je continue ? En 74, il se crucifie sur un capot de bagnole et fait rouler quelques minutes le véhicule pour exposer son corps…

Mais tout ça n’est pas grand chose à côté de sa performance appelée « TV Commercials » en 73 : diffuser dans des espaces publicitaires 4 vidéos de lui au cours desquelles il rampe sur le verre pilé. On peut dire que Chris Burden est une personne extrême.

3. La plus galinacée : la meuf qui pondait de la peinture

Milo Moiré est une peintre atypique. En 2014, à travers sa performance PlopEgg #1 – A Birth of a Picture, elle pondait littéralement (genre de son vagin quoi, je vois pas comment je peux être plus claire) des oeufs remplis de peinture. Cette pratique donne une peinture abstraite de très bon goût. Une peinture à la teuch, en somme.

Crédits photo (CC BY-SA 4.0) : TREND MAGAZIN

4. La plus débile : le mec qui s'enferme dans un rocher pendant une semaine

Abraham Poincheval s’est tapé un délire de pure folie en allant s’enfermer 7 jours dans un rocher lui-même situé au sein du Palais de Tokyo. Je vous rassure dans le rocher il y a de quoi se nourrir et d’hydrater et aussi faire ses besoins. En gros, les visiteurs pouvaient marcher à côté de ce rocher tout en sachant qu’un mec chillait à l’intérieur. Je vous demande de m’expliquer l’intérêt.

Abraham Poincheval nous soule. Le Palais de Tokyo nous soule.

C'est un "artiste claustrophile" !

Posted by Planet.fr on Thursday, February 23, 2017

5. La plus généreuse : donner son corps

Marina Abramovic se présente souvent comme la « grand-mère de l’art performance » et pour cause. En 1974, elle crée une performance assez risquée appelée « Rhythm 0 » dans laquelle elle laisse aux visiteurs tous les droits sur son corps durant 6 heures. Plusieurs objets sont mis à leur disposition allant du plaisir à la douleur et chacun peut s’en donner à coeur joie sans que l’artiste ne cille. Le constat ? Plus les heures passent, plus les visiteurs deviennent agressifs et violents avec elle. C’est très rassurant.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Manfred Werner / Tsui

6. La plus gerboss : de la peinture au vomi

Dans la vie vous connaissez sûrement l’actrice Millie Bobby Brown, mais vous connaissez sûrement moins Millie Brown, qu’on appelle aussi « l’artiste du vomi ». Cette belle personne avale du lait de soja coloré et le dégobille en bonne et due forme sur la toile. Il paraît même que Lady Gaga lui aurait proposé de lui gerber dessus pendant un de ses concerts. Tout simplement chou.

7. La plus triste : le mec qui peint avec ses larmes

A ce stade du top, vous avez compris que beaucoup d’artistes aimaient projeter des trucs avec leurs fluides. Alors pourquoi pas les larmes ? Cet artiste argentin nous a ainsi offert une performance très larmoyante dont je vous conseille la vidéo ci-dessous. Attention, âmes sensibles s’abstenir.

8. La plus sanguinolente : le défilé de mode de l'enfer

Déambuler sur un podium de défilé nu recouvert de peinture blanche, pourquoi pas ? C’est ce que propose l’artiste Franko B dans sa performance « I miss you »… Il ne faut pas longtemps avant de découvrir la petite touche en plus : l’artiste a les veines ouvertes et un filet de sang jalonne son parcours. OKAYYYYYYYYYYY. Apparement c’est pour dénoncer la momification des objets de maison.

Bon sinon il pouvait juste dénoncer comme ça en le disant quoi. Pas besoin de se mettre dans des états pareils.

9. La plus rageante : garder les secrets d'un couple

Sophie Calle a beaucoup travaillé sur le secret. Au cours de ses nombreuses performances, elle a proposé à des couples d’entendre pour chacun d’eux le plus grand secret jamais caché à leur partenaire. Elle écrivait alors ces deux secrets et les enfermait dans deux coffres-forts respectifs dont elle seule avait la combinaison. Les couples gardaient alors les coffres chez eux sans jamais pouvoir y avoir accès. Peut-on imaginer une performance plus rageante ?

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Pascal Ferro

10. La plus glissante : une meuf qui danse sur du beurre

Cette vidéo fait partie des performances les plus cheloues trouvées sur Youtube et on ne saurait finir ce top sans nous replonger dans cette danse au beurre demi-sel qui nous laisse margarinés jusqu’au fond du slip.

Sources : Artsper, Timeout, Numero