Perso, je déteste quand on me ment. Genre, je déteste vraiment beaucoup. Un jour, quand j’avais 4 ans mon père m’a dit que le Père Noël existait, depuis ce jour je ne lui ai plus jamais adressé la parole, à ce sale mytho. Et, alors que récemment, on retrouvait des lettres d’anciens naufragés du Titanic (vous savez, le film où cette connasse de Rose prend toute sa place sur la planche de bois et elle laisse crever Jack), on a appris plein d’autres trucs, genre les objets du Titanic qui avaient coulé pendant le naufrage. Et, ça nous a aussi permis d’apprendre que certains des mythes du Titanic qu’on nous raconte depuis des lustres n’étaient pas tous si vrais que ça.

1. David Sarnoff, un employé de radio, aurait été le premier à recevoir la nouvelle

Ce qu’il s’est vraiment passé : David Sarnoff travaillait comme opérateur de radio dans un grand magasin de New York, quand il raconte avoir entendu des signaux du Titanic lui indiquant le naufrage. On ne sait pas exactement ce qu’il a entendu mais des experts rapportent qu’il était trop loin pour capter les signaux du Titanic, et qu’il aurait pu, au maximum capter ceux des navires proches de la côte, comme par exemple l’Olympic. Sarnoff a ensuite transmis des informations sur le naufrage du navire dans la journée, mais ça ne s’est produit que dans la journée, après que la nouvelle se soit répandue, donc il se peut très bien qu’il n’ait fait que répéter les rumeurs.

Ce qu’ils auraient dû faire : Faire un prank de très bon goût à David, en mode « Ahh on coule… Non je déconne, allez passe une bonne journée » comme ça il aurait arrêté de faire le Monsieur Je-Sais-Tout, le David.

Crédits photo (Domaine Public) : File Upload Bot (Magnus Manske)

2. Le tout premier signal SOS aurait été envoyé en morse depuis le navire

Ce qu’il s’est vraiment passé : Le SOS a été introduit en 1906. Cependant, quand les opérateurs l’ont utilisé pour la première fois sur le Titanic, ce n’était que pour plaisanter, longtemps avant le drame. En effet, au moment du naufrage, ce n’est pas le code SOS qui a été utilisé, mais le code CQD, CQ étant envoyé pour attirer l’attention des autres navires et D indiquant la détresse. Après l’évènement du Titanic, le code CQD a été délaissé pour laisser officiellement place au code SOS.

Ce qu’ils auraient dû faire : Gigoter très fort leurs bras en criant : « Au secours, y’a un p’tit problème technique là », ça marche aussi très bien.

3. Les constructeurs du navire auraient réduit les coûts et produit un navire de qualité inférieure

Ce qu’il s’est vraiment passé : Beaucoup essayent de faire passer les constructeurs du navire pour des gros radins qui, pour économiser 50 centimes chez Casto, auraient pris des pièces de mauvaise qualité pour construire le bateau. En réalité, ils ont utilisé les mêmes matériaux que les autres navires de la White Star Line, et ont tenté quelques processus nouveaux tels que le moteur à propulsion mixte, mais qui avait déjà fait ses preuves sur d’autres bateaux quelques années auparavant.

Ce qu’ils auraient dû faire : Racheter les pièces détachées sur Le Bon Coin, ça aurait coûté grave moins cher et personne ne les aurait saoulés.

Crédits photo (Domaine Public) : F.G.O. Stuart (1843-1923)

4. Un chien Terre-neuve aurait sauvé de nombreuses personnes le soir du désastre

Ce qu’il s’est vraiment passé : Il y avait une dizaine de chiens présents sur le navire. L’un des chiens d’un officier, Murdoch, ayant lui perdu la vie, a réussi à être embarqué dans un des canots de sauvetage et a aboyé si fort que les secours ont réussi à retrouver le petit canot de sauvetage dans l’eau, sauvant tous les passagers de ce canot.

Ce qu’ils auraient dû faire : Acheter des chihuahuas, parce que tous les chiens trop grands pour rentrer dans les canots n’ont pas pu être secourus et que seulement les 3 plus petits ont survécu à cette nuit.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Flickr user DanDee Shots

5. Un homme se serait déguisé en femme pour avoir accès aux bateaux de secours

Ce qu’il s’est vraiment passé : William Thompson Sloper, passager de première classe, a été l’un des premiers hommes à quitter le navire. Puisqu’il n’y avait pas de femme ou d’enfant à proximité, il a donc pris place dans un des canots de sauvetage. De plus, une passagère du Titanic qui avait sympathisé avec lui en jouant au Bridge, a fortement insisté pour qu’il se joigne à elle dans le canot, ce qui lui a sauvé la vie.

Ce qu’il aurait dû faire : Continuer à jouer au Bridge toute sa vie et devenir prof de Bridge, même si c’est le jeu le plus ennuyant au monde ça lui a quand même sauvé la vie.

6. Le navire aurait essayé de se rendre à New York en un temps record

Ce qu’il s’est vraiment passé : Avant le lancement du Titanic, Joseph Bruce Ismay, le Président de la White Star Line avait fait savoir qu’il avait l’intention de faire rouler le Titanic à pleine vitesse pendant le voyage. Malgré la vitesse assez rapide du Titanic, rien n’indique qu’ils auraient essayé d’arriver plus tôt dans le port de New York, car de toutes façons, le Titanic aurait manqué de charbon trop tôt pour ce plan. Même lorsque les premiers rapports d’alertes aux glaces ont été reçus, Ismay avait toujours ce même objectif d’établir un record de vitesse, ce qui les a donc fait manquer de prudence.

Ce qu’ils auraient dû faire : Installer des panneaux de limite de vitesse et de priorité à droite pour les icebergs, ça aurait été bien plus clair et les gens s’y seraient retrouvés bien plus facilement.

7. L'orchestre aurait joué "Nearer, My God, To Thee" pendant que le navire coulait

Ce qu’il s’est vraiment passé : Huit musiciens, pour remonter le moral des passagers, ont continué à jouer pendant que le navire était en train de couler. Ces huit hommes ont péri dans la catastrophe. Cependant, les récits sur la dernière musique qu’ils ont jouée sont divergents, certains racontant avoir entendu « Nearer, My God, To Thee », d’autres évoquant une musique bien plus entraînante. C’est donc impossible de savoir ce qu’ils ont joué et comment ils l’ont fait ce soir-là. Ce qui est sûr, c’est qu’ils jouaient en ayant l’eau au dessus des genoux, jusqu’à être totalement sous l’eau.

Ce qu’ils auraient dû faire : Jouer « Allumer le feu« , pour contraster avec la situation et se taper une franche rigolade juste avant le naufrage. Ou sinon, « Sous l’Océan » de La Petite Sirène, bien moins drôle dans la situation mais 100% en adéquation avec le contexte.

8. Un officier aurait tiré sur deux hommes avant de se suicider pile au moment du naufrage

Ce qu’il s’est vraiment passé : En réalité, des officiers ont tiré dans l’eau et au-dessus de la foule pour tenter de maîtriser le chaos. Cependant, certains témoins affirment avoir vu un officier (sûrement l’officier Murdoch) tirer sur des hommes qui essayaient de monter dans les canots de sauvetage, avec l’intention de nuire, avant de se tuer. La famille de Murdoch juge cela impossible de sa part et d’autres témoins déclarent ne rien avoir entendu.

Ce qu’ils auraient dû faire : Ranger cette arme d’abord, c’est hyper dangereux ça peut blesser les gens, il est pas malin celui-là.

9. Les passagers de troisième classe auraient été enfermés derrière les portes pour les empêcher d'atteindre les canots de sauvetage

Ce qu’il s’est vraiment passé : Des mesures ont été prises pour séparer les passagers de première, de deuxième et de troisième classe, conformément à la loi américaine sur l’immigration. Les américains ayant peur de la propagation des maladies en laissant entrer des étrangers sur leur territoire, ils ont installé des portes entre les ponts des navires pour les séparer. Cependant, les passagers de troisième classe avaient la liberté de se déplacer dans toutes les parties du navire qui leur étaient réservées. Bien qu’ils n’avaient donc pas un accès direct aux canots de sauvetage, ils avaient le droit de se rendre sur le pont, ce qu’ils ont pour la plupart refusé et qui a donc valu un plus grand nombre de morts chez les passagers de troisième classe.

Ce qu’ils auraient dû faire : Prier pour se faire surclasser en entrant dans le Titanic, moi une fois j’ai fait ça sur un Paris/Lisbonne ça a marché.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Eric30

10. Le navire aurait été présenté comme un navire "insubmersible"

Ce qu’il s’est vraiment passé : Lorsque le Titanic a été lancé, les journaux de l’époque ont tout tenté pour promouvoir le bateau. Un des journaux a rapporté que « Les mesures prises pour empêcher le navire de couler en cas d’accident grave sont si complètes que deux compartiments peuvent être inondés en entier sans mettre en danger la sécurité du navire ». Pourtant, la White Star Line n’a elle-même, jamais qualifié le navire d’insubmersible, et aucune de ses promotions n’a été faite sur cet aspect. Les nouvelles technologies et le luxe du Titanic ont donné aux passagers un faux sentiment de sécurité.

Ce qu’ils auraient dû faire : Dire « Bon c’est pas très safe mais promis on a un bon resto de tacos dans le resto qui va vous mettre très bien » pour faire la promotion du navire, afin de ne pas faire de publicité mensongère.

C’est quoi la suite ?!?!?!?!?! On va apprendre que Poudlard n’existe pas vraiment ???????