1. Le véritable nom de Saint Patrick

Son petit nom c’est Maewyn Succat, du moins c’est l’origine celte de son nom et selon les écrits, l’orthographe change. De toute façon c’est clairement imprononçable comme prénom, nous aussi on aurait changé pour Patrick.

Source photo : Giphy

2. Il n'était pas vraiment irlandais

C’est assez étonnant mais le fameux Saint Patrick n’était pas irlandais. Ses parents étaient romains et on ne retrouve aucune trace du village mentionné dans ses écrits dans lequel son père avait une propriété. Pour autant on sait qu’il était d’origine galloise ou écossaise et c’est déjà pas mal.

3. Saint Patrick est arrivé en Irlande en tant qu'esclave

C’est à la suite d’une capture par des pirates irlandais que le jeune homme de 16 ans est vendu comme esclave et travaille en tant que berger pendant plusieurs années en Irlande. Il arrive par la suite à s’évader pour retourner en Grande Bretagne et la légende dit que c’est au cours d’un rêve qu’il a eu l’idée de se faire la malle.

4. La Saint Patrick n'est pas un jour férié depuis longtemps

C’est en 1903 que le jour devient férié en Irlande après un vote du parlement du Royaume-Uni. C’est donc assez récent comparé à l’apparition originelle de la fête et aux dates des premières festivités. Il est d’ailleurs intéressant de savoir que jusque dans les années 70 les pubs étaient fermés le 17 mars pour éviter des débordements.

Source photo : Giphy

5. L'homme qui a véritablement créé la fête de la Saint Patrick

Il s’agit d’un moine franciscain du nom de Luke Wadding qui a fait reconnaitre le 17 mars comme un jour saint en 1607. Alors qu’il se trouvait à Rome, il a insisté auprès du Vatican pour que la journée devienne la célébration du saint irlandais dans le calendrier de son pays.

6. L'histoire de la couleur de la fête

La couleur de la Saint-Patrick était initialement le bleu et non le vert. Le vert s’est sournoisement immiscé dans la célébration depuis la rébellion irlandaise de 1798 qui a fait du trèfle l’emblème de l’Irlande.

Source photo : Giphy

7. Une célébration avant tout religieuse

La Saint Patrick n’est pas la fête nationale irlandaise mais bien une célébration religieuse. Comme elle arrive pendant le carême, la date du 17 mars est également une festivité pendant laquelle les catholiques peuvent le « rompre ». Cependant, on a déjà déplacé la date de la Saint Patrick lorsqu’elle tombait pendant la semaine sainte, comme dernièrement en 2008, année au cours de laquelle la Saint Patrick s’est déroulée le 14 mars.

8. Le Shamrock, le fameux trèfle à trois feuilles

Puisqu’on parle de ce symbole de l’Irlande, il est intéressant de souligner qu’on attribue également son apparition à Saint Patrick. En effet, il aurait utilisé cette plante afin d’expliquer le principe de la Sainte Trinité au roi païen Laoghaire, il lui fallait donc trois extrémités pour symboliser cela. C’est pour ça qu’une marguerite ça ne fonctionnait pas quoi.

Source photo : Giphy

9. La première fête de la Saint-Patrick était de l'autre côté de l'Atlantique

La première célébration de la Saint-Patrick ne s’est pas faite en Irlande mais à Boston aux Etats-Unis. Bon, en fait c’est juste parce qu’il y avait une forte immigration irlandaise là-bas donc tout s’explique.

Source photo : Giphy

10. Et pourquoi on trinque à la Saint Patrick ?

À la base, cette partie de la festivité n’est pas irlandaise mais britannique. Elle vient du fait qu’au 18ème siècle les soldats irlandais de l’armée anglaise avaient une ration supplémentaire d’alcool le jour de la Saint Patrick. Ce petit traitement de faveur est par la suite resté.